La sénatrice socialiste Samia Ghali, également élue municipale marseillaise, est en total désaccord avec la proposition de Benoit Hamon de légaliser le programme, proposition inscrite à son programme pour l’élection présidentielle 2017.

Samia Ghali explique qu’elle s’est engagée en politique précisément pour lutter contre la drogue. Bien connue pour son franc-parler, Samia Ghali rappelle qu’elle connaît bien mieux que Benoit Hamon les ravages du trafic de drogue à Marseille et qu’elle sait que le discours « bisounours » de Benoit Hamon est une folie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Et bien c’est magnifique , voilà une belle âme , une pierre tranchante face à ces journalistes sans états d’âmes .
    Mais sa parole fluide et tellement pertinente a fini par faire fondre la glace pour l’un d’entre eux assurément .
    Merci à vous Madame , votre engagement pour combattre ce fléau qu’est la drogue en refusant sa « l’égalisation » fait chaud au chaud .

  2. Oui, elle est admirable.

  3. Cette dame se plaint du trafic mais veut poursuivre la prohibition? Rions de ceux qui déplorent les conséquences tout en chérissant les causes! L’incompétence à l’état pure!

  4. On y va says:

    Repassez la séquence pour bien comprendre , il ne suffit pas d’entendre ce que cette belle personne rapporte .
    Activez la fonction neutralité dans votre mode de pensée …

  5. Sa volonté de ne pas aller au contraire de ses convictions est louable.
    En revanche ses « convictions » me paraissent mal définies.
    Elle prétend être entrée en politique pour lutter contre les trafics de drogue, tout en s’opposant justement à ce qui permettrait d’éliminer ces trafics : la légalisation. C’est complètement irrationnel. Je suppose qu’elle souhaite en fait lutter contre la consommation de drogue, plutôt que contre les trafics de drogue. Mais cette confusion qu’elle entretient fait vraiment tâche, et la décrédibilise complètement.

  6. tirebouchon says:

    Sans douter une seconde de l’honnêteté de cette dame…poursuivi par ailleurs pour des malversation, je suis surpris de ses déclarations….c’est comme si ELLE avait un intérêt dans le trafic, comme si ELLE percevait sa dîme ? Ce qui est trouble deviendrait clair !

  7. Ronchon says:

    Oui c’est une spécialiste en matière de cannabis, c’est bien pour cela qu’elle est contre la légalisation et la vente contrôlée par l’état (exemple : les USA). Lorsque on creuse la personnalité de la dame et de son entourage. On se rends compte que tout autour d’elle règne un climat de traffic de stups dont elle n’a jamais vu l’ombre du début d’une affaire… Pourtant elle à des très proches qui sont impliqués ou du moins entendus dans des affaires de deal de stups. Alors quel est le fond de sa démarche ? Mener une guerre implacable à lia drogue. Ou bien empêcher l’état d’en contrôler la vente ? Et dans quel but .
    M’enfin vous m’avez compris… Je vous invite à regarder un excellent documentaire passé sur Arte dans le cadre d’un Thema, cela s’appelle « La mafia et République », vous pourrez toujours le trouver sur youtube.
    On n’est pas aidés avec des nazes pareils…

  8. François Fion says:

    La folie, c’est savoir des sénateurs comme elle !!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com