Le texte préparatoire du synode 2018 « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », a été précédé d’une enquête internet auprès des jeunes qui voulaient bien répondre. 60.000 réponses, ce qui semble très peu pour l’Église universelle. Il va de soi que nous allons assister aux mêmes manipulations par les mêmes hommes menant les débats lors du synode sur la famille. Nous avons dans un précédent article dénoncé les banalités écrites à longueur de pages concernant la société et « les nouvelles générations ».

L’introduction du texte, se réfère à deux citations de l’Ancien Testament ; l’une du prophète Jérémie et l’autre de Samuel. Les jeunes sont capables de discerner « les signes des temps » menés par l’Esprit. En écoutant leurs aspirations l’Église comprendra le monde et les chemins qu’elle doit prendre. Entre nous, grand-père de onze petits-enfants, je ne vois rien de cette nature. Ils sont plus enclins à regarder leur smartphone. Je ne vois guère en quoi ils sont plus aptes que leurs parents à déterminer « les signes du temps dans un monde qui avance » ; et en quoi ils peuvent plus que les adultes nous montrer « les chemins que l’Église doit prendre ».

 Dans les Écritures Saintes il y a des dizaines de passages associant l’âge à la sagesse. Apparemment Jésus pour nous montrer ces chemins a attendu l’âge de 33 ans à une époque à laquelle l’espérance de vie tournait autour de 28 ans… Le document situe « les jeunes » comme étant une sorte d’entité plus ou moins homogène se situant entre 16 et 29 ans. Par ailleurs dans l’imagination du secrétariat synodal, tous « désirent prendre une part active dans le processus de changement du présent » Ah bon ! Ce sont les jeunes qui ont « des propositions et ses pratiques alternatives montrant comment est le monde ou l’Église pourraient être ». Personnellement  je ne vois pas où et quand. Sans doute suis-je trop vieux !

Puis nous retombons dans les poncifs de l’époque conciliaire dans le style « dans un monde en pleine mutation ». Qu’on en juge ! « Aujourd’hui la génération des jeunes vit dans un monde différent de celui de leurs parents et éducateurs. Non seulement le système de liens et d’opportunités change au gré des transformations économiques et sociales, mais les désirs, les besoins, les sensibilités, les modes de relation avec les autres évoluent subrepticement.» (I.2.) Bref le secrétariat synodal a découvert l’eau chaude et la direction du vent. Quels gens de bon sens ceux qui ont rédigé un tel texte ! Ils ignorent tout simplement que les jeunes doivent leur éducation à leur famille et surtout leurs parents et grands-parents.

Avec une telle mentalité qui ne brille ni par l’intelligence ni par l’esprit,  il est facile de comprendre pourquoi si peu des enseignements de l’Église ne sont faits ; pas de citations des saints, des docteurs de l’Église (sauf  Philoxène de Mabboug, évêque syrien du Vème siècle), des papes précédents (sauf une de Benoît XVI). En revanche 20 de François. Tout un programme…

Que faut-il faire ? « Favoriser des choix libres et responsables, en se dépouillant de toute complicité coupable liée à des héritages d’autres temps, demeure l’objectif d’une pastorale » (II.2). « Les vieilles approches ne fonctionnent plus et l’expérience transmise par les générations précédentes devient rapidement obsolète.».  Hic jacet lupus (là est le loup !) Autrement dit tout ce que l’Église a enseigné depuis deux mille ans est à mettre à la poubelle. Quant à l’enseignement de Jésus et des Saintes Écritures, doit­-il être considéré comme « obsolète » ? Tels sont les clichés de la nouvelle évangélisation pour détruire les dogmes sans lesquels l’Église va vers le précipice.

Finalement de tout ce fatras d’une banalité effrayante ressort une idée si chère aux politiciens. Il faut du changement. Mais vers quoi ? on ne sait…

Arrêtons-là ! L’ensemble de ce texte finalement est ni plus ni moins qu’un appel à un Mai 68 dans l’Église. Les enfants de Mai 68 ? Leurs meneurs style Cohn-Bendit sont tous à la gamelle. Ce pré-rapport synodal entérine et accélère une décadence de l’Église n’ayant même plus la force de réagir contre ses ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. Le mondialisme et Soros s’en réjouiront.

