Mgr-Hilarion_Synode_2

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou (orthodoxe) a participé ce jeudi 16 octobre à Rome au synode des évêques catholiques consacré aux « défis pastoraux de la famille ». Nous vous reproduisons ci-dessous le texte complet de son intervention :

« Votre Sainteté, vos Excellences, je m’adresse à vous au nom de sa Sainteté Cyrille, patriarche de Moscou, ainsi qu’au nom de l’Eglise orthodoxe russe en vous disant : « Que Dieu le Père et le Seigneur Jésus-Christ vous accordent grâce et paix. » (Th. 1, 2).

Cette session du synode des évêques de l’Eglise catholique romaine se tient alors qu’est célébré le cinquantième anniversaire du début des travaux du IIème concile du Vatican. Elle est consacrée à un sujet d’actualité pour tous les chrétiens, celui de la nouvelle évangélisation et de la propagation du message du Christ dans le monde. Il y a un demi-siècle, les pères du concile étaient parfaitement conscients d’une plus grande efficacité de la mission si elle est menée dans un contexte de coopération plus étroite entre les diverses confessions chrétiennes.

Vatican II a grandement contribué à l’approfondissement du dialogue interchrétien. Il a marqué le début des relations officielles entre l’Eglise catholique romaine et les Eglises orthodoxes. Notre présence aujourd’hui parmi vous en atteste. Il nous incombe de continuer à réfléchir de concert aux problèmes de notre temps.

La chasse au plaisir et à l’enrichissement irresponsable aux dépens des couches pauvres ont marqué ces dernières décennies le développement des sociétés européennes et américaine. L’égoïsme et l’individualisme ont à la longue provoqué une crise non seulement dans les relations humaines mais ont aussi influencé en mal la politique et l’économie. La société séculière a oublié Dieu et se leurre en croyant que les basses motivations du lucre lui permettront de gérer l’amélioration du bien-être général et d’aboutir ainsi à un monde de prospérité et d’équité. Cependant, l’expérience tragique du XXème siècle a clairement montré que répudier Dieu et ses commandements n’apporte pas le bonheur aux hommes. Au contraire, cette attitude amène les souffrances et les malheurs. La crise qui frappe actuellement de nombreux pays montre que la société séculière a fait le mauvais choix de modèle de développement.

L’Eglise orthodoxe russe et l’Eglise catholique romaine, fidèles à la mission qui leur a été assignée par le Christ, témoignent inlassablement de la vérité et dénoncent le monde « en fait de péché, en fait de justice et en fait de jugement » (Jn, 16, 8). Nos Eglises sont de plus en plus conscientes de la nécessité d’unir leurs efforts afin que soient mieux entendues les réponses chrétiennes aux défis de la société moderne. Ces dernières années, nos Eglises ont fructueusement coopéré dans le cadre du forum orthodoxe-catholique.

Nous pourrons continuer, j’en suis persuadé, à agir encore mieux ensemble afin de trouver des réponses concertées aux nouveaux défis, voire aux nouvelles menaces du siècle.

Je profite de cette occasion pour appeler nos frères catholiques à mettre en place un front commun de défense de la foi chrétienne dans les pays où elle est opprimée et persécutée. Nous voyons aujourd’hui les tenants du sécularisme et de l’athéisme en Europe s’appliquer à évincer la foi chrétienne : les symboles chrétiens deviennent l’objet d’interdits, la vision traditionnelle chrétienne du mariage comme une union entre un homme et une femme est attaquée, la valeur de la vie humaine depuis son début et jusqu’à sa fin naturelle est mise en doute.

L’existence même des Eglises chrétiennes est menacée dans certaines parties du monde. Dans les pays dits du « printemps arabe », des millions de chrétiens encourent de cruelles persécutions. Ils doivent quitter des terres qu’ils ont habitées depuis de nombreux siècles. Il y avait encore il y a peu près d’un million et demi de chrétiens en Irak, il n’en reste aujourd’hui que près de 150 000 ; les autres ont été soit exterminés, soit chassés. En Egypte, en Libye, en Afghanistan, au Pakistan, au Nigeria, en Inde, en Indonésie ainsi que dans d’autres pays du Proche-Orient, les persécutions des chrétiens se font de plus en plus cruelles.

La catastrophe humanitaire que vit actuellement la Syrie nous est profondément douloureuse. Les islamistes radicaux, soutenus par certains pays occidentaux, veulent s’y emparer du pouvoir politique. Là où ils ont déjà réussi à le faire les chrétiens sont persécutés et exterminés. Les communautés chrétiennes de Syrie et du Proche-Orient implorent notre aide. Les médias occidentaux ne prêtent aucune attention à cette clameur. Les hommes politiques préfèrent ne pas voir cette vague de persécutions d’une force inouïe. Notre devoir est d’appeler sans relâche les dirigeants politiques, les organisations internationales et les médias à ne pas fermer les yeux sur la tragédie humanitaire dont nous sommes tous témoins. Les orthodoxes et les catholiques du monde entier doivent élever leur voix en défense des chrétiens et de leur héritage au Proche-Orient.

Ce n’est qu’en unissant nos forces que nous serons à même de défendre la foi chrétienne, de surmonter la crise et de faire entendre notre témoignage commun et de porter le message de l’évangile « mais aussi pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi, afin que tous soient un » (Jn, 17, 20-21).

Je vous souhaite l’aide de Dieu, la paix ainsi que le succès de vos travaux. »

Baudouin Lefranc

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Cette intervention est complètement hors-sujet, et l’invitation du pape faite à des « orthodoxes » de s’exprimer dans une assemblée catholique (d’ou sont exclus dans le meme temps les évèques de la F.S.S.P.X !…) est typique de l’oecuménisme conciliaire.D’ailleurs l’évèque schismatique Hilarion commence son discour par des louanges à Vatican II pourtant une des principales cause du triomphe actuel du relatisme, du laicisme, et de ces conséquences comme l’amoralisme et l’immoralisme justement dénoncés par ce meme évèque. Mais par contre rien ou si peu sur la Famille…, il vrai que l' »orthodoxie » légitimise les divorces; elle est donc mal placée pour parler de la question, mais il est vrai aussi que le pape lui-meme les a pris comme exemple d’ une possible ( à ses yeux ) évolution de la doctrine ( pastorale!!!) catholique au sujet des divorcés-remariés… Tant qu’au Vatican on sera aveuglé par l’idéologie-hérésie-utopie du modernisme, du libéralisme et du progréssisme qui imprègnent le catastrophique concile Vatican II, et tant que les églises orientales « orthodoxes » resterons séparées par leur schisme de l’ Unique Eglise fondée par Jésus-Christ, l’Eglise catholique romaine, il n’y a rien a espéré de ce coté, mais il faut garder la vraie Foi et la fidélité à l’Eglise catholique et à sa doctrine immuable dans sa tradition conservées et transmises grace à de trés rares évèques et prètres comme Mgr Lefebvre et son oeuvre la Fraternité St Pie X, et d’autres proches et amies comme sa « petite » soeur ukrainienne,de rite bysantino-slave, la Fraternité Saint-Josaphat ( du nom d’un grand saint martyrisé par les « orthodoxes » en 1623 )…St Pie X et St Josaphat priez pour, priez pour l’ Eglise, le pape et les évèques, priez pour les schismatiques « orientaux »,convertissez-les tous!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com