UDC-stop-immigration-massive-MPI

L’Union Européenne ne manque jamais une occasion de s’instaurer en modèle exemplaire en terme dé « démocratie ». Mais en vérité, l’Union Européenne n’aime l’expression du peuple que quand celui-ci pense conformément aux directives des officines mondialistes qui conditionnent l’opinion publique.

La votation suisse en offre une nouvelle illustration. Selon un usage helvétique bien connu, la population a été invitée à s’exprimer sur une proposition de l’UDC de mettre fin à l’immigration massive. L’UDC a expliqué avec pédagogie ce que cette immigration représente comme charge pour les Suisses. Et 50,3% des votes Suisses ont choisi la voie d’une immigration maîtrisée, telle que proposée par l’UDC.

C’est le pays réel qui s’est exprimé contre l’avis des partis politiques de gauche et de droite, des médias du système, du patronat ultra-capitaliste et des syndicats. Une gifle, comme le note la presse suisse, infligée par le pays réel au pays légal.

Et dans la foulée, les institutions européennes ont exprimé leur tollé. Le peuple suisse pense mal, il ne doit donc pas avoir à s’exprimer.

Cela rappelle d’autres référendums, en France, en Irlande ou aux Pays-Bas, qui avaient permis de constater ce même mépris de la classe politique européenne pour un pays réel qui choisit délibérément de s’affranchir de ce despotisme « éclairé » des institutions européennes et de leurs valets.

L’Union Européenne se fera une fois de plus menaçante, puis agitera bâton et carotte. Et tous les médias complices du système ne manqueront pas de propager éditoriaux et dossiers spéciaux destinés à culpabiliser ceux qui pensent « mal » et à épouvanter ceux qui ne pensent pas.

Mais malgré toute l’entreprise quotidienne qui vise à abrutir nos populations pour mieux les contrôler, il semble de plus en plus évident que le pays réel, dans différentes nations d’Europe, refuse encore de plier le genou devant le Moloch moderne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Le mépris que montrent nos politiques, les eurocrates de Bruxelles, contre la démocratie directe est une véritable infâmie. La complicité de la presse aux ordres des lobbies qui règnent en maître sur l’UE, et qui dictent les normes européenne est inadmissible.

    Je ne pardonnerai jamais la forfaiture de Sarkozy qui a invalidé le référendum de 2005 pour imposer le texte par voie parlementaire. Il est vrai que depuis des décennies, ces gens ne représentent plus la France mais des syndicats d’intérêts.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com