école-LGBT-Manchester

Un lobby homosexuel appelé LGBT Youth North West a l’intention d’ouvrir à Manchester une école dont les élèves auraient la particularité de se considérer LGBT !

L’établissement scolaire est prévu comme une extension du centre LGBT Joyce Layland et  prévoit initialement des classes pour une quarantaine d’élèves à plein temps, et une vingtaine à mi-temps.

Ce projet pilote a déjà reçu le soutien d’un ministère et de collectivités locales. Aucune date d’ouverture n’est encore fixée.

Les promoteurs de ce concept scolaire communautariste espèrent bien sûr que leur projet sera financé par l’Etat, à raison de… 16.000 livres sterling (environ 21.000 euros) par élève !

Quant au programme, il «sera fait sur-mesure, de manière à répondre aux besoins de chaque enfant. Il incorporera connaissances scolaires et techniques de travail, de façon à renforcer l’estime de soi et les compétences pratiques, par exemple en travaillant dans un café social ou dans un jardin communautaire», raconte sans rire Amelia Lee.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. Critères de recrutement pour le personnel?

  2. Avoir un diplôme d’enseignant, je suppose. Un peu comme dans les écoles cathos ou laïques, en somme.

    • Il est vrai qu’ils croient apparemment au Père Noël, en comptant que « l’État », c’est-à-dire l’argent confié par ceux qui paient l’impôt en vue d’assurer le bien commun, financera. Ils ne peuvent donc pas afficher de critères de recrutement communautaristes.

      • Et re-même remarque pour les écoles cathos. Non que j’ai quelque chose contre elles.

        Quand à une école Lgbt, c’est idiot dans ce contexte. Ce serait justifié pour protéger ces jeunes, par exemple en Russie ou au Pakistan. Mais en occident, mieux vaudrait appliquer une tolérance zéro contre l’homophobie tout contre le racisme ou la « religiophobie », si on me pardonne ce terme inventé mais clair.

      • Le Père Noël est mort C.B. mais il est possible que la Mère Noël leur offre des gode ceintures comme cadeau…!!

  3. « de façon à renforcer l’estime de soi et les compétences pratiques »

    j’imagine… comme « élargir le cercle de leurs amis »…?

  4. société de tarés, au final, il n’y a que les muzz qui ont une paire de « cojones » !!!

  5. Super ! Il y quelques années on faisait en sorte (à raison) d’intégrer des déficients mentaux légers comme les handicapés physiques dans des classes « normales » et maintenant il serait question d’enfermer des ados dans une réalité sexuelle dont ils ne pourront pas sortir au risque de passer pour des anormaux.
    C’est n’importe quoi.
    Comment vont-ils procéder ? Des « dépistages » dans les collèges ? Dès la maternelle ?
    Il leur faudra se définir pour le restant de leurs jours…?
    Là ça déconne vraiment.

  6. Exquisiteur says:

    LES PRATIQUES SEXUELLES doivent elles régies par la LOI et le droit, en vertu de leur simple nature ?

    En clair, la sodomie inter-masculine doit elle donner le DROIT A L’ADOPTION, à l’obligation de procréer, et
    le droit de s’auto-ségrégay ?
    Et maintenant le DROIT A UNE ECOLE SEPAREE

    La REPRODUCTION des corps et des modèles qui va l’assurer ?

    Oui à dit TAUBIRA garde des sots.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com