nous-laic-accusons-pape-francoisDeux des grands médias américains en défense de la Tradition catholique, The Remnant et Catholic Family News, s’engagent résolument contre le pape François. Ils viennent de publier un « Libellé d’accusation » qui lui est adressé. La lettre d’introduction se termine pas cette déclaration :

« Nous avons été guidés aussi bien par l’enseignement de Saint Robert Bellarmin, Docteur de l’Église, en ce qui concerne la résistance licite à un rebelle Pontife Romain :

« Par conséquent, tout comme il serait légitime de résister à un Pontife qui envahirait un corps, il est donc légitime de lui résister dans son invasion des âmes ou d’en déranger l’état, et beaucoup plus s’il devait essayer de détruire l’Église. Je dis qu’il est permis de lui résister, en ne faisant pas ce qu’il commande et en le bloquant de peur qu’il puisse procéder selon sa volonté … [De Controversiis sur le Pontife Romain, Bk. 2, chap. 29] ».

Sans mésestimer le travail accompli par ses journalistes soucieux du bien de l’Église et de la sauvegarde de la doctrine catholique, dont l’auto-démolition avec le pape François s’est accélérée de façon vertigineuse, nous tenons à rappeler que Mgr Lefebvre, l’évêque des sacres de 1988, l’évêque à qui l’on doit la survie de la Tradition dans le monde, n’a pas attendu le pape François pour se lever contre les décrets de Vatican II, les innovations et bien pire les véritables révolutions doctrinales réalisées par les prédécesseurs de l’argentin, Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI.

François n’est que le digne fils des Paul, Jean-Paul, Benoît, n’en déplaise à certains. Les pontifes conciliaires ont révolutionné, assujettis à la philosophie évolutionniste qui les poussent toujours dans la voie du changement et à leur ouverture au monde, les doctrines essentielles de la foi catholique et imposé la Liberté religieuse, la collégialité, l’œcuménisme, la nouvelle liturgie, aux fidèles catholiques qui en ont perdu leur latin, au sens propre et figuré.

Le dogme étant chamboulé, il reste à détruire le dernier rempart contre l’apostasie totale, la morale catholique. François, depuis qu’il est monté sur le trône de Saint-Pierre, s’y est attelé généreusement et fermement. Avec deux différences qui rendent son action d’auto-démolition plus visible et donc plus scandaleuse pour les âmes :

– Premièrement, il n’avance pas masqué, il va droit au but sans complexes ni minauderies. Il va vite et fait les choses « bien », si on nous pardonne l’expression, dans cette destruction systématique du peu qui restait debout de morale catholique dans le monde.

– Deuxièmement, les règles de la morale catholique étant un garde-fou pour l’humanité et une aide pour permettre à l’être humain de dépasser ses faiblesses et vaincre ses vices, leur démantèlement programmé et exécuté, par celui qui devrait les défendre, a des conséquences mortifères considérables et immédiates sur la société et tout particulièrement la famille. A partir de François, et là est la novation, c’est le règne absolu et total de l’individualisme, des passions désordonnées, du Moi et Moi seul, c’est l’anarchie morale et sociale, le tout avec la bénédiction papale… mais ce n’est que l’aboutissement logique du libéralisme qui a pris les commandes à Rome depuis 50 ans.

Il est bon de relire sur cette notion « d’obéissance » au pape, avant de prendre connaissance de ce « Libellé d’accusation » des journalistes américains, les quelques mots qui suivent prononcés en 1978, soit il y a presque 40 ans, par l’évêque Mgr Lefebvre. Et de lui rendre grâce d’avoir, presque seul et contre presque tous, sauvé la Tradition que d’autres veulent défendre courageusement contre François :

« Or je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Église et non pas à l’Église catholique. Pourquoi ? Parce-ce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Non seulement ils n’enseignent plus la foi catholique et ne défendent plus la foi catholique, mais ils enseignent autre chose, ils entraînent l’Église dans autre chose que l’Église catholique. Ce n’est plus l’Église catholique. Ils sont assis sur le siège de leurs prédécesseurs, tous ces cardinaux qui sont dans les congrégations et tous ces secrétaires qui sont dans ces congrégations ou à la secrétairerie d’État ; ils sont bien assis là où étaient leurs prédécesseurs, mais ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. Ils n’ont plus la même foi, ni la même doctrine, ni la même morale même que leurs prédécesseurs. Alors ce n’est plus possible. Et principalement, leur grande erreur, c’est l’œcuménisme. Ils enseignent un œcuménisme qui est contraire à la foi catholique.

