Après l’affaire McCarrick, le Pennsylvania Report, c’est au tour de la très progressiste Église d’Allemagne d’être frappée par un rapport qui révèle de nombreux cas d’actes pédophiles ou violences sexuelles, les victimes étant en majeur partie des garçons.

Face à toutes ces histoires sordides qui explosent les unes après les autres, le pape François a décidé de convoquer du 21 au 24 février 2019 les présidents des Conférences épiscopales pour affronter le thème de « la protection des mineurs ». Cette future rencontre est une réponse pusillanime à la demande de Mgr Chaput et d’autres prélats d’annuler le Synode dédié à la jeunesse qui doit avoir lieu dans moins d’un mois afin de le consacrer à la vie sacerdotale et à la responsabilité des évêques.

La déclaration de Mgr Vigano sur la protection dont des prêtres et des évêques auraient bénéficié n’est donc pas une affabulation ni une conspiration contre El papa argentin. Il y a un problème sérieux et la Rome bergoglienne veut montrer au monde qu’elle l’affronte. Et détourner le regard des fidèles de la véritable nature de ce problème…

La convocation pour février parle simplement de « la protection des mineurs » et évite soigneusement le thème brûlant de l’homosexualité parmi les membres du clergé conciliaire. Le pape et ses collaborateurs insistent à parler de pédophilie quand il est clair que dans la majorité de ces affaires innommables portées au grand jour il s’agit d’attirance homosexuelle et de relations peccamineuses entre des clercs et des adolescents ou adultes masculins. Tel le cas McCarrick  avec des séminaristes ou jeunes prêtres dont il est difficile de croire qu’ils se soient livrés à ces pratiques sexuelles interdites par leur état sacerdotal « sans complicité ni déviance » de leur part.

Mais faire ce lien entre homosexualité et « abus sexuel » est strictement proscrit par les hauts prélats romains d’aujourd’hui. Le lobby gay qui est désormais au sommet de l’Église conciliaire couvre ainsi sa propre immoralité en travestissant ces scandales charnels en pédophilie. Plus grave encore, il avance ses pions pour légitimer les actes sodomites à travers l’instauration d’une nouvelle doctrine morale qui sera dans la continuité de toutes les nouveautés conciliaires.

L’Église a capitulé devant le monde lors du dernier concile afin de devenir une religion plus « gentille » et agréable à l’homme moderne et à ses passions bien souvent déréglées. C’est cette capitulation libérale qui a rendu possible ce pontificat bergoglien si imprégné de cet esprit du monde qui aujourd’hui rime avec valeurs arc-en-ciel. Ces mœurs contre-nature dont il ne faut dire aucun mal ni condamner, encore moins interdire, bien plutôt exalter, même au sein du monde chrétien. Depuis 50 ans les hommes d’Église s’alignent sur les diktats du monde moderne et progressiste et ainsi la culture « gay » est entrée dans les séminaires, les diocèses, les paroisses Triste mais logique conséquence de la corruption de la doctrine, des sacrements et de la liturgie initiée par Vatican II.

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Cadoudal says:

    oui

    les clercs pédophiles ont l’ esprit du Concile Vatican II , d’ ouverture au monde, aux spiritualités originales, aux lupanars gay ;

    pas comme ceux de Mgr Lefebvre , réfractaires à la nouvelle Pentecôte de Jean XXIII et autres progressistes à l ‘esprit large

  2. DUFIT THIERRY says:

    Bien dit : toute cette pourriture a pour origine Vatican II, ses mauvais textes, son ouverture au monde, l’esprit d’Assise , l’oecuménisme délirant, la messe protestantisée , la religion maçonnique.
    St Pie X avait vu juste en condamant le modernisme.
    Vatican II doit être jeté aux ordures.

  3. les très graves problèmes qui surgissent dans l ‘église actuelle non seulement sèment le doute chez les fidèles mais affaiblissent la chrétienté et favorisent la main mise de l’Islam sur l’Europe

    • Radojka Riffault says:

      Pourquoi l orthodoxie n a pas ces problemes ? Parce que les pops doivent se marier et ont une vie de famille et les moines sont retires dans leurs hermiages coupes du monde sans contact et ne voyent ni les femmes, ni les enfants ! L homosexualite est toujours consideree comme un peche et une perversion par tous les orthodoxes non parlant pas des monstres pedofiles, ils meritent si ce n est pas la mort, au moins un enfermement psychiatrique a vie !

