coeur-artificiel

Opéré il y a six mois, le deuxième malade du professeur Daniel Duveau du CHU de Nantes, va très bien. Le premier patient, qui avait reçu le coeur artificiel « Carmat » en décembre 2013, n’avait survécu que 74 jours.

Le coeur artificiel conçu par le professeur Carpentier, avec le concours des ingénieurs de Matra, représente la véritable alternative à l’équivoque toujours prégnante des greffes d’organes, qui reposent toujours sur la mort d’un autre.

C’est un succès médico-industriel français unique au monde. Le Carmat est une bio-prothèse qui fonctionne exactement comme un coeur normal, sans troubles de la coagulation, performance exceptionnelle.

Reste à espérer que les pouvoirs publics français sauront assurer le financement de cet outil promis à un très bel avenir, pour lui éviter de tomber dans l’escarcelle des financiers américains.

Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com