Pope Francis arrives for an audience with Lutheran pilgrims in the Paul VI Hall at the Vatican, Thursday, Oct. 13, 2016. (AP Photo/Alessandra Tarantino)

Rome et Luther : qui eut cru qu’un jour, les deux s’aimeraient d’un amour fou, que la statue de Luther trônerait au Vatican et que le pape vivrait dans l’attente fébrile de la commémoration du 500e anniversaire de la Réforme protestante ! Certainement pas les pontifes d’avant Vatican II qui ont toujours considéré Martin Luther et l’église protestante issue de sa révolution doctrinale respectivement un hérétique et une secte. Ils doivent se retourner dans leurs tombes pour ne pas voir ce spectacle affligeant !

Mais un vent nouveau, Notre Temps, fruit des réformes conciliaires, orgueilleux de sa puissante jeunesse souffle, depuis 50 ans, sur la colline du Vatican et défonce les portes de l’Église catholique pour l’ouvrir au monde et lui faire perdre, au passage, son latin et sa doctrine. Vent prométhéen annonciateur d’une renaissance qui n’est qu’un renoncement à une Vérité unique pour croire en une multitude d’opinions diverses et contradictoires et complaire à toutes les spiritualités. Vent transgenre qui change l’identité spirituelle de l’Église catholique. Vent progressiste d’où l’illumination des esprits surgit, telle une étincelle occulte, de rencontres œcuméniques en dialogue inter-religieux :

« Luthériens et catholiques prennent conscience que l’opposition du XVIe siècle est finie » avait déclamé déjà le cardinal Koch en 2013 en prophétisant sans le savoir tant Jorge Maria Bergoglio s’y atèle en athlète romain de la cause luthérienne : « le véritable succès de la Réforme ne peut être atteint que par le dépassement des divisions ». C’est donc au succès plénier de la Réforme, et non de l’Église catholique, que travaillent les instances de la Rome moderniste et, il faut le dire, tellement cet adjectif lui va comme un gant, néo-protestante.

La commémoration des 500 ans de la Réforme protestante par le pape François et les protestants approche à grands pas. Plus que trois jours avant le début de cette rencontre œcuménique à la gloire du luthéranisme. Plus que trois jours avant la concrétisation qui sera mondialement médiatisée de ce nouveau scandale de l’Église conciliaire, de cette nouvelle humiliation pour l’Église catholique, de cette victoire tardive des Luthériens sur le Concile de Trente.

Au Vatican, le voyage en Suède tant préparé, annoncé, loué, du pape argentin, admirateur du moine apostat Luther, pour fêter la révolution protestante dont l’anniversaire adviendra en 2017, année des 100 ans de Fatima, a été présenté, il y a deux jours, à l’invitation de la Salle de Presse du Vatican par… un pasteur protestant, le secrétaire général de la Fédération luthérienne mondiale, Martin Junge, et le cardinal Koch, préfet du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Pour bien scander sur tous les tons et toutes les gammes les louanges du déculottage romain dans cet accord entre luthériens et catholiques « sur la question de la justification » et « de cette commémoration commune des 500 ans de la Réforme de Martin Luther » ! Car pour un déculottage s’en est un : magistral… mais pas magistériel !

La nouveauté de ce voyage a souligné l’indéboulonnable cardinal Kurt Koch « consiste dans le fait que nous avons une commémoration commune » alors que dans le passé les commémorations étaient distinctes et sources de « polémiques ». Oh que c’est vilain la polémique. Paix, paix, paix, s’il vous plait ! Nous sommes tous frères !

Le responsable de la salle de presse du Vatican, Georges Burke, a précisé qu’il n’est pas prévu que le pape annonce des nouveautés sur le thème de l’inter-communion, en rappelant cependant que François avait déjà fait un geste significatif d’ouverture au cours d’une visite à l’église luthérienne de Rome en novembre 2015.

Et puis tant qu’on y est, il faut battre le fer tant qu’il est chaud, ce que s’empresse de faire l’inénarrable Koch, fervent défenseur lui-aussi de Martin l’apostat : ce voyage affirme-t-il témoignera de la nouvelle considération fraternelle qui consiste à enseigner que Luther n’entendait pas diviser l’Église mais la réformer « mais que cela n’a pas été possible, à la fin il y a eu des divisions et une horrible guerre confessionnelle ». Parce que, à entendre ces belles mentalités conciliaires, c’est pas la faute à Luther mais la faute à…, elles n’osent pas l’avouer tout haut mais le pensent tout bas, l’Église catholique ! Qui n’a pas su comprendre la belle âme réformatrice qui se cachait derrière les grossièretés, les blasphèmes, les beuveries et orgies, les coucheries et « ripalleries » dont se délectait ce bon Luther. Oh le pauvre chéri ! Si incompris ! Et vlan, cela a donné les guerres de religions ! Enfin un vent nouveaux lui ouvre les portes de l’amour fou conciliaire et pourquoi pas, bientôt, de la sainteté œcuménique…