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

39 commentaires

  1. balaninu says:

    J’ai l’impression parfois, Monsieur Dickès, que je ne prie pas le même Bon Dieu que ces gens-là ! Mon pauvre Jésus, qui s’est fatigué sur les chemins à expliquer le pourquoi de SA venue, à souffrir tout un tas d’abominations, à mourir sur la Croix, à Ressusciter pour nous ouvrir les Portes du Ciel, et voilà que les successeurs des Saints Apôtres, morts en martyr pour la Foi qu’ils avaient reçue de Jésus….(les successeurs) se plaisent à mettre dans l’Ame de ceux qui aimeraient avoir des lignes de conduite sûres, des doutes et des difficultés dont nous n’avons pas besoin ! Satan est à l’oeuvre cela est sûr ! Quel drame pour nous !
    Les vivants envieront les morts est-il dit quelque part dans certaines prophéties… cela est sûr aussi !

    • Drago says:

      L’Eglise en est arrivée à se prostituer et faire toutes les concessions suite à votre abandon et désertion au poste.
      Tout pour ne pas mourir, pour ne pas disparaitre.
      On la torture, on l’humilie, on la martyrise… et vous regardez sans bouger.
      A ce compte pourquoi lutte-t-elle, pour qui, pour quoi, pour des églises vides ?
      Qu’elle s’abandonne et disparaisse. Vous n’en valez pas la peine.

      • Le Sommelier says:

        A l’ évidence vous ne savez pas ce qu’ est l’ Eglise . L’ Eglise est Une, Sainte, Catholique et Apostolique . Tous ces guignols sont déguisés et vous les assimilez à l’ Eglise ! Un peu de bon sens , l’ habit ne fait pas le moine .

        • Si, Drago le sait, mais il le sait encore mieux en grec, qui dans ce document jouit du même statut que le latin, fait juridique souligné par une autre vérité : ‹Église›, ‹Catholique› et ‹Apostolique› sont tous des mots grecs.

        • Cadoudal says:

          il faut une autorité ecclésiastique pour dénoncer ces guignols qui portent les insignes de l’ autorité , pour les déposer.

          le mal est si grand que seul un concile avec de vrais évêques énergiques peut dénouer la crise.

          les cardinaux sont aussi pourris qu’Imbroglio et le soutiennent .

          • Le Sommelier says:

            Mgr Lefebvre a été cette autorité ecclésiastique qui a dénoncé ces guignols, qui les a excommuniés,  » Ce n’ est plus l’ Eglise, c’ est sûr, c’ est sûr … »
            C’ est Mgr Lefêlon qui les a réhabilités à démolir encore et encore davantage en levant cette excommunication .

      • Vous parlez pour qui? ça fait plus de cinquante ans que l’on dénonce le « brigandage de Vatican II »!…

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui, Balaninu. Vous avez tout à fait raison. Ne pensez pas que je trouve une sorte de plaisir sadique à raconter tout cela. Cela fait un demi siècle que je me bat contre le concile et ce que Rome a naguère appelé « ses fruits ». Quand je vois que les catholiques syriens reconstruisent leurs églises et que pas loin de chez moi à Abbeville on a détruit une superbe église du XIXème siècle. Oui, je pleure. Pourquoi en sommes-nous là ? Tout simplement parce que la nouvelle église n’enseigne plus la parole de Dieu et se noie dans une espèce d’homisme qui a oublié les paroles de Jésus disant que nous ne sommes pas du monde. Pour utiliser une comparaison peut-être iconoclaste, elle est passée du côté obscur de la force. Mais Jésus nous dit pour nous consoler « Courage, j’ai vaincu le monde ! « . Alors, tenez bon.

  3. ‹ « Non seulement le système de liens et d’opportunités change au gré des transformations économiques et sociales, mais les désirs, les besoins, les sensibilités, les modes de relation avec les autres évoluent subrepticement.» (I.2.) » ›
    Ils sont tous des illettrés anglocacophones:
    angl. ‹opportunity› = fr. ‹occasion›,
    angl. ‹opportuneness› = fr. ‹opportunité›.