Nous sommes les plus obéissants à l’Église et à tout ce que l’Église a toujours enseigné, toujours voulu, mais pas à des hommes qui travaillent à la destruction de l’Église à l’intérieur de l’Église.

Alors, est-ce que nous devons obéir ? Moi je crois en conscience devant le Bon Dieu, quand il me dit : – Réfléchissez bien devant Dieu en conscience à ce que vous faites… Et bien oui, j’ai tout réfléchi devant le Bon Dieu. Si je me trompe, que le Bon Dieu me donne la lumière pour me montrer que je me trompe, mais je ne crois pas. Je crois vraiment qu’en faisant ce que je fais, en ordonnant les prêtres que je vais ordonner, je crois que je sers l’Église. Je sers l’Église. Je ne le ferais pas si j’avais seulement un instant la pensée que ça pouvait être contraire au bien de l’Église, et bien je m’abstiendrais bien sûr de faire des choses pareilles ! C’est trop grave. Mais c’est bien le contraire ! »

Tous les ouvriers sont les bienvenus pour défendre la vigne du Seigneur !

Francesca de Villasmundo

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

16 commentaires

  1. Gauthier says:

    Le Chef (tête) de l’Eglise, c’est le Christ,
    aucun Patriarche ne peut avoir l’outrecuidance
    de prétendre que lui-même, quand bien même
    il serait « primus inter pares »,
    peut s’attribuer abusivement ce rôle…

    http://orthodoxologie.blogspot.fr/2016/06/non-habemus-papam-petit-rappel-utile.html

    • Vous nous servez la doctrine orthodoxe sur la question du pape, permettez à des catholiques de vous répondre que la primauté de Pierre se trouve dans les Ecritures et a été confirmé et enseigné par l’Eglise à plusieurs occasions. Si, pour ma part, je ne considère pas François (ni d’ailleurs ses prédécesseurs) comme pape, c’est parce qu’il n’est pas catholique, ni dans son enseignement, ni dans son comportement.

      • C’est un non-problème. Aucun catholique, de l’Est ou de l’Ouest, ne prétend que son patriarche œcuménique, qu’il réside à Rome ou à la Nouvelle-Rome, soit l’égal hiérarchique de Notre Seigneur et encore moins Son supérieur. Une fois l’idée exprimée clairement, on en voit l’absurdité. La technique de certains – et on les trouve bien plus à l’Ouest qu’à l’Est, et à l’Ouest bien plus chez les clercs que chez les laïcs – est d’obscurcir cette vérité évidente sans la nier ouvertement.

        • Le souverain Pontife est le Vicaire de Jésus-Christ sur terre !..
          Seul lui a reçu les pouvoirs de lier & délier sur la terre comme au ciel , Ainsi il est la source de toute Juridiction !..

  2. Le conclave dont le cardinal Bergoglio est sorti Pape s’est tenu selon les règles de l’Eglise,maintenant il conserve son libre arbitre,il est bien évident que cet homme représente un TRES grave danger pour la Sainte-Eglise de Notre-Seigneur Jésus-Christ.
    Il ne nous appartient pas d’apporter de l’eau au moulin de ceux qui veulent détourner les âmes de leur salut éternel,de ce fait nous ne devons pas créer des « églises » en dehors de celle de Rome,d’abord prier afin que le Seigneur vienne à notre secours,ensuite faire savoir à Rome que nous ne considérons pas le pape actuel comme un digne successeur de Saint-Pierre.
    C’est en Dieu seul que réside notre foi et notre salut,depuis trop longtemps les pasteurs au sein de l’Eglise nous détournent de la Vérité.Nous devons revenir à Dieu seul,approfondir notre foi,connaître la sainte doctrine,si toutes les erreurs du concile ,(des erreurs bien antérieures au concile lui-même),nous amènent à cela alors il n’aura pas été convoqué en vain,l’Eglise est constituée de milliards de baptisés,l’Eglise ne se réduit pas à quelques orgueilleux qui laissent l’Esprit Saint à la porte!
    Bergoglio et tant d’autres nous donnent l’exemple des fruits d’un concile inutile et nuisible,sachons suivre les bons pasteurs et implorer le Bon Dieu de nous en donner de nombreux et de saints,ce pape et ces évêques passeront,l’Eglise demeurera jusqu’à la fin des temps,ne donnons pas au Diable le plaisir d’une nouvelle division .

