Permalien de l'image intégrée

 

Une moitié de cette vidéo concerne le crash du vol MH17 dans le Donbass, avec les incohérences et opacités de  l’enquête: jusqu’à la minute 18:26 c’est assez technique.  La journaliste repose sans cesse la même question sous d’autres formes. Ceux qui sont pressés pourront sauter le sujet à la fin de la réponse à la première question jusqu’à la minute 18:26.
 .
A la minute 18:26, la suite de l’interview est moins technique et concerne des problèmes de politique internationale: stratégies, rapports de forces, questions militaires, concernant l’Asie et le Pacifique.
.
A la minute 26:10 une question de pleine actualité concerne les rapports entre le Japon et la Russie, qui, à la réponse du ministre, semblent tendus. Il évoque la tragédie de la bombe d’Hiroshima et de Nagasaki, drames sans aucune excuse selon lui.
 .
A la minute 26:16, la question porte sur l’éventualité d’un conflit mondial bipolaire et l’inconvénient d’une hégémonie unipolaire actuelle. 
.
Le sujet glisse aussitôt sur le problème de l’interventionnisme américain et européen au Moyen-Orient. Les révolutions des Printemps arabes dues à l’interventionisme occidentale qui voulait imposer son modèle sans tenir compte des cultures des peuples, qui ont conduit à l’islamisme et à l’Etat islamiste. 
 .
Les opérations occidentales qui ont abouti au renversements de pouvoirs légitimes: Saddam Hussein en Irak, Kadhafi en Lybie, la déstabilisation de Bachar-el-Assad en Syrie.
.
– L’intervention de la France en Libye et en Syrie qui a livré des armes à des islamistes prétendus modérés quand ça arrangeait ses affaires. Armes qu’elle retrouve pointées sur ses propres troupes au Mali et en Centrafrique. Ainsi, demande Sergeï Lavrov, est-il admissible du point-de-vue du Conseil de Sécurité de l’ONU que les armes françaises soient à la fois dans le camp des islamistes et dans le camp de l’armée française qui prétend les combattre ?
.
 A la minute 32 le sujet revient sur les USA qui déstabilisent l’Asie par leur interventionnisme et leur déploiement disproportionné de forces.
« La Russie ne veut aucune course aux armements et n’y participera pas. Nous avons assez de moyens technologiques pour donner une réponse, à un coût raisonnable, de défense contre des missiles, surtout après que la question nucléaire iranienne a été réglée. Le président Obama avait dit en 2009 qu’après la résolution du nucléaire en Iran, il n’y aurait plus besoin de défense nucléaire en Europe. Il semble qu’il n’a pas dit la vérité. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Poutine est le descendant direct de de Gaulle!

  2. Maître Cube says:

    Quelle langue de bois diplomatique !

    Si la Russie se décidait à parler franchement, cela pourrait-il fâcher l’Ouest au point de mettre le feu aux poudres ? Non, car l’Ouest craint la Russie, sa capacité scientifique et technique et sa résilience à toute épreuve.

    Quand Poutine va-t-il se décider à taper du poing sur la table ? A jouer franc-jeu ?

    • François says:

      C’est vrai que Lavrov emploie un langage diplomatique, c’est son travail d’arrondir les angles et de ne pas rentrer de face dans l’adversaire.

      Mais Poutine ne mâche pas ses mots, il n’y a qu’à écouter sa conférence au Valdaï ou sa dernière conférence de presse traduite en Français: interview de vladimir poutine le 27 juillet 2015

      Poutine n’a aucune raison de se battre pour d’autres pays que la Russie. Et encore moins pour une UE dont les élites trahissent leurs propres intérêts et se présentent en ennemis de la Russie en obéissant servilement aux yankees.

      Il laisse l’UE s’enfoncer, c’est compréhensible…

      A propos du langage diplomatque de Lavrov, je le trouve assez cassant vis-à-vis du Japon.

      C’est dommage par contre qu’il tourne autour du pot pour le MH17. Malgré tout on comprend bien qu’il accuse les USA et certains pays de l’UE de manipuler la réalité. L’Ukraine, ça va de soi!

      La journaliste veut lui faire dire ce qu’il n’a pas envie de dire et cette partie est trop longue et gâche la suite qui est passionnante: Pour l’Etat islamique et les révolutions du printemps arabe, il ne mâche pas ses mots. Contre la France il est plus que cassant, mais il faut avoir la patience d’aller jusqu’au bout.

      Poutine dit les choses franchement, mais il ne veut absolument pas nuire à son pays par des déclarations intempestives.

      • Très bien:les russes nous donnent une leçon de gaullisme magistrale!Voir sur erlande.wordpress.com « pour une politique extérieure de la France »-qui n’a que celle des amerlocs depuis 40 ans-et dresse les grndes lignes d’une politique gaulliste adaptée aux nouvelles réalités,comme la création d’une « latinophonie »-roumain,italien,espagnol,français,portugais-partout présente dans le monde, de tradition certes trop oubliée catholique donc réaliste et loyale contre le bloc anglophone de tradition protestante et donc idéaliste et hypocrite.

  3. LANKOUDU says:

    IL a raison ! toutes les guerres sont d’origine US ou sionistes !!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com