  4. Geneviève says:

    L’influence gnostique, actuellement diffusée à large échelle par l’idéologie du Nouvel Âge avance à grands pas !
    Car il ne faut pas s’y tromper, mais cette idée perverse, qui veut nous faire croire que les jeunes savent mieux que leur aînés, eux qui n’ont pas arrêter de se fourvoyer, vient bien de la Gnose. En effet, la Gnose part du principe que les âmes sont des émanations de Dieu, et que lorsqu’elles s’incarnent, elles portent en elles une parcelle de l’esprit divin. Donc elles viennent avec des « consignes » du ciel pour les temps futurs. En conséquence, plus on est jeune, plus on vient sur terre avec des « missions » nouvelles; voilà pourquoi il faut écouter les jeunes.
    Pour l’Église catholique les âmes ne sont pas de nature divines, mais sont aptes à recevoir la révélation divine. Et cette révélation nous est transmise par la tradition, c’est-à-dire nos aînés. Pour les gnostiques sous influence luciférienne, le quatrième commandement (tu honoreras ton père et ta mère afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu), est évacué ! Il devient : les jeunes savent ce dont la terre et l’humanité a besoin !

  5. Cadoudal says:

    il faut enfin prendre acte que le sinistre individu qui enseigne au Vatican avec son nez de clown est un pervers.

    l’ Eglise de Rome est contrôlée par un pape et un Sacré Collège pourris; traîtres à leurs devoirs..

    il faut les rejeter aussi longtemps qu’ils refuseront le Concile de Trente ;

    • Le Sommelier says:

       » l’ Eglise de Rome est contrôlée par un pape et un Sacré Collège pourris  » : en d’ autres termes, la secte conciliaire est contrôlée par un pape antichrist ….
      L’ Eglise, avec E majuscule, est Une, Sainte Catholique et Apostolique .

  6. DUFIT THIERRY says:

    En voyant cette destruction de l’Eglise qui s’accélère à vitesse grand V, Dieu veut nous montrer que la théorie du bon concile mal interprété ne tient pas la route. Pendant longtemps les papes Paul VI Jean-Paul II, le cardinal Ratzinger devenu Benoit XVI prétendaient que le concile était bon en soi et que tous les excès n’en étaient qu’une mauvaise interprétation. Ils nous rassuraient en nous disant que les excès allaient être bientôt corrigés. Maintenant on voit ce qu’il en est. Ce qui existe est une révolution qui est bien la conséquence des mauvais textes du concile. Il faut aller à la source de la destruction de l’Eglise.
    C’est bien le concile en lui-même qui est la cause de cette épouvantable destruction de l’Eglise qu’il faut dénoncer et combattre.

    • Geneviève says:

      « C’est bien le concile en lui-même qui est la cause de cette épouvantable destruction de l’Eglise ».

      D’accord avec vous, mais sans infiltration préalable de l’Église et spécialement du clergé dirigeant par la franc-maçonnerie et le libéralisme, la gnose, cette pieuvre à mille têtes, n’aurait jamais pu imposer ce concile. Il faut remonter aux causes pour comprendre ce tour de force de détournement de la doctrine, de la morale et des sacrements catholiques, et elles remontent au moins à la Renaissance. Sans la complicité de bien des membres de l’aristocratie qui prenaient sous leur protection des hérétiques plus ou moins sournois, empêchant ainsi souvent l’Église de les traîner en justice, ces idées néfastes n’auraient pu se répandre.
      Le combat n’a pas été mené au bon moment, même si aux 19ème et 20ème siècles nous avons eu des papes remarquables dans la défense de la foi et la lutte contre toutes les formes du modernisme. Le mal avait déjà trop gangrené l’élite de la société. Il faut lire les livres d’ÉTIENNE COUVERT sur la GNOSE, pour combattre ce combat qui a commencé il y a deux mille ans, lorsque les apôtres ont commencé leur apostolat.

      • DUFIT THIERRY says:

        Oui l’Eglise est bien infiltrée par la franc-maçonnerie. Bugnini créateur de la nouvelle Messe protestantisée était franc-maçon, des bruits ont également circulé pour le cardinal Villot secrétaire d’Etat de Paul VI. Et on sait qu’il y en a de très nombreux autres. Les modernistes condamnés par St Pie X mais également infiltrés dans l’Eglise ont profité du concile pour faire passer des textes hétérodoxes d’autant que dès l’ouverture du concile Jean XXIII a imposé la présence de théologiens condamnés par le Saint Office malgré l’opposition du cardinal Ottaviani.

