papa-maman-MPI

Suisse – La cour suprême rejette la déclaration de double paternité d’un duo homosexuel de Saint-Gallois qui avait recouru à une GPA pour se fournir un enfant.

C’est à la suite d’un recours de l’administration fédérale que l’ultime instance de la justice helvétique a cassé la décision du tribunal administratif du canton de Saint-Gall.

L’affaire date de 2014, lorsqu’un tribunal administratif local avait accepté de reconnaître la double paternité d’un duo d’hommes « pacsés ». Ces homosexuels avaient réussi à se fournir un enfant auprès d’une mère porteuse en Californie.

Le petit garçon est né de l’implantation de l’ovule d’une donneuse anonyme fécondé par un des deux homosexuels. Les juges de Lausanne ont rappelé que seul ce dernier peut être considéré comme le père légal.

Il faut ajouter que la gestation pour autrui (GPA) est interdite en Suisse.

Ce jugement vient utilement signaler que, malgré la folie de notre temps, l’enfant ne doit pas être une marchandise que l’on achète pour assouvir un caprice d’inverti.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Denis says:

    Alors même que la Fédération tente de plus en plus d’ignorer LA DEMOCRATIE, ou le vote populaire, c’est vraiment rafraîchissant de savoir que les Juges à la Cour Suprême, eux, restent intègres, neutres, justes, honnêtes… adjectifs qui n’engagent que moi

  2. Françoise says:

    C’est bien, mais à demi seulement. Le bébé est toujours privé d’une maman et plus tard, toute sa vie il la cherchera.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com