Stéphane Ravier, maire FN du 7ème secteur de Marseille, et sénateur des Bouches-du-Rhône, et David Gozlan, secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre Pensée, étaient les invités de BFM Story pour débattre à propos des crèches de Noël.

Belle réplique de Stéphane Ravier :

«Ce que je tiens à dire à ces ayatollahs de la laïcité, je voudrais simplement leur dire, qu’ils commencent à nous emmerder. Voilà, je ne peux pas être plus clair que ça, ils commencent à nous les briser menu. Nous sommes ici en France, ici en Provence, nous avons nos traditions, nous avons nos coutumes, elles datent de plusieurs siècles et nous entendons […] qu’elles soient encore respectées.»

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

14 commentaires

  1. mille fois bravo a Stéphane Ravier, il a complètement raison, ces personnages comme goslain ne sont plus suportables, il lui reproche son langage mais avec ceux genre d’individus ce n’est plus possible de prendre des gants,comme dit Mr Ravier s’il n’est pas content tant pis pour lui, ici c’est la France avec ces traditions, s’il n’est pas content qu’il parte a l’étranger c’est tout.

  2. Pingback: Stéphane Ravier : «Ce que je tiens à dire à ces ayatollahs de la laïcité, je voudrais simplement leur dire, qu’ils commencent à nous emmerder.» - Les Observateurs

  3. Monsieur Goslain tu nous fais suer, monsieur Goslain tu nous fais chier. C’est tout de même curieux que vous interveniez dans le sens des islamistes dont la poussée est de plus en plus forte. Quand avez vous ramené votre fraise lorsque les musulmans envahissaient nos rues pour leurs soi-disant prières? Quand intervenez vous lorsque des politiques offrent des terrains pour y construire des moquées ? Une crèche est bien plus agréable que l’égorgement d’un mouton si ce n’est celui d’un être humain. Allez passer Noël au moyen orient si les Noëls de Provence vous offensent.

  4. mr ravier a eut un langage des plus clair , avec cette trompéte,..le langage m’a ‘ravi’,..(c’est le mien,!!) et pour rester dans cette belle note,..j’ai tout simplement « pris mon pied » n’hésité pas a souvent ‘récidivé..,suis impatient de nouveau vous entendre…(et bravo d’avoir crucifié cette baudruche de david !)

  5. LEBRETON says:

    Je ne le connais pas ,mais un grand BRAVO et MERCI pour la FRANCE , et que ceux , à qui ça ne plait pas , retournent dans leur PAYS .Bon débarras !

  6. domremy says:

    Laicité selon Gozlan :

    On n’ entend pas monsieur Gozlan protester quand sa communauté nous impose sa menorah de 7 mètres place des Invalides ou dans d’autres villes

    :ex. http://www.nostra-aetate.org/POLITIQUES_JUIFS/hanouka07/france.html

    ni quand on se la paie en permanence sur le pavé de l’Hotel de Ville de Paris . :
    http://pensetouseul.unblog.fr/2013/02/07/le-blason-de-la-ville-de-paris-est-une-menorah/

    Il ne se découvre laique que devant nos crèches…

    Et voilà qu’il va dire à un élu français comment parler Français ….

    Oui,monsieur Gozlan :il y a encore des élus qui parlent un français aussi dru que celui d’Henri IV , notre bon Roi .

    Merci à eux .

  7. Violaine says:

    Si rien n’est fait (comme c’est le cas), au train où vont les choses « il faudra bien vite changer nos bonnes vieilles habitudes pour être acceptés par les nouveaux venus et leur très nombreuse progéniture » Récit d’une jeunesse laissée pour compte « les corps indécents » Cela pourrait bien venir beaucoup plus rapidement que l’on ne le pense.

  8. Tout à fait !!! en accord parfait avec @lebreton !!! et ce Monsieur évidemment, c’est d’ailleurs ce que j’ai dit dans un autre post, ceux qui ne sont pas contents de voir nos Eglises, nos Croix, nos Crèches, nos processions, qu’ils aillent ailleurs dans ces pays où le muezzin ou les candélabres à 7 branches sont partout; et ceux qui viennent de ces pays et qui ne sont pas contents de ce qu’ils voient qu’ils RETOURNENT, chez eux… car NOEL est CHRETIEN CATHOLIQUE : c’est la naissance de JESUS, sur terre et ces gens profitent des jours fériés CATHOLIQUES, eux aussi…. Alors quand les mairies ou les journaleux fêtent eux aussi les aït, ramadan ou je ne sais quoi, nous sommes nous SCANDALISES ! parce que nous sommes CHEZ NOUS et chez soi il me semble on fait ce que l’on veut, si les étrangers d’aujourd’hui ne veulent pas s’intégrer, respecter notre drapeau, notre sol, notre RELIGION, et bien qu’ils s’en aillent ou s’en retournent, effectivement ils nous font c****

  9. LAICITE A GEOMETRIE VARIABLE says:

    Bonjour ,

    Pouvez- vous me dire si, au nom de la Laïcité et de l’équité entre toutes les religions , La Hanouka prévue du 17 au 24 décembre 2014 , sera interdite sur les places publiques , tout comme on interdit les crèches de Noël ???
    Ou pouvez- vous m’en expliquer les différences ???

