civitas-foule-mpi

En ce matin du 13 novembre 2016, un an après les attentats de Paris, TF1 annonce que de nouveaux éléments de l’enquête confirment que CIVITAS était également une cible des terroristes de l’Etat Islamique.

« Une information qui avait fuité en avril 2016, mais qui n’avait pas vraiment fait trembler la virulente association, connue pour sa dénonciation de ce qu’elle appelle « la christianophobie« . », commente le journaliste de TF1/LCI.

ATTENTATS – L’enquête hors-norme qui a suivi les attentats du 13 novembre livre de nouveaux éléments. Parmi ces révélations : la confirmation qu’il n’y a eu qu’une seule équipe coordonnée, mais aussi le fait que le quartier de la Défense, ainsi que l’association catholique Civitas, étaient également visés. Des nouvelles photos ont également été révélées. 

Un an après, les pièces du puzzle s’assemblent, avec une enquête tentaculaire, menée par 800 policiers, que des rebondissements différents ont menés bien au-delà des frontières françaises. Que sait-on aujourd’hui ? Que l’équipe qui a préparé les attentats du 13 novembre est la même que celle qui a fomenté les attaques de Bruxelles, le 22 mars 2016. Et que figurait en son sein une trentaine d’individus : artificiers, logisticiens, logeurs… et kamikazes.

(…)  « C’est une opération collégiale, confirme au micro de TF1 Jean-Charles Brisard, du Centre d’analyse du terrorisme, où chacun a eu un rôle idéologique, de définition des cibles et de planification des attentats ».

D’autres photos dévoilées par TF1 précisent un peu plus le rôle de Salah Abdeslam, le mutique survivant du commando, isolé dans sa cellule de Fleury-Mérogis depuis son extradition de la Belgique vers la France. On le voit, sur l’extrait d’une caméra de vidéosurveillance bruxelloise, retirer de l’argent. Logisticien, oui, et kamikaze. Reste à savoir si le gilet explosif du jeune homme, qui devait se faire exploser au stade de France, a subi un dysfonctionnement ou a été désactivé par son propriétaire, qui fut contrôlé à la frontière franco-belge dès le lendemain.

Autre information confirmée par notre enquête : Abaaoud et ses hommes ne comptaient pas s’arrêter aux terrasses, au Bataclan et au stade de France. Ils avaient prévu de s’attaquer à la Défense, comme les premiers éléments de l’enquête le laissaient entendre à LCI dès novembre 2015. 

Autre cible du commando : l’association catholique radicale Civitas. Une information qui avait fuité en avril 2016, mais qui n’avait pas vraiment fait trembler la virulente association, connue pour sa dénonciation de ce qu’elle appelle « la christianophobie ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. Geneviève says:

    « Une seule équipe dotée de DIZAINES d’armes de guerre et d’autant de FAUX PAPIERS D’IDENTITÉ « .

    Maintenant, comment la police et les journalistes font-ils pour nous livrer juste après les attentats la vraie identité des personnes, qui soi-disant oublient leur carte d’identité (laquelle ?) dans leur voiture ?

  2. C’est du n’importe quoi ce qu’ils racontent tous ces gens TF1 et autres !
    Les térroristes TRÈS souvent oublient leur carte d’identité , Ils en oublient une Geneviève et Ils gardent les autres .
    Ou peut être qu’ils en ont des doubles .

  3. On croit rêver!
     » une enquête tentaculaire, menée par 800 policiers » pendant un an !!!!
    C’est une opération « d’après-vente » qui coûte cher!
    Et si on agissait plutôt AVANT? Il me semble qu’avec 800 Raid/GIPN/Légionnaires … il ne faudrait pas un mois pour faire le ménage total, final, radical de toute la vermine qui nous menace, non ?
    Quant au « Salah Abdeslam, le mutique survivant du commando », donnez-moi une gégêne, et il ne faudra pas trois minutes pour qu’il se mette à table!
    Mais je dois rêver …

  4. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et ce gouvernement . Vivement un grand changement pour la FRANCE en 2017………….

    • Boutté says:

      Hélas c’est la France qui est en danger et non seulement la République ouverte à tous vents et qui ne dirige plus rien puisque Bruxelles-Soros tire toutes les ficelles .

  5. Si la France est en danger, cela est du en premier lieu à la félonie de ses dirigeants depuis plus de 40 ans et ensuite à la bêtise de nombre de français qui les gardent au pouvoir au lieu de les condamner !!!!

  6. champar says:

    800 policiers pendant un an et pourquoi pas 8.000 ou 80.000 (selon les manifestants) tant qu’on y est, ce chiffre de TF1 me semble sentir le bobard. Qu’il y ait 80 policiers pendant un an sur cette affaire serait déjà énorme à moins que l’on compte les stagiaires, les balayeurs et les sous-traitants.

  7. Pour sauver des vies d’innocents il n’y a qu’un seul remède »Faire comme de Gaulle en 1962 contre l’OAS » supprimer les individus radicalisés avant qu’ils passent à l’action

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com