C’est fait : Richard Ferrand est visé par une enquête judiciaire suite aux différentes « révélations » apportées par les médias qui sont bien décidés à lui faire la peau. Les appels à la démission résonnent de droite à gauche, mettant sur la potence et livrant à la vindicte populaire un homme dont aucune faute n’est démontrée.

Car là est le problème. Richard Ferrand a-t-il spolié les Mutuelles de Bretagne ? Nullement. Son montage était même le plus intéressant. A-t-il fait un montage illégal ? Nullement. Et tous en convienne. La faute serait morale nous dit-on ! Morale ? Il y aurait donc dans ce pays de pervertis, dans cette classe médiatique mensongère un certine notion de la morale ? Certes pas.

Qu’on ne s’y méprenne pas : nous assistons là à la mise en place d’une dictature médiatique, qui plus que la loi, détermine en fonction d’une soit disant morale toute à fait de connivence et circonstanciée qui doit mourrir ou pas. Certains ont décidé la mort politique de Ferrand, peu leur importe l’honnêteté ou non de cet homme. Ils veulent sa mort. Et les magistrats dans cette nouvelle organisation dictatoriale n’ont plus à rendre la justice, mais simplement à confirmer par une mise en examen qu’il pourrait enventuemment exister un doute, doute qui équivaut au permis de détruire.

C’est ainsi que cette République totalitaire mange ses enfants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Christine says:

    Surprenant cet argumentaire !!!

    Comment sa compagne qui n’avait ni société no local a t-elle su pour l’appel d’offre ?

    N’y aurait-il pas un délit d’initié ??

    Et quid de leur enrichissement personnel sur le dos de la Mutuelle ?

    Pourquoi les premiers papiers ont été faits au nom de ferrand ?

  2. SERGEM says:

    Je ne sais si la classe politico-médiatique veut la mort de Ferrand , mais une chose saute aux yeux : les délais judiciaires entre cette affaire et l’  » affaire Fillon  » ne sont pas vraiment les mêmes !…
    Le lendemain de la révélation du  » Pénélopegate  » par le Canard , le dossier était entre les mains du Pôle Financier !……étonnante célérité , quand on connaît les lenteurs de la Justice …..
    Deux poids , deux mesures dites-vous ?….Meu non , voyons …..

  3. Paul-Emic says:

    La révolution fut elle de salon est dévoreuse

  4. Charles Nedjar says:

    Oui, c’est vrai cet article est à côté de la plaque ou alors l’auteur n’est pas au courant des dernières révélations du Canard Enchaîné, qui mettent en lumière les dessous de l’affaire Ferrand Doucen.
    Quand par ailleurs, on se réfère aux propos de Ferrand pour assurer sa défense, il y a vraiment de quoi être surpris par les ruses de langage utilisées par cet homme, dont l’intégrité est à mettre en doute, je sais de quoi je parle …

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com