  3. le premier devoir d’un ouvrier de la « vigne du Seigneur«  est de bien s’enquérir du travail à faire dans la vigne. C’est à dire de bien connaître `l’état des lieux«  . Or quel est-il madame Francesca
    l’État des lieux de l’Église ? C’est que depuis 1958 où pour la première fois un maçon (un membre
    d’une société dédiée à la destruction du catholicisme) S’est fait élire insidieusement et illégitimement
    au siège de Pierre. Cet intrus était déjà, en plus d’être maçon , hérétique et apostat. Son parcours de vie qui est maintenant bien connu l’atteste clairement. Le Jésuite Malachie Martin affirme que, si les dossiers concernant Angelo Roncalli n’ont pas disparu du Vatican,il existeet un contentieux très lourd montrant que ce dernier n’avait plus la foi catholique « de toujours«  et que donc ,il était inéligible à la fonction de pape. Et je n’entrerai pas ici dans l’histoire de l’élection à ce co nclave d’un pape légitime élu au premier tour et que l’on a forcé sous la menace de se destituer lui-même…
    Or depuis 1958, tous ceux qui ont suivi: Montini,Luciani,Wojtila,Ratzinger et maintenant Bergoglio ,ont mais en plus se sont montrés dans leur enseignement régulier des hérétiques de première classe et dans leurs gestes publics des apostats notoires. ¨Ca, Lefebvre s’est bien ga.rdé de l’affirmer et de le dénoncer du haut de son cardinalat. Il a plutôt préférer comme un ignare réitérer
    sa reconnaissance de ces intrus comme pape.
    Si cette situation eut été dénoncée catégoriquement comme elle l’aurait dû, ne serait-ce que par un seul prélat en autorité, nous n’en serions pas là aujourd’hui . Non, Lefebvre a préféré jouer sur les deux tableaux: affirmer que ces papes enseignaient des faussetés, mais leur accorder la reconnaissance de papes; alors que leur conduite et enseignement les excluaient « IPSO FACTO«  de cette charge sacrée, ainsi que l’enseignent la Tradition perrenne,les bulles des papes et les meilleurs théologiens de tous les temps.
    Les américains ont beau avoir l’air de s’énerver aujourd’hui, mais leur accusation ne vise qu’un seul des six derniers intrus à la chaire de Pierre.
    Ayez chère madame et tous ceux qui suivent la Frate le courage de la Vérité sur cette question: l’Église Une,Sainte,Catholique et Apostolique de Notre Seigneur Jésus-Christ,n’a plus depuis
    1958 de Pasteur Suprême et qu’il faudra supplier N.S.J.C. de venir dénouer cette terrible situation que la catholicité s’est méritée depuis un siècle en négligeant L’AMOUR DE LA VÉRITÉ qui aurait pu nous éviter ce désastre. Au lieu de cela, Dieu nous a envoyé « une puissance ‘aveuglement«  dont seul le Seigneur sait comment et à quel prix nous en sortirons. MISERERE NOBIS DOMINE.
    Cécilien 22/09/2016

    • Le seul fait que vous qualifiiez Mgr Lefèbvre de cardinal disqualifie vos opinions a prima vista.

    • Je vous conseille la lecture du « Journal de l’âme »,à ne pas confondre avec « le Journal d’une âme,de Ste Thérèse de l’EJ »,il s’agit du journal tenu toute sa vie par le futur Pape Jean XXIII,il existe également en moins volumineux « Attentif à Dieu »,vous comprendrez le parcours de ce bon Pape,la prière pour le concile résume la pensée de Jean XXIII au moment de convoquer cette assemblée,il y parle non pas d’oecuménisme mais de retour au véritable bercail de NS des chrétiens qui s’en sont éloigné et de la conversion des infidèles.
      Pourquoi les cardinaux ont-ils élu cet homme âgé et souffrant,bien entendu afin de l’utiliser comme Pape de transition,cependant Jean XXIII avait prévu la clôture du concile pour la fin de 1963,un concile d’un an et non de trois,Paul VI n’aurait pas du le prolonger, mais peut-être a-t-il subit des pressions,rapidement il publia son credo afin de réaffirmer la doctrine catholique de toujours,il a lui même parlé des fumées de Satan dans l’Eglise et souvent rappelé la grandeur du Vénérable Pape PIE XII dont il avait été proche .
      Bien entendu que Mgr Montini a trahi d’une certaine manière la confiance de Pie XII,mais lors de son voyage en Terre-Sainte il a parlé de tout ce que ce saint Pontife avait fait en faveur des juifs persécutés.
      Tout n’est pas toujours noir ou blanc,le manichéisme n’est pas compatible avec l’Evangile!
      Un seul livre est utile pour la compréhension du déroulement du concile Vatican II: »Le Rhin se jette dans le Tibre »rédigé au jour le jour par un prêtre religieux avec l’autorisation de ses supérieurs et des responsables de l’organisation de cette assemblée.

