L’ONG Oxfam ne cesse d’être dans la tourmente. Après les scandales reliant du personnel d’Oxfam à des viols et abus sexuels, y compris sur mineurs, dans de nombreux pays du tiers-monde mais aussi au Royaume-Uni, on apprend maintenant l’arrestation au Guatemala de Juan Alberto Fuentes Knight, directeur international de l’ONG Oxfam.

C’est une arrestation pour corruption. L’ancien président du Guatemala Alvaro Colom (2008-2012) et plusieurs membres de son gouvernement de l’époque, dont son ministre des finances, Juan Alberto Fuentes Knight, devenu directeur international d’Oxfam, ont été arrêtés mardi .

Dans un communiqué, Oxfam affirme qu’il « a informé [Oxfam] qu’il faisait l’objet d’une enquête pour une transaction budgétaire lorsqu’il était ministre des finances. Il nous a assuré qu’il a coopéré à l’enquête et affirme qu’il n’a transgressé aucune règle. »

L’enquête pour corruption s’intéresse à des contrats d’achat de bus lors de la réforme des transports publics.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Mots clefs ,

Un commentaire

  1. Là où règne l’argent, ce crottin du diable, il y a corruption.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com