        • Le Sommelier says:

           » Oui l’Eglise est bien infiltrée par la franc-maçonnerie. » Non, l’ Eglise est Une, Sainte ,Catholique et Apostolique . Oui, les postes d’ autorité de l’ Eglise sont occupés par des Antichrist . Les postes d’ autorité ne sont pas l’ Eglise .
           » L’ Eglise sera éclipsée …  » l’ Eglise éclipsée est et sera toujours Sainte . Le dernier Pape de l’Eglise Catholique est Pie XII .

    • « C’est bien le concile en lui-même qui est la cause de cette épouvantable destruction de l’Église qu’il faut dénoncer et combattre ».
      DUFIT THIERRY,
      En tous cas, l’usage qui en a été fait.

      • Le Sommelier says:

         » C’est bien le concile en lui-même qui est la cause de cette épouvantable destruction de l’Église …  » Faux : l’ Eglise est Une, Sainte, Catholique et Apostolique . Donc le concile n’ est qu’ une étape de la destruction de la Secte conciliaire déjà en place lors du concile V2 . En effet le Pape élu a été le Cardinal Siri , et non Jean XXIII . Le commencement de l’ éclipse date de la fin du règne du dernier Pape Pie XII .
        L’ Eglise étant Sainte, on n’ assiste donc actuellement qu’ aux derniers soubresauts de l’ autodestruction de la Secte conciliaire . Il faut donc se réjouir de voir cette Secte se débattre dans la fange de ses reniements Bergoquignolesques .
        L’ Eglise est Une, Sainte, Catholique et Apostolique .

  7. Nous assistons depuis l’ avènement de ce nouveau pape à l’ autodestruction de l’ Eglise conciliaire !!!!

    • DUFIT THIERRY says:

      Si c’est l’Eglise conciliaire –pour reprendre l’expression de Mgr Benelli- qui se détruit, tant mieux. La pourriture est telle qu’elle finira par tout gangréner. La seule solution est d’abandonner le concile et de revenir à la vraie Foi catholique.

      • jacques says:

        Triste à dire, mais vous avez raison : que cette église conciliaire disparaisse et la vraie foi , aussi rare soit elle devenue, n’est sera que plus visible.D’autant plus qu’il n’y aura plus Rome pour l’empêcher d’être entendue.

    • Gillic,
      ERRATUM: depuis l’avènement de Jean XXIII.

    • Le Sommelier says:

       » Nous assistons depuis l’ avènement de ce nouveau pape à l’ autodestruction de l’ Eglise conciliaire !!!!  »
      Non, l’ Eglise est Une, Sainte, Catholique et Apostolique . Ce nouveau pape n’ est pas Pape et si autodestruction il y a, c’ est autodestruction de la Secte conciliaire, qui n’ a rien à voir avec l’ Eglise .

  8. Jean-Pierre Dickes says:

    A Geneviève
    Ce que vous écrivez à propos de la Gnose est très intéressant. On retrouve l’idée que vous nous présentez dans la Kabale et aussi dans l’islam. Nous sommes en quelque sorte pensés par Dieu. Dans la Kabale les sépiroth sont des sortes de tentacules émanant de Dieu et nous pénétrant. Dans l’islam c’est pareil: il est inutile de philosopher ou de chercher Dieu par la théologie ou la métaphysique. C’est inutile car nous sommes des parcelles de l’esprit divin. Cependant il faut bien vivre dans le monde et dans la société. Le Coran donné par Mahomet est la règle à suivre. Point final. Pour le reste Inch Allah. C’est la volonté de Dieu. C’est l’Ananke, le destin. S’efface alors la liberté donnée par Dieu.à l’homme de réfléchir précisément sur le sens de ce destin.