  4. Votre argumentation – comme celle de la Fraternité Saint Pie X – nous présente un pape qui ne sert à rien. J’entends par là qu’il n’existe pas de pape qui ne confirme pas la foi. Donc vous devriez assumer de dire que Bergoglio, alias François, n’est qu’un antipape.

    • Sans vouloir un seul moment défendre François : si un groupe de cardinaux traditionnalistes élisait un pape traditionnel pendant la papauté de François, c’est le nouvel élu qui en dépit de son traditionnalisme serait l’antipape.

  5. @ pamino

    Il est clair que Notre-Seigneur a donné à Pierre, chef de son Eglise, son propre pouvoir temporel :
    « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (Matth., 16, 19)

    En Luc 10, 16, Notre-Seigneur dit aussi à ses disciples : « Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous méprise me méprise; et celui qui me méprise méprise celui qui m’a envoyé. »
    S’il en est ainsi pour les disciples, c’est encore plus vrai pour Pierre sur qui Jésus a fondé son Eglise.

  6. Dieu n’a jamais donné son autorité ni son pouvoir à un homme. « Les clefs »qui introduisent dans la foi sont suggérées dans l’ordre missionnaire de Mt 28:19, faire des disciples, baptiser et enseigner. Pierre a utilisé pour la première fois les clefs du royaume le jour de la Pentecôte. Elles ne lui ont pas été remises à lui en particulier, mais à lui en tant que représentant de tous les disciples. Voir Mt.18:18 ou la même promesse est faite pour tous.
    Il est évident que seul Dieu peut pardonner des péchés. Les apôtres pouvaient déclarer pardonné ou non selon les critères que Dieu a donné.
    « celui qui vous écoute.. » ll est clair que les apôtres enseignent tout ce que Jésus leur a enseigné. Ils n’ont pas le droit d’ajouter ou de changer quoi que ce soit !
    En plus, aucun des apôtres était prêtre, évèque, cardinal, ni pape. Pierre ne s’est jamais comporté comme chef sur les autres
    Dieu a donné des ministères: des prophètes qui expliquent la Parole de Dieu, des docteurs qui enseignent, des superviseurs (épiscopes) qui surveillent la bonne doctrine, et des pasteurs qui paissent le troupeau. Il n’y a aucune hiërarchie, mais des vocations et responsabilités. L’apôtre Jean insiste dans ses lettres sur l’union de la vérité et l’amour.

  7. PRIONS POUR L’ÉGLISE ET POUR LE PAPE FRANÇOIS

    Ps 145(144),17-18.19-20.21.
    Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
    fidèle en tout ce qu’il fait.
    Il est proche de ceux qui l’invoquent,
    de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

    Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
    il écoute leur cri : il les sauve.
    Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment,
    mais il détruira tous les impies.

