rick perry-mpi

Etats-Unis – Le gouverneur du Texas, Rick Perry, candidat républicain à la présidentielle 2016, a comparé jeudi, lors d’une cérémonie à San Francisco, l’homosexualité à l’alcoolisme après qu’on lui ait demandé s’il croyait que l’homosexualité était une maladie.

«Je peux avoir un code génétique par lequel j’ai tendance à être alcoolique, mais je peux avoir le désir de l’éviter« , a déclaré Perry, qui a insisté sur le fait qu’il voyait la question de l’homosexualité « de la même manière.« 

Dans son livre publié en 2008, «Sur mon honneur« , Perry avait déjà fait une comparaison similaire.
Rick Perry défend un amendement constitutionnel interdisant le mariage entre personnes de même sexe au Texas. Il a rappelé que les États devraient être autorisés à fixer leurs propres politiques sur l’opportunité ou non d’autoriser le « mariage » homosexuel.

Le Parti républicain du Texas est favorable à l’approbation de la « thérapie réparatrice » pour les homosexuels qui cherchent à changer d’orientation sexuelle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Dans maladie, il y a « mal », mais essentiellement l’homosexualité, et même l’ivrognerie renommée « alcoolisme » pour bien faire, sont toutes deux des maladies l’Âme, autrement dit, ce que personne n’ose dire, des perversions. Si la maladie se propage au corps, ce n’est que conséquemment. Effectivement par de si mauvaises habitudes, et de surcroît le démon qui ne veut surtout pas nous lâcher, notre chair est affectée. Mais si on ne s’occupe que de celle-ci pour permettre la guérison, c’est une grave erreur, car la racine, la source du mal, réside en l’esprit. Si la personne n’a pas la volonté en plus de la grâce, elle ne peut s’en sortir, ni être sauvée.

  2. j’ai remarqué que lorsque l’on boit un coup de trop, on devient homosexuel, il y a effectivement un lien de cause à effet évident par conséquent il faut revenir à la prohibition et nous réduirons par cette action, ces débauchés d’homos, yarmat.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com