      • Pierre Mary de Montamat says:

        Bien sûr !!! Il n’y a aucune affaire de pédophilie, d’homosexualité ou de ‘lob by’ gay dans le monde orthodoxe !!! Non, ni chez les autres, non jamais…
        C’est une fable qui ressort à chaque attaque visant à dénigrer le catholicisme.
        C’est une affabulation qui ferait sourire si ce n’était bien triste…
        Et on a après des gens qui nous expliquent comme Rod Dehrer que la spiritualité orthodoxe leur convient mieux !!!
        Tout cela n’est que baliverne.

  4. « L’Église a capitulé devant le monde lors du dernier concile afin de devenir une religion plus « gentille » et agréable à l’homme moderne et à ses passions bien souvent déréglées. » Êtes-vous vraiment catholique pour oser soutenir une chose pareille ?

    L’Église catholique est sainte, elle est divine et surnaturelle : révisez vite votre Credo. La sainte Église, épouse virginale du Christ dont elle est le corps mystique est bien incapable de « capituler devant le monde ». Vous êtes instamment prié de ne pas imputer à la sainte Église ce qui relève de la responsabilité de clercs félons qui prétendent s’exprimer et agir en Son nom.

  5. MA Guillermont says:

     » … le vrai problème est occulté … »
    C’est le moins que l’on puisse dire !
    Quand la tête est pourrie , le reste n’est que …

    http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t31061-henry-sire-nous-fait-voir-le-vrai-visage-de-bergoglio#757969

  6. L’Église française a-t-elle échappé à ce fléau. ou est-ce seulement qu’on n’en parle pas ?
    Quant au reste, nil desperandum, le jour de honte est arrivé ; les machinations des modernistes sont révélées au grand jour.
    Merci, Monseigneur !

    • A partir des années 1970,
      donc après vatican II, et surtout, après mai 68,
      il se pourrait que les séminaires aient été systématiquement
      infiltrés par des cas …

      Je dis cela d’après deux souvenirs :

      1 – une lettre particulièrement désagréable,
      adressée par un supérieur de séminaire
      à l’un de mes jésuites (qui n’était pas le pire !),
      lequel me l’avait montrée … pour mon édification …

      2 – une conversation avec un jeune
      qui se présentait ouvertement et à la fois,
      comme séminariste, trotskyste, et désaxé sexuel,
      … ce qui avait naturellement mis fin à notre conversation.

      D’autres agents d’influences,
      KGB, Brigades rouges, (et pourquoi pas la CIA ? ) etc,
      ont, eux aussi, travaillé dans ce sens …

      Bref, on retrouve, comme toujours,
      les gens qui ont la tête enflée … par les philosophies utopistes …
      afin d’essayer de remplacer le Dieu … qu’ils ont tué …
      mais dont ils ne peuvent pas se passer !

  7. Pour ma part, je fais un parallèle étroit entre l’expansion de la sodomie dans l’Eglise et l’emprise de la franc-maçonnerie sur cette Eglise qui s’accélère depuis Vatican II.
    C’est à ses fruits que l’on juge un arbre. Les fruits pourris viennent d’un arbre infesté.
    Et si la tête est atteinte, le reste suit.
    Ce n’est pas pour rien que nos chers Pasteurs ont saboté la Manif pour Tous en la confiant à Frigide Barjot !

    • C’est vrai !

      A l’époque des années 1970, ni nos jésuites, ni nos curés
      ne nous parlaient de la fronc-massânerie …

      Nous n’avons donc pas compris que mai68
      était l’œuvre des froncs-massants ! …

      Si bien qu’après mai68, le seul ennemi était le communisme,
      et encore, bienheureux si c’était toujours un ennemi,
      car l’un de mes jésuites, complètement touneboulé,
      s’est fait ouvertement gauchiste !

      Quant à la manif pour tous, je m’en suis d’instinct méfié,

      en demandant ouvertement autour de moi,
      d’où sortaient, brusquement,
      les gens qui se proposaient soi-disant d’encadrer cet manif,

      présidée par une énergumène,
      dont le nom de guerre singeait celui d’une ancienne actrice,
      que les gens de ma génération ont connu
      pour avoir abondamment montré son cul
      dans tous les cinémas de quartier …

      et contribuant déjà … à la décadence …

      • Cadoudal says:

        à Soupape

        d’ accord

        personne ne nous a montré la Révolution nihiliste initiée par la Maçonnerie avec Vatican II- Assise et mai 68 ,

        Révolution qui allait submerger le monde entier dans la fange.

        alors que le bolchevisme prenait lentement la direction de la tombe, à la suite du camarade Staline.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com