    Que ma bouche proclame
    les louanges du Seigneur !
    Son nom très saint, que toute chair le bénisse
    toujours et à jamais !
    *************************************************
    Notre Église et le pape François ont besoin de nos prières et je vous propose une prière inspirée par le pape Léon XIII et adaptées par des mots EN MAJUSCULES. Cette prière devrait être récitée souvent en privée ou dans des rassemblements afin de faire fuir les démons avec leurs actions perverses sur les pécheurs et de protéger l’Église et son Pasteur des menaces de l’Ennemi. Jacques Beauséjour
    *************************************************
    PRIÈRE DE LIBÉRATION
    Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. AMEN.
    Nous T’ORDONNONS, qui que tu sois, esprit immonde, puissance satanique, horde de l’infernal ennemi, légion démoniaque, toute assemblée et secte diabolique; au nom et par la «Vertu» (Luc. VIII, 46) de Jésus-Christ Notre Seigneur, sois extirpé et chassé par l’Église de Dieu, des âmes (Math. XII, 43) créées à l’image de Dieu et rachetées par le précieux Sang du Divin Agneau. Désormais, n’aies plus l’audace, perfide serpent, de tromper le genre humain, de persécuter, de secouer et de «cribler comme le froment» (Luc. XXII, 31) les élus de Dieu, L’ÉGLISE ET SON PASTEUR.
    Il te le commande, le Dieu Très Haut à qui, en ton grand orgueil, tu prétends encore être semblable, Lui qui veut que «tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité» (I Tim II, 4).
    Il te le commande, Dieu le Père.
    Il te le commande, Dieu le Fils.
    Il te le commande, Dieu le Saint Esprit.
    Il te le commande, le Christ en majesté, Verbe éternel de Dieu fait chair, qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, «s’est humilié lui-même et s’est fait obéissant jusqu’à la mort» (Philip. II, 8), qui a édifié son Église, sur le «Roc» (Math. VII, 24), et promis que «les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle» (Math. XVI, 18), «puisqu’Il demeurera avec Elle jusqu’à la consommation des siècles» (Math. XXVIII, 20).
    Il te le commande, par le signe sacré de la Croix +, et la vertu inhérente à tous les mystères de la foi chrétienne.
    Elle te le commande, la très auguste Mère de Dieu, la Vierge Marie qui, dès le premier instant de son Immaculée Conception, a, par son humilité, écrasé ta tête trop orgueilleuse.
    Elle te le commande la Foi des saints Apôtres Pierre et Paul et des autres Apôtres.
    Il te le commande le sang des martyrs et la pieuse intercession de tous les Saints et les Saintes.
    Ainsi donc, maudit dragon et toute légion diabolique, nous t’adjurons par le Dieu vivant, par le Dieu vrai, par le Dieu Saint, par ce Dieu qui a tant aimé le monde au point de lui donner Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle et que ton Église ET SON PASTEUR soient préservé du malin (Jean III, 15).
    Cesse de tromper les humaines créatures et de leur verser le poison de la damnation éternelle. Cesse de nuire à l’Église ET SON PASTEUR et d’entraver leur liberté. Arrière Satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède ta place au Christ en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres. Cède la place à l’Église, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ a acquise au prix de Son Sang. Incline toi sous la main puissante de Dieu, tremble et fuis à l’invocation que nous faisons du saint et redoutable Nom de ce Jésus qui fait trembler les enfers, à qui sont soumises les vertus des Cieux et les Puissances et les Dominations, que les Chérubins et les Séraphins louent dans un concert sans fin, disant: Saint! Saint! Saint!, le Seigneur, Dieu de l’univers! LE CIEL ET LA TERRE SONT REMPLIS DE TA GLOIRE. HOSANNA AU PLUS HAUT DES CIEUX. BÉNI SOIT CELUI QUI VIENT AU NOM DU SEIGNEUR. HOSANNA AU PLUS HAUT DES CIEUX.
    V. Seigneur, exaucez ma prière.
    R. Et que mon cri s’élève jusqu’à vous.
    V. Le Seigneur soit avec vous.
    R. Et avec votre esprit.
    Oraison
    Dieu du ciel, Dieu de la terre, Dieu des Anges, Dieu des Archanges, Dieu des Patriarches, Dieu des Prophètes, Dieu des Apôtres, Dieu des Martyrs, Dieu des Confesseurs, Dieu des Vierges, Dieu qui avez le pouvoir de donner la vie après la mort, le repos après le travail, parce qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Vous, et qu’il ne peut y en avoir si ce n’est Vous, le Créateur de toutes choses visibles et invisibles, Vous dont le règne n’aura point de fin: nous supplions humblement Votre Glorieuse Majesté d’user de Sa Puissance pour nous délivrer, de délivrer l’Église ET SON PASTEUR de toute tyrannie des esprits infernaux, de leurs pièges, tromperies, méchancetés, et de nous conserver indemnes de tout mal. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. AMEN.
    V. Des embûches du démon.
    R. Délivrez-nous, Seigneur.
    V. Que Votre Église ET SON PASTEUR Vous serve dans la liberté, l’ordre, la paix et la grâce de Jésus;
    R. Nous Vous en prions, écoutez-nous, Seigneur.
    V. Que les puissances ennemies de Votre Sainte Église ET DE SON PASTEUR soient humiliées et anéanties ;
    R. Nous Vous en supplions, Seigneur, exaucez-nous.
    Antienne
    Seigneur, ne Vous souvenez pas de nos fautes, ni de celles des personnes qui nous sont chères et ne tirez point vengeance de nos péchés; ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. AMEN (Tob. III, 3 – Math. VI, 13).
    Remercier aussitôt des grâces obtenues pour nous, pour l’Église ET SON PASTEUR en récitant le MAGNIFICAT.
    oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
    Mon âme exalte Le Seigneur Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur !
    Il s’est penché sur son humble servante désormais tous les âges me diront bienheureuse
    Le Puissant fit pour moi des merveilles Saint est son Nom !
    Son Amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui Le craignent
    Déployant la Force de Son bras Il disperse les superbes
    Renverse les puissants de leurs trônes et élève les humbles
    Comble de biens l’affamé renvoie les riches les mains vides
    Relève Israël Son serviteur et se souvient de Son Amour
    De la Promesse faite à nos pères en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.
    Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com