  9. Gauthier says:

    Une bonne définition de l’hérésie :

    « Hérésie: Ce moment «spécial» où l’on a une plus grande perspicacité spirituelle que les apôtres, les disciples, les Pères apostoliques et les saints et tous les membres passés et présents de l’Église, même si on a une Bible, des livres spirituels, et des canons qu’ils ont écrits, compilés et qu’ils nous ont transmis.
    C’est une tromperie, car malgré tout cela, on croit en ses pensées et en ses opinions personnelles. »

    http://orthodoxologie.blogspot.fr/2016/12/une-bonne-definition-de-lheresie.html

  10. Etienne says:

    L’Eglise catholique…
    Le 1er de ses problèmes pourrait être le nombrilisme clérical.
    – Qui a voulu escamoter du catéchisme l’enseignement de notions ?
    Ainsi, devant eux, le bon peuple sera pieds et poings lié par ses ignorances.
    – Qui a voulu centrer la messe (soi-disant sur l’assemblée mais surtout) sur l’officiant ?
    Face au peuple… Comme le prof. devant sa classe pour mieux la tenir en mains.
    Etc…
    Le pape (?) François est cité 20 X dans son document ?
    Rien d’étonnant de sa part, comme de la part de sa camarilla.
    Eux, en plus, ils se prennent pour le nombril du monde.

    • Etienne says:

      Pieds et poings liéS…

    • Le Sommelier says:

      @ Etienne, « L’Eglise catholique…
      Le 1er de ses problèmes pourrait être le nombrilisme clérical .  »
      L’ Eglise Catholique n’ a aucun problème car elle est une, Sainte, Catholique et Apostolique . Elle n’ a donc rien de commun avec la Secte conciliaire .

  11. jacques says:

    L’église , à l’écoute des jeunes, devrait être à l’écoute de Dieu.
    Nous marchons sur la tête : ce sont les jeunes qui doivent être à l’écoute de l’église.
    Quant aux références prises dan la bible il s’agit de prendre un millionième de la bible et le tordre pour justifier ce qui n’ l’est pas par rapport à l’ensemble.

  12. Cadoudal says:

    « il n’y a pas de Dieu catholique  »

    Imbroglio au journaliste athée Scalieri (Repubblica oct 2013)

    acte d’ apostasie caractérisé.

  13. Cadoudal says:

    je viens de relire les « Caves du Vatican »

    Gide s’ amusait beaucoup de la rumeur circulant chez les catholiques après l’ encyclique du ralliement

    à la République de Léon XIII.

    beaucoup pensaient que les propos de Léon XIII émanaient d’un sosie escroc , installé par la Maçonnerie.;

    jamais un pape digne de ce nom ne pourrait dire une horreur pareille.

    le vrai pape était donc prisonnier dans une cave du Vatican et il fallait aller le délivrer…

  14. Sanfard says:

    Je porte à votre connaissance, si ce n’est déjà fait, un livre très intéressant et instructif,
    « LA MAISON BATTUE PAR LES VENTS » -Le Roman du Vatican- (à peine une roman avec tous les noms qui sont cités !!) de Malachi Martin Ed.. ESR

    Il faut lire ce livre, il est incontournable, il débute par une messe noire de consécration du Vatican au diable….c’est ainsi que l’on connaît toutes les dérives qui se sont succédées. . .

    • Oui, c’est qualifié de roman, mais les faits dévoilés sont bien réels. Il y a bien eu une cérémonie satanique dans une des chapelles latérales (à gauche, capelle del Coro) de la basilique St Pierre avant l’élection de Paul VI. Cette chapelle fut fermée depuis et elle est toujours fermée (en 2015).
      Malachi Martin donne 1990 dans son roman dans la chapelle St Paul, mais il n’y a pas de chapelle st Paul dans la basilique.
      Malachi Martin, jésuite secrétaire du cardinal Béa sous Jean XXIII avait eu accès au troisième secret de Fatima. Mort en 1999, il avait demandé à être relevé de ses voeux, tout en restant prêtre.

  15. Il s’agit d’une reprise complète des discours de déconstruction qui gangrènent toutes les institutions. On dirait un copier-coller des sentences creuses répétées à l’envi, par exemple aux enseignants (public et privé sous contrat) : alors que nos sociétés créent des analphabètes et des illettrés, des songe-creux en tous les domaines, des personnes incapables de réfléchir et de travailler vraiment, l’on encense ces « nouvelles générations » en les présentant comme des mutants et des êtres supérieurs à tous ceux qui ont été ! Le tout pour justifier l’injustifiable. Que Notre Seigneur revienne vite et passe nous passe par le crible.

