nicolas-sarkozy-ennuyé-mpiNicolas Sarkozy remet la main sur l’UMP avec 64,5% des voix : c’est pour l’ancien président un atout supplémentaire incontestable pour la reprise du pouvoir. Ses deux autres challengers sont loin derrière, Bruno Le Maire à 29,18 % et Hervé Mariton à 6,32 %.

Il est indéniable que Sarkozy ne laisse pas indifférent, et son score montre clairement l’attachement que lui portent les militants de l’UMP, même s’il ne réitère pas son score de 85% lorsqu’il avait pris les rênes de l’UMP en 2004.

Au-delà du score de Nicolas Sarkozy, il y a deux enseignements : Hervé Mariton, pseudo représentant d’une fausse droite dure, est balayé, ce qui signifie clairement que les questions sociétales sont totalement absentes du logiciel de l’UMP. Quant à Bruno Le Maire, son score montre que la partie chiraquienne reste très minoritaire et laisse entrevoir la possibilité pour Alain Juppé de se présenter malgré tout à l’élection présidentielle, son réservoir de voix étant plus tourné vers le centre.

Un tel scénario serait une tentative de revanche de l’élection présidentielle de 1995 qui avait vue le premier ministre Edouard Balladur – mentor de Sarkozy – se présenter contre toute attente face au candidat désigné de la droite d’alors, Jacques Chirac, ami de Juppé.

Qu’attendre de Nicolas Sarkozy et de ses promesses floues de foule d’abroger la loi Taubira ? Pas grand-chose. Sarkozy n’abrogera pas cette loi, il la réécrira éventuellement, mais sans en changer le fond. Sans oublier que l’insertion de l’idéologie du genre à l’école a été mise en place par Luc Châtel, ministre du président Sarkozy, et que les visites des associations LGBT au sein des écoles pour pervertir les enfants ont largement été encouragées par le même Sarkozy.

Le faible score d’Hervé Mariton dégage d’ailleurs Sarkozy de toute influence de ce côté là : la ligne Buisson est abandonnée, il sait qu’il ne récupèrera plus les voix du FN, il lui faut donc aller les piocher à gauche et au centre, ce qui sera d’autant plus facile que le PS sera incapable de les prendre tant son bilan est catastrophique et son rejet est grand. En 2002 Sarkozy n’avait d’ailleurs pas fait autre chose qu’une politique de gauche, ayant même pour l’occasion pris des ministres socialistes…après avoir tenu un discours marqué à droite.

Marine Le Pen sera au second tour avec pour promesse certaine l’abrogation pure et simple de la loi Taubira. Quel que soit son challenger au 2017 – Sarkozy ou Juppé -, elle sera la seule qui sera capable et qui voudra le faire.

Attendre la fin de la loi Taubira par le truchement de l’UMP est un leurre.

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Il est impossible que le Front national envisage l’abrogation de la loi Taubira car ce parti est entièrement républicain c’est-à-dire sous la coupe totale des Loges.

  2. Baudouin says:

    L’article dit beaucoup de choses justes mais tire des conclusions trop expéditives.
    Sur l’abrogation de la loi Taubira, bien sûr qu’il ne faut pas attendre d’une présidence Nicols Sarkozy une réaction claire. Toutefois, les décisions résultent aussi d’un climat politique d’ensemble, des mouvements d’idées dominants et des rapports de force dans les assemblées. Si François Hollande ne quitte pas le pouvoir avant 2017 et que l’on suit le train-train de la Ve République, François Hollande aura au moins réussi à dégoûter les Français du PS et à éliminer du second tour la Gauche française qui ne s’occupe plus que de sociétal et de sexe. Il devrait y avoir un nouveau paysage dans les assemblées outre les vents nouveau que l’on observe. Il y aura une forte majorité dans l’Assemblée Nationale pour l’abrogation quiconque au Palais Bourbon dépose la proposition de loi.

  3. Je ne comprends pas que MPI s’obstine à cautionner la mascarade républicaine et, partant, antidémocratique de l’élection présidentielle. Je rappelle que Sarkozy est coresponsable de la mort de plusieurs dizaines de milliers de Libyens. Etant donné que ce criminel vient d’être élu à la tête de l’UMP, la France mériterait que s’abatte sur elle un châtiment divin.

    • Français désabusé says:

      Je suis d’accord avec vous !

    • Xavier Celtillos says:

      Si commenter et décrypter les conséquences d’une élection revient à cautionner un système, alors plus rien ne peut être dit hors de la météo !

      Surtout quand j’explique que malgré son agitation, Sarkozy ne reviendra pas sur cette loi. Mais avez-vous lu mon article ?

  4. Chouanne says:

    Entièrement d’accord. Rien à attendre de l’UMP. Le seul parti qui soit actuellement en position d’amener un réel changement c’est le FN. Sans doute Marine Le Pen n’est pas Jeanne d’Arc, mais maintenant que le FN semble avoir le vent en poupe, donnons-lui l’occasion de nous prouver de quoi elle est capable.

  5. hardouin says:

    il y a que Sarkosy pour sauver la FRANCE,soyez pour une fois réaliste

    • Je dirais plutôt, il n’y a que Sarkozy (aujourd’hui)qui aurait l’étoffe pour sauver la France à condition qu’il en prenne les moyens. Mais il ne les prendra pas, parce que la seule manière de sauver la France et de revenir à la conformité de la politique aux lois divines et à l’ordre social et moral chrétien. Or Marine Le Pen ne prendra pas non plus ces moyens-là. Prions pour la France.

  6. Vendéen says:

    Rien a attendre de ce Monsieur pas plus que de toute cette clique maçonnico-républicaine.

    C’est pourtant simple à comprendre…. La Révolution et sa fille idiote la République sont un système créé de toute pièce par la Gauche pour berner le couillon d’électeur, nous sommes bien d’accord?. Tout cela n’est qu’une illusion. Jusque là vous me suivez?
    Révolution = révolte, mettre à l’envers l’ordre établi par Dieu.

    Donc les gens qui se disent de droite,à cette Assemblée Nationale, sont situés à la droite de ce système de gauche ils sont donc de Gauche. Ils votent en permanence à gauche sans s’en apercevoir. Ce sont les idiots utiles de ce système diabolique. Pour s’en sortir ? : Un Roi Catholique.

  7. il faut trancher une fois pour toute.

  8. il y en a asser

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com