saint-serge-de-radonège-mpi

L’Eglise orthodoxe a fêté à la mi-juillet le 700ème anniversaire de la naissance de saint Serge de Radonège. Ce moine russe du XIVème siècle menait une vie d’ermite au milieu de la forêt. Rejoint par de nombreux disciples, il construisit avec eux la laure (ou monastère) de la Trinité. Par ailleurs, saint Serge se dévoua en faveur de l’éducation des paysans. Célèbre de son vivant pour sa vertu, il servit d’intermédiaires entre princes russe de son époque et bénit le prince de Moscou Dmitri IV Donskoï. Serge de Radonège est aujourd’hui le saint le plus vénéré de Russie dont il est le saint patron.

A l’occasion d’un concert de gala donné dans le cadre des festivités du 700ème anniversaire de saint Serge de Radonège, le président de la Fédération russe, Vladimir Poutine a prononcé un bel éloge du saint patron de la Russie : « Les préceptes de saint Serge de Radonège sont essentiels pour comprendre la Russie, pour apprendre ses principes fondamentaux – ses traditions historiques, l’unité et la solidarité. C’est dans cette unité, dans la vérité et la justice, dans nos traditions séculaires que se situent la force de la Russie, son grand passé, le présent et l’avenir. L’enseignant et le constructeur de la Russie, c’est de manière aussi simple et concise que les gens résument la haute mission de saint Serge. Sa parole sage et ferme d’enseignant était un pilier et un soutien spirituel dans la difficile période de l’invasion étrangère et des querelles internes. C’est alors qu’il a prononcé ces paroles prophétiques : l’amour et l’unité nous sauveront. Et cette exhortation pleine d’une foi inébranlable servit à l’unification des terres russes et est resté pour toujours dans notre psyché nationale, notre mémoire historique. Serge a été l’inspirateur de l’élévation patriotique, nationale et morale. Il a contribué à consolider l’Eglise orthodoxe et bâtit des monastères qui ne furent pas seulement des centres spirituels mais les véritables forteresses et gardiens de la Russie. »

Rencontrant ensuite le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille et des représentants des Eglises (orthodoxes) locales, le chef de l’Etat russe leur a confié : « Nous vivons dans des temps difficiles. Malheureusement, il existe de très nombreux problèmes à surmonter au niveau international et dans les sphères spirituelle et morale. Mais nous ne réussirons que si nous suivons les idées de saint Serge de Radonège qui a appelé à l’unité et à l’amour. Seuls l’amour et l’unité peuvent nous sauver. »

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Patrice says:

    On croit rêver! Gazpoutine qui fait exploser l’Ukraine et sème la haine nous parle d’amour et d’unité. Décidément, plus le mensonge est gros, plus vous espérez que vos lecteur l’avalent, c’est ça?

  2. DENIS GRIESMAR says:

    Ce commentaire est inepte, et ne fait que reprendre la propagande hystérique des Etats-Unis. Pour s’informer sérieusement, on peut consulter le site « Les Crises », d’Olivier Berruyer, ou le blog RussEurope, de Jacques Sapir.

    • Patrice says:

      Non, Monsieur Griesmar, ce commentaire n’est pas inepte et gardez votre « hystérie » pour vous. À suivre votre raisonnement, on serait hystérique et propagandiste dès qu’on s’opposerait à la propagandande poutiniene diffusée à jet continu par ce site. C’est un peu facile! Les faits sont que l’Ukraine est un Etat souverain et qu’un autre Etat, la Russie, s’y ingère en y infiltrant des armements et des combattants. En droit international, cela s’appelle de l’agression.

  3. Dominique says:

    On aimerait que sur ce site,chacun exprimant son opinion, garde son sang-froid et la courtoisie et évite des attaques personnelles sur d’autres commentateurs;cela n’apporte rien au débat bien au contraire.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com