Le parti d’extrême gauche, Syriza, remporte les élections grecques, à 35,4% selon les projections, ce qui lui donne possiblement la majorité absolue. Le parti Aube dorée arrive troisième à 6,4% contre 29% à la Nouvelle Démocratie, parti du Premier ministre Antonis Samaras.

Ces résultats sans précédents peuvent être lourds de conséquences pour la zone euro, si toutefois Alexis Tsipras, leader de Syriza, met en application son programme. Ce sera logiquement la sortie de l’euro et le non remboursement de la dette.

Si on peut se réjouir du coup de butoir donné à une Union Européenne totalitaire, il faut bien hélas constater que la victoire de Syriza, parti d’extrême gauche, homosexualiste et pour la culture de mort, est une avancée supplémentaire de la décadence d’une Europe en pleine décomposition morale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Guy de la Croix says:

    C’est le comble de la contradiction… il aura fallu un parti des crapuleux pour enfin sortir de l’EURO….

  2. champar says:

    Ne jugeons pas a priori, voyons les actes : Est-ce que le nouveau gouvernement grec va redresser son pays ou va-t-il faire un nuage fumée en effectuant des réformes dites « sociétales »?
    Ma première impression est que son alliance avec un parti souverainiste l’orientera plutôt vers le redressement de la Grèce. Si c’est le cas comme il gênera vraiment beaucoup il faudra parer les coups bas des Etats-Unis et de leurs serviteurs de la commission européenne, à suivre …

  3. Monsieur T says:

    35% d’abstentions pour l’élection majeure, lol. Par rapport au nombre des inscrits sur les listes électorales, Syriza fait 22,6% ce qui reste un gros score.
    Tant mieux, tant mieux, il faut que l’extrême-gauche se viande pour que tout le monde se tourne vers l’Aube Dorée, ces derniers doivent maintenant mettre le paquet pour réhabiliter le national-socialisme (ne pas faire du Chauprade ou du Emilie Defresne quoi…) s’ils veulent l’emporter. Ils étaient dans une grosse dynamique (13% dans les sondages, 26% de sympathisants) avant que le système n’envoie leurs cadres en prison et ne coupent leurs subventions.
    Allez l’Aube Dorée!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com