La qualité des députés de La République En Marche, le nouveau parti d’Emmanuel Macron, est pour le moins déconcertante.

Nouvel exemple est donné avec Sandrine Josso, une diététicienne-nutritionniste de 41 ans élue parlementaire macroniste de la 7e circonscription de Loire-Atlantique. D’emblée, elle suscite un flot de critiques après avoir déclaré dans les colonnes du journal Ouest-France qu’elle décalait son arrivée à l’Assemblée nationale pour « faire un peu de tennis » avec ses enfants. Pourquoi donc s’être lancée en politique si c’est trop lui demander de faire acte de présence à l’Assemblée nationale ? Vu le tarif que les contribuables la payent désormais…

Et, loin d’avoir l’humilité de se rendre compte de sa bévue et de faire marche arrière, Sandrine Josso se présente en victime de “propos purement diffamatoires tenus par Nicolas Beytout sur le plateau de LCI”, faisant référence au patron du journal l’Opinion qui lui reprochait son manque de sérieux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Je ne peux m’empêcher de songer à la contrepèterie:
    « Il m’a promis son tennis ».
    Cette « démoncrassie » est, en fait, à ce niveau de crasse démoniaque.
    Bon, je retourne à mon poulailler, c’est plus sérieux.

  2. daflon says:

    En Marche (vers quoi?) semble bien parti avec des gens comme elle. Je sens qu’on va bien s’amuser!

    • pamino says:

      Attention, il sera bientôt toiut à fait interdit de poser cette question impolie.

  3. Franck says:

    L’Etat profond entend prendre la main définitivement. Il n’a que faire du spectacle affligeant de cette soit-disant représentation Nationale. Il n’ont aucune crédibilité, ni aucun réel pouvoir. Ils ont juste le mérite de nous distraire et nous faire croire à la farce démocratique.

    • pamino says:

      À mon avis, vous avez tout à fait raison (sauf, bien entendu, avec la graphie ‹soit-disant›). Mais le phénomène n’est pas limité à la France ; ce danger est présent dans toute démocratie.

  4. Soupape says:

    Petite cause, grands effets !

    Réponse de la gamine :

    « Quand j’allais à l’école,… je faisais toujours des tennis … avant d’aller en classe …
    « Et mon maître n’osait rien me dire … sur mes retards, … parce qu’il avait peur de moi …

    « Alors, vous pensez, … maintenant que c’est MOI que je suis qui fait la LOI, …
    « vous pouvez toujours courir … pour que je sois à l’heure à la « semblez national » …

  5. Damien de Failly says:

    Manque de civisme ou ignorance de la valeur de ce mot.

    • Mad-Max says:

      Arrogance de la bourgeoise ici sise à la Bâle ….
      Parfaitement semblable à Macron et macronien(e)s dans leur suffisance ego …
      tique

  6. Mad-Max says:

    A la Baule .
    – Clou du bal
    -Trou de Bâle
    -Temple de Baal
    Mign(ons)ardises et Macarons d’Amiens .

  7. Cyrano says:

    Peu importe à Macron que ses députés aient un QI proche de celui d’une huître (pas gentil pour les huîtres, je vous l’accorde), bien au contraire, il lui faut simplement des inféodé(e)s qui votent ce qu’il décide avec son staff totalitaire.
    Des exemples de dindes, nous n’avons pas fini d’en trouver dans le poulailler macronien!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com