Non-sens que les explications alambiquées du Kurt Koch sous perfusion protestante. Véritable sophisme ecclésiastique d’un fanatique cardinal œcuménique et vision révisionniste de l’histoire du XVIe siècle. Les horribles guerres de religions sont les funestes conséquences de la révolution doctrinale et politique prêchée par le moine défroqué, révolte violente qui n’est elle-même que le fruit de l’esprit névrosé et rebelle et de la sensualité concupiscente de Martin le désespéré.

Si pour Martin Junge, suivi par Koch, « nous [luthériens et catholiques] sommes sur la bonne route » et que « nous pouvons avancer sur le chemin d’une nouvelle déclaration » concernant les points relatifs au ministère, à l’Église et à l’Eucharistie, non encore clarifiés, pour tout catholique fidèle ce chemin œcuménique est celui de l’apostasie.

A ne pas suivre… il ne mène pas au Ciel !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

19 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    De fait, tous les enseignements de Luther ne sont forcément à rejeter…
    Mais je doute que Bergoglio évoque ce qui me semble être le plus important de son œuvre:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_Juifs_et_de_leurs_mensonges

  2. Le Papy semble tellement enthousiaste pour Luther et ses « enseignements » qu’on peut se demander pourquoi il ne s’y converti pas.
    Peut être la gamelle est elle meilleure au Vatican.

    • Patricia says:

      Oui, on est en droit de se poser la question!
      Vous m’avez fait rire! Il nous fait tant de mal que l’on peut se moquer un peu de lui… de temps à autre.
      Ce n’est pas normal qu’un chef spirituel fasse autant souffrir ses ouailles!

  3. Patricia says:

    Décidément çà continue de plus belle! Nos Anciens Papes seraient atterrés de voir tout ce qui se passe actuellement et depuis quelques temps déjà au Vatican.
    Dans tout çà : c’est nous les vrais catholiques qui somment le plus mal lotis… Nous sommes des rigides et des passéistes, crispés sur la lettre et la doctrine. Nous avons oublié l’Esprit, bien sûr!
    Il nous prend vraiment pour des imbéciles ou alors, il insiste pour nous faire passer toujours plus, pour des pauvres rétrogrades qui ne s’adaptent pas au besoin du temps… et du monde.
    En vérité, cet homme je ne l’aime pas, vous l’aurez compris… de toutes façons, il préfère se faire aimer des autres et du monde entier en fustigeant, dans les médias et ailleurs, dès qu’il le peut, les catholiques qui ne veulent pas s’adapter au nouvel ordre mondial.
    Je suis tombée par hasard sur un site orthodoxe, et quelle n’a pas été ma surprise de constater que cet homme, qui nous sert de Pape, est considéré comme un grand hérétique, bien sûr mais aussi un blasphémateur!
    De fait, si j’avais besoin d’autres confirmations : je ne me trompe pas puisque je ne suis pas la seule personne au monde à le voir et à constater cette situation ubuesque.
    Pendant ce temps là les Chrétiens d’Orient souffrent et sont tués, chaque jour, tandis que ceux de Chine sont abandonnés… à leur sort aux mains des maoïstes avec lesquels Bergolio entretient des relations cordiales qui vont aboutir, à ne pas en doute, à une régularisation de l’Eglise version maoïste.
    Tandis que les vrais catholiques sont entrés dans le silence et la clandestinité, en attendant les persécutions qui ne tarderont pas! Il ne faut pas se leurrer.
    On croit rêver! C’est l’anti chambre de l’enfer sur la Terre.

    • @Patricia,
      Et ça ne fait que commencer !
      Il est capable de tout !

      Il est prêt à tout pardonner; sauf la messe d’avant Vatican II. Curieux !
      A votre avis, c’est quoi son problème exactement ?

      • Patricia says:

        A Bourgeois.
        Oui, je l’ai bien compris! Ce qui m’étonne, c’est que cet homme agit comme s’il était le propriétaire de l’Eglise… C’est surprenant : il arrive et il change tout.
        Cela me donne le tournis.
        C’est comme dans la vie civile : il faut changer… il faut tout changer, toujours et tout le temps. C’est insupportable à vivre!
        Nous avons besoin d’un ancrage qui induit une stabilité… et c’est sur cette bonne base que l’on peut être efficace dans l’action.
        J’espère que vous avez compris ce que je voulais exprimer.

