suisse-oberwil-lieli-migrants

Le village suisse d’Oberwil-Lieli, connu pour ses 300 millionnaires parmi les 2.200 habitants, a refusé d’accepter d’accueillir dix « réfugiés ».

Lors du référendum organisé à ce sujet dans le village, le «non» a gagné par 52% contre 48%. «Nous avons travaillé dur toute notre vie pour avoir un beau village. Nous ne voulons qu’il soit abîmé. De plus, il ne convient pas pour accueillir des réfugiés« , argumentent les habitants d’Oberwil-Lieli qui préfèrent payer une amende que d’accueillir les réfugiés.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. ddaflon says:

    Celà leur coutera de toutes façons moins cher que de devoir entretenir ces parasites, et ils jouiront de la tarnquilité qui, c’est bien connu, n’a pas de prix (mais elle a un coût).
    En accueillant cette vermine, les Suisses se preparent des jours tres sombres. J’espère seulement que c’est la majorité responsable qui en subira toute la rigueur. Honte et malheur, que ce soit son lot.

  2. chris83 says:

    Sur tous les plans je pense aussi qu’il vaut mieux payer une amende (on sait ou on va!) que d’accueillir des gens dont les moeurs et la culture n’ont rien à voir avec nos coutumes. La France devrait proposer aux Mairies de faire un référendum pour l’accueil de ces immigrants. Déjà nous observons dans les « cités » les façons de vivre de gens qui sont en France depuis plusieurs dizaines d’années et qui se comportent in-civilement. Ordures ménagères par les fenêtres, déchets de toutes sortes sur les pelouses (pourtant mises à leur disposition), jeunes dans les cages d’escaliers et dans les entrées à longueur de jour et de nuit, tapage etc… Les souchiens n’osent plus sortir de chez eux en soirée et surtout rentrer de nuit! La tâche est impossible de rétablir un semblant de civisme avec eux.

  3. Efgy says:

    Qu’il faille payer une amende pour exprimer son opinion, ce n’est pas de la liberté mais du chantage. On a le droit de dire non sans être systématiquement taxé ! Encore une preuve que la dictature s’impose partout (par l’argent).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com