stromae-concert-mpi

L’immigration est devenue un sujet sensible en Suisse. Le chanteur Stromae a pu s’en apercevoir lors de son apparition au festival Paléo de Nyon, en Suisse, le 23 juillet dernier.

Stromae ne s’est pas contenté de chanter, il a abordé le sujet des transfrontaliers. Mal lui en a pris. La foule des spectacteurs a réagi au quart de tour en huant copieusement. Selon un journaliste présent, « les huées et sifflets d’une foule de près de 50 000 personnes avaient de quoi impressionner, voire faire froid dans le dos, alors qu’un groupe d’adolescents hurlait: «Bouhou les frontaliers!» ou encore «Ce sont des pédés, les frontaliers!»

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Eh bien au moins Stromae sait à quoi s’en tenir : il n’ira plus dans un pays où le public est raciste et homophobe. On va le garder en Belgique de toute façon, c’est un brave ce gars.

    • champar says:

      La Suisse est le modèle à suivre, indépendante depuis 500 ans, ayant des entreprises parmi les meilleures au monde, sachant préserver son agriculture et un cadre de vie agréable.
      C’est vrai que les cons n’y ont pas leur place.

  2. chambssy says:

    Sur la Francilienne on lit « NON A LA LOI TAUBIRA », sur les ponts proches de la frontière Suisse, on lit « NON A (?) POUR LES FRONTALIERS », en gros, c’est le « NON POUR TOUS » ; Gribouilles au pouvoir

  3. Dominique says:

    Les Suisses sont francophobes pour beaucoup;c’est un peuple qui a besoin de manger de la vache enragée;à défaut des hommes,Dieu va s’en souvenir.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com