spartacus

Yann Le Bohec, historien, est l’auteur de nombreux livres consacrés à l’histoire militaire romaine.

Les historiens marxistes et les cinéastes américains ont peint de manière totalement fausse ce meneur d’hommes que fut Spartacus, et les esclaves qui ont pris part à sa révolte. Cet ouvrage d’historien vient corriger le mythe créé par besoin idéologique. Yann Le Bohec retourne aux sources et étudie l’aspect militaire de l’entreprise de Spartacus, qui se révèle essentiel pour expliquer comment des esclaves ont pu vaincre et anéantir des légions romaines aguerries.

Qui était le véritable Spartacus ? Ce livre s’efforce de répondre à cette question et nous décrit le parcours de ce personnage né vers 93 avant J.-C. dans un peuple semi-nomade de Thrace. Victime d’une razzia, il a été emmené à Rome où il a voulu revendiquer son statut d’homme libre, mais un tribunal injuste n’a pas accédé à sa demande, et il a été vendu au propriétaire d’une école de gladiateurs qui vivait à Capoue. Là, il a provoqué une révolte, est alors devenu chef de bande et a emmené ses compagnons sur le Vésuve. Le propréteur Glaber n’a pas pu le vaincre, ni le préteur Varinius, ni les consuls Lentulus et Gellius. Spartacus a très vite su recruter de nombreux combattants et a transformé sa bande en une compagnie, puis en une vraie armée qui, pour trouver de quoi faire vivre ses hommes et parce que c’était la règle des guerres antiques, a pillé la Campanie puis la Lucanie.

Les esclaves qui ont suivi Spartacus ne se battaient pas pour établir la justice sur terre, ni la liberté pour tous, mais simplement pour échapper à leur condition. Ils n’étaient pas emplis de bonté, mais experts dans les cruautés qui accompagnent tous les conflits du temps : vols, viols, incendies et meurtres. Et Spartacus ne voulait pas instaurer la démocratie mais seulement retourner en Thrace. Il est tombé les armes à la main, mort en chef de guerre.

Ce livre passionnant resitue parfaitement le contexte de l’époque et livre un portrait aussi authentique que possible de celui qui fit peur à Rome.

Spartacus, chef de guerre, Yann Le Bohec, éditions Tallandier, collection L’art de la guerre, 220 pages, 17,90 euros

A commander en ligne via le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com