  16. Xavier S. says:

    Le 17.11.2016, MPI a rapporté l’interview de François par le père Spadaro pour le compte du journal jésuite Civilta Cattolica. François dévoile sa pensée profonde concernant les jeunes traditionalistes:
    « Je me pose des questions à propos de cela. Par exemple, j’ai toujours cherché à comprendre ce qui anime CES INDIVIDUS QUI SONT TROP JEUNES pour avoir vécu la liturgie pré-conciliaire, et qui la veulent néanmoins. Je me suis trouvé parfois devant des personnes qui sont TROP RIGIDES; une ATTITUDE DE RIGIDITE. ET JE ME DEMANDE: pourquoi tant de rigidité ? On creuse, on creuse, cette rigidité CACHE toujours quelque chose: de l’insécurité parfois, PEUT-ETRE AUTRE CHOSE…  »
    Ces confidences dévoilent l’absence du Saint-Esprit et de la Foi catholique chez ce sois-disant pape. Aveuglements, stérilité et dialogue de sourds. Quoi de surnaturel peuvent attendre les jeunes chrétiens au prochain synode ? Rien ! La Rome conciliaire ne peut rien proposer de catholique aux jeunes, car elle est sortie de la Tradition apostolique, et de ce fait, elle n’a plus rien à transmettre.
    C’est le signe que nous allons vers la fin inexorable de l’épisode Vatican II dans l’histoire de l’Eglise.
    Nous avons assisté à la chute du mur de Berlin et du communisme en Europe. A quand la chute de François et de l’Eglise conciliaire ?

  17. Le Sommelier says:

     » Nous avons assisté à la chute du mur de Berlin et du communisme en Europe.  » Le mur de Berlin ne pouvait pas chuter avant que l’ Occident ne soit devenu complètement communiste , c’ est à dire athée et matérialiste . En quoi le communisme européen a-t-il chuté ? Mystère !
    Quand les Maîtres du Monde en ont décidé du moment, les matérialistes athées de l’ Est et ceux de l’ Ouest ont pu se serrer la main, et tout à coup, ils se sont sentis libres dans leur commune illusion , coup de maître de Satan .
     » A quand la chute de François et de l’Eglise conciliaire ?  »
    La même manœuvre satanique a consisté à faire croire que l’ aggiornamento était d’ Eglise alors qu’ il n’ est que de Secte conciliaire, cachée sous le nom qui ne veut rien dire d’ Eglise conciliaire, tant du domaine doctrinal que hiérarchique .

  18. Jean-Pierre Dickes says:

    De manière générale le terme d’Eglise conciliaire est utilisé pour l’opposer à l’Eglise de toujours. De manière théorique, Sommelier, il ne saurait y avoir d’Eglise conciliaire, mais une église occupée par des conciliaires.

    • Le Sommelier says:

       » De manière générale le terme d’Eglise conciliaire est utilisé pour l’opposer à l’Eglise de toujours. »
      C’ est justement là un piège sémantique inventé par la Secte conciliaire, justement pour édulcorer cette opposition en employant le même mot  » Eglise  » dont, en outre, on ne perçoit pas la majuscule en langage parlé .
      Il existe donc bien un problème de dénomination de l’ ennemi . Et comment combattre un ennemi mal nommé par ceux qui le désignent, qui le définissent ?
      L’ Eglise de toujours est tout ce qu’ il y a de plus conciliaire, avec ses très nombreux conciles conformes à la doctrine infaillible ! Donc l’ Eglise de toujours, c’ est l’ Eglise des conciles ou Eglise conciliaire, celle de tous les conciles !
      La Secte conciliaire est la Secte d’ un seul concile, celui de Vatican 2, qui n’ est ni catholique ni d’ Eglise .
      Puisque, comme vous le dites,  » de manière théorique il ne saurait y avoir d’Eglise conciliaire, mais une église occupée par des conciliaires  » appelons la au moins  » la Secte conciliaire  » .
      Ainsi quand nous dirons : je crois en l’ Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique on pourra croire à ce que l’ on doit croire pour se dire Catholique .

  19. Jean-Pierre Dickes says:

    Au Sommelier. Oui vous avez raison. Finalement c’est le mot qu’il faudrait faire passer quand on parles des erreurs, hérésies et épurations ; le tout diligente par le pape.Sa dernière est une réunion annuelle dite du Siège. Il a parlé du développement durable et de l’écologie. Pas un mot de Dieu.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com