    • « Je suis tombée par hasard sur un site orthodoxe, et quelle n’a pas été ma surprise de constater que cet homme, qui nous sert de Pape, est considéré comme un grand hérétique, bien sûr mais aussi un blasphémateur! »
      Pourquoi la grande surprise, Patricia ? Vu que vous ne niez pas l’hétérodoxie des catholiques hétérodoxes comme M. le pape, j’espère que vous ne niez pas non plus l’orthodoxie des catholiques orthodoxes. D’ailleurs, tous ces mots (plus ‹hérétique› et ‹blasphémateur›) sont des mots grecs ; ‹ Græcia capta ferum victorem cepit › ‘la Grèce capturée captura son vainqueur sauvage’ – heureusement ! – et peut-être ça va se répéter, car les lettres utilisées par M. Poutine dans sa vie quotidienne sont des lettres grecques aussi, seulement un peu trafiquées par St Méthode, envoyé de Ratisbonne comme notre ex-pape, seulement dans le sens géographique opposé.

      • Patricia says:

        A Pamino.
        Oui, je suis étonnée!
        Je n’ai pas votre érudition, ni votre culture catholique, Monsieur. Je découvre de jour en jour « ce qui est »… Et pourquoi nous en sommes rendus là!
        Et surtout pourquoi je n’ai pas eu accès pendant 54 ans à La Tradition religieuse dans laquelle j’ai été baptisée et ensuite dans laquelle j’ai suivi tout le cursus, si je puis résumer ainsi, jusqu’à ma Communion Solennelle et ma Confirmation en 1961.
        Donc, je suis étonnée de tout ce que je voie et constate sur mon chemin.
        Confirmation m’a été donnée, de fait, que nous vivons et que je vivais « dans le monde de l’imposture, » là aussi.
        Fort heureusement, j’ai la foi du charbonnier depuis que j’ai rencontré Jésus quand j’étais petite fille!
        De même, bien avant, et aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu des expériences de Transcendance… mais j’étais isolée ; je ne pouvais pas nommer ni partager cette expérience. Bien plus tard, c’est un grand Sage de l’Inde qui m’a permis d’identifier cette réalité vivante en mon être.
        Et à 65 ans, en allant à la Messe de Noëlle 2015 à La Fraternité St-Pie X, par curiosité et par intuition poussée par l’Esprit-Saint… quelle ne fut pas ma surprise de retrouver « ma religion d’enfance! »
        Peu à peu, en explorant, j’ai compris que la hiérarchie et des clercs de l’Eglise l’ont substitué pour mettre à la place, un ersatz de religion auquel je participais seule, de temps à autre… et avec insatisfaction. Il m’arrivait de venir pour la Communion et de repartir tout de suite après.
        En ce Noël 2015, J’ai constaté que « ma religion d’enfance » était demeurée telle qu’en l’état, retirée de la vue et de l’accès de tous… mais vivante.
        J’ai aussi compris pourquoi notre Société et la France sont en chute libre et quasi- agonisantes. Il n’y a plus de reliance à La Loi Naturelle, à la Transcendance et le Bon-Dieu a été exclu de la vie des gens… et je sais maintenant par qui et pourquoi… car j’ai fait mon enquête.
        Tout comme Hercule Poirot, je cherche La Vérité.
        Des gens en France ont fait beaucoup de mal à la Religion et c’est pour cette raison que nous subissons la situation actuelle sur le plan collectif. On récolte toujours ce que l’on sème…
        C’est pour cela que La Très Ste-Vierge nous demande de demander pardon au Bon-Dieu en Jésus-Christ, son Fils.
        Ce n’est pas plus compliqué que cela!
        Deo Gratias.

        • Patricia says:

          De toutes façons, à un moment donné… je ne vais plus m’occuper de tout çà et je vais m’en retourner à ma vie spirituelle, comme avant, dans une certaine solitude. Je le vivais plutôt bien.
          Je continuerais d’aller à la vraie Messe quand je le peux et à lire les ouvrages de Mgr. Lefèbvre, ainsi que d’entendre les enregistrements de ses homélies et diverses interventions… mais je ne m’occuperais plus de tout le fourbis ou fatras de Rome.
          Et puis, je suis lasse de constater que les gens dans l’Eglise officielle, ne veulent pas considérer le Réel, qui pourtant leur saute aux yeux.
          Autant de cécité et de stupidité sont navrantes et à la longue terniraient ma joie intérieure… alors, NON.
          Comme me dit un ami qui n’est pas croyant et possède beaucoup de bon sens : chacun est comptable de sa vie.
          Et puis j’ai confiance : Le Bon Dieu va faire le ménage dans tout çà!