    HANOUCCA
    Honorer les autres revient à respecter leur manière de voir les choses. C’est la clef de la paix du foyer et c’est aussi là le sens profond de la Mitsva de l’allumage des bougies de Shabbat.
    Mais combien ces bougies de Shabbat sont-elles différentes des bougies de Hanouccah ! Hanouccah commémore la résistance farouche aux croyances étrangères, sans aucune concession.
    Ne vous pliez pas à la majorité qui plaide l’assimilation
    Hanoukka commémore la victoire historique des Maccabées sur les Grecs. La rébellion juive a commencé en l’an 167 avant notre ère, après un siècle d’hégémonie culturelle grecque et d’assimilation grandissante. Dans le village de Modiin, les forces grecques avaient ordonné aux Juifs de faire des offrandes à un dieu païen. Un Juif servile avait accepté. Ceci irrita tellement le vieux prêtre Mattathias qu’il se leva, tua le Juif, et emmena ses cinq fils et une poignée d’adeptes dans les collines avoisinantes pour une longue guérilla contre les Grecs et leurs alliés juifs hellénisants.
    Le message de ‘Hanouccah était le suivant : battez vous pour vos convictions religieuses, ne vous pliez pas à la majorité qui plaide l’assimilation, peu importe leur nombre, et défendez vos idéaux.
    Quelle est par conséquent la valeur juive essentielle : céder, ou résister ?

    En vous remerciant de votre réponse , permettez-moi de vous présenter en avance un bon Noël et mes meilleurs vœux de bonne année.

  10. laicite says:

    Hanouka dans le 17ème arrondissement

    Le Consistoire fête pour la première fois Hanouka dans le 17ème arrondissement, anticipant ainsi le lancement du Centre Européen du Judaïsme.

    En cette soirée de Hanouka, la salle des mariages de la Mairie du 17ème arrondissement ne comptait pas assez de places pour accueillir les participants venus nombreux pour connaître les derniers avancements du dossier du Centre Européen du Judaïsme. Après les mots de bienvenue de Madame Brigitte Kuster, Maire du 17ème arrondissement, le Président du Consistoire, Monsieur Joël Mergui et l’administrateur en charge du dossier technique, Monsieur Daniel Vaniche, ont présenté les plans ainsi que les objectifs du Centre Européen du Judaïsme, dont les travaux seront prochainement lancés. Plusieurs administrateurs du Consistoire, rabbins et présidents de communauté étaient présents pour apporter leur soutien à ce projet. Après une séance de questions-réponses qui a clôturé les interventions, il a été procédé à l’allumage des lumières de Hanouka, avant de tous se retrouver autour d’un buffet de douceurs. Merci à nos amis Murielle Schor et Gérard El-Baze pour leur aide dans l’organisation de cette belle soirée et merci à Madame Brigitte Kuster pour son accueil.

  11. tous c est polichinelles commence a nous tapé sur les nerfs noel en france il y des des siecles que on le fetes et c est pas les etrangers ou ceux qui les venerent qui vont nous interdire de celebré noel la france est un pays catholique a qui sa plait pas retourne dans son pays ou va faire chier ailleurs ils en manque pas des pays musulmans ou autres

  12. Aliénor says:

    BRAVO mr Ravier , résistez !

  13. michelb says:

    Article 2
    La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.

    Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d’aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

    Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l’article 3.

    Article 28
    Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l’exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

    ====== remarques:

    article 2:
    La république supprime les établissements publics de culte mais les conservent. Elle ne les subventionne pas sauf dans certains cas.

    finalement, on fait quoi? d’autre part « culte » c’est plus large que « religion »

    article 28:
    ah! là on parle de « signes religieux » donc de religion, interdits dans les établissements publics

    ===
    tout cela évidemment n’empêche pas de vouer un culte à l’Ëtre Suprême de Robespierre, à Charlie, de Sarkozy à Hollande, ni à ce qui est qualifié de non religieux : franc-maçons, syndicats, ceux du crime, sectes, communautés, VIP, clubs, autres bizarreries partouzanes etc…
    ===
    ce qui veut donc bien dire que « est religieux ce qui est religieux »
    ===
    or la chrétienté n’est pas une religion, le catholicisme oui, le protestantisme oui, le boudhisme pas vraiment…
    ===
    un anarchiste, un athée, peuvent être chrétiens, comme le sont les musulmans qui reconnaissent le Christ, il n’y a pas besoin de lieu précis, ni emblème, ni culte, ni robe comme dans un tribunal, c’est interne, joint au ciel
    ===
    la crèche n’est donc pas un signe religieux qui parle d’une histoire d’enfant né à Jérusalem, comme Romulus et Remus sont nés près d’une louve à Rome, il n’y a rien de religieux, cette histoire est culturelle et appartient à l’humanité toute entière, qu’on y croit ou pas
    ===
    le « vous nous emmerdez » relève d’un désabusement face à des législateurs qui ne connaissent rien ni en culture, ni en religion mais qui légifèrent dessus pourtant avec des textes indigestes et contradictoires dans lesquelles s’engouffrent des Gozlan avec la force.
    Est-ce le rôle du législateur de brider la liberté?
    ===
    c’est vrai que la force n’a pas besoin de nuance, elle est là pour punir, faire obéir, faire marcher droit, ainsi est la loi, mais malheureusement celle de quelques uns qui veulent cette force pour leurs privilèges.
    Balavoine (décédé le 14 janvier) chantait dans « la vie ne m’apprend rien » qu’aujourd’hui « quelques hommes font leurs lois » et c’est ça la démocratie infligée
    ===

    conclusion : la crèche n’est pas un signe religieux car elle ne fait référence à aucune religion en particulier et je dirais même plus, comme Dupont, à aucune religion du tout, de même qu’aucune ne peut la prendre en otâge.

    ===

    ps: tout discours voulant annihiler la chrétienté, celle dans le coeur de celui qui y croit, n’a aucun sens et nous ramène à l’époque des barbares, des francs par exemple, qui étaient voraces et agressifs, sans dieu, ni lois.
    chacun droit être respecté dans sa nature, de même qu’il respecte celle des autres, même s’il est handicapé.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com