  4. DUFIT THIERRY says:

    « A ne pas suivre… il ne mène pas au Ciel ! » Effectivement cette nouvelle escalade dans l’œcuménisme apostat est vraiment le chemin de l’Enfer. Pour ceux qui se seraient laissés endoctriner par l’œcuménisme fou des hommes d’Eglise modernes et qui n’auraient pas compris à quel point la doctrine du satanique Luther est contraire à la doctrine de l’Eglise je conseille la lecture de « Luther, l’ennemi de la grâce de Jésus-Christ 1ère partie : Sa vie, » par l’abbé Grégoire Celier sur La Porte Latine. La lecture de ce texte est très éclairante car beaucoup ne connaissent plus la doctrine de l’Eglise et s’imaginent qu’il n’y a que peu de différence entre catholicisme et protestantisme.

    • Saint Pierre Canisius, Docteur de l’Eglise (jésuite) et opposant de Luther.

      • C’est une latinisation de son nom, qui était Pieter de Hondt ‘Pierre le Chien’ ; nomen est omen, comme disent les Allemands, qui mettent sur leurs pancartes de mise en garde ‹Achtung, bissiger Hund!› ‘Attention, chien mordacieux !’

  5. Bergoglio est un traître. Traître au Christ, traître à l’Eglise et traite envers les catholiques.

    Cela est normal puisqu’il travaille pour le mondialisme qui n’est autre que la Révolution c’est-à-dire le renversement de tout ce que le Christ a construit à travers son Eglise depuis prés de 2000 ans.

    Luther s’est suicidé, sans même penser au reste, il est donc probablement en enfer.

    • Patricia says:

      Il est évident que si l’on disait clairement que ce Luther s’est suicidé après une vie très chaotique, beaucoup de personnes quitteraient la religion qu’il a créé de toutes pièces…
      Je n’ai su que très récemment, l’itinéraire de cet homme. Je comprends pourquoi c’était caché.

      Si c’est vrai et que cela peut être prouvé historiquement avec des archives et des témoignages de personnes dignes et honorables… alors, il ne sert à rien de continuer à se prendre la tête avec tout ce fatras, qui en vérité, ne concerne que cet homme bien malade et au cerveau confus.
      Il faudra faire toute la vérité autour du protestantisme ainsi que sur les guerres de religion… avec toutes les preuves historiques incontestables. Beaucoup de gens pensent encore que les catholiques sont responsables de ces guerres sanglantes et sont, de fait des hypocrites… quand ils parlent d’amour et de fraternité.
      Pour moi, j’ai l’intuition que tout est faux dans ces guerres de religion, comme pour le reste!

  6. Cela signifie que François a décidé de tuer nos âmes.
    Nous sommes en état de légitime et impérieuse défense.
    Il faut arrêter ce démon par tous les moyens !

    • Patricia says:

      C’est ce que m’a dit aussi cet ami… dont je parle souvent! Et qui est un homme d’action.
      Il ne comprend pas pourquoi je me chagrine avec cet-homme-qui-nous-sert-de-Pape… qui, pour lui, c’est évident :
      – « est un pion important du nouvel ordre mondial et de son gouvernement. »

  7. Tout simplement moi je ne le suis pas car il est un imposteur et tout ce qu’il peut dire çà m’est égal car Dieu va bientôt le juger du moment qu’on ne l’écoute pas c’est le principal obéir à Dieu oui pas aux hommes qui nous en détournent

    • Patricia says:

      Oui! C’est bien plus simple ainsi, d’autant dans cette situation compliquée… Si encore c’était élevant et cela nous réjouissait le cœur, mais c’est loin d’être le cas. Avec lui et ce genre de personnes, ce ne sont que déconvenues et déceptions. Et puis, on a vraiment l’impression de « compter pour du beurre » comme disaient les enfants avant!
      Il s’occupe du monde entier… sauf de nous. Il fait des mamours au monde entier, et nous humilie à chaque fois qu’il le peut. Ou il abandonne les nôtres qui souffrent et sont persécutés : les Chrétiens d’Orient et les vrais catholiques de Chine avec le Cardinal Zen…
      Donc, à un moment donné : c’est STOP! J’en ai assez de recevoir « gratuitement » des coups et des humiliations.
      Un jour un vieux Monsieur m’a dit ces mots :
      –  » Il ne faut pas écouter les autres… c’est de notre salut dont il s’agit. »
      Et ce Monsieur, avait le contexte idéal pour méditer sur la vie, car il était le fossoyeur de son village!
      Je vous assure qu’il était simple et très gentil, cet homme… et aussi sage avec un réel sens de la vie. – Bonne journée!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com