Bergen-belsen

Le journal britannique The Sun signale que les archives britanniques ont publié, jeudi dernier, des témoignages et des documents relatifs à la vie dans les camps de concentration.

Parmi ces documents figure une note manuscrite de Harold Le Druillenec, seul survivant anglais du camp de concentration de Bergen-Belsen.

Harold Le Druillenec avait été arrêté en 1944 à Jersey, pour avoir caché un prisonnier de guerre russe. Il passera par trois camps avant d’être libéré le 16 avril 1945 à Bergen-Belsen.

Le journal The Sun rapporte ce témoignage de Harold Le Druillenec :  

« La loi de la jungle régnait parmi les prisonniers ; la nuit, vous tuiez ou étiez tué ; le jour, le cannibalisme était endémique. »

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Quéniart says:

    les juifs sont des enfoirés comme les autres peut être même les pires,eux qui ont rejetés par D.ieu et qui malgré tout se croient des élus

  2. Jaguar says:

    je trouve fabuleux qu’il existe encore des ahuris pour croire à ces Konneries…!!!

  3. « Harold Le Druillenec, seul survivant anglais du camp de concentration de Bergen-Belsen. »

    Seul survivant anglais à raconter n’importe quoi !
    Les autres survivants interrogés n’ont jamais parlé de cannibalisme. De plus, Bergen-Belsen était réservé aux femmes et aux enfants, qui par rapport aux autres camps n’étaient pas si mal « lotis ». Ils avaient faim, mais pas au point de s’entremanger.
    The Sun est un journal de désinformation. Les anglais ont toujours été des tordus, et ça ne changera pas. On s’en aperçoit tous les jours.

  4. Il faudrait aussi souligner que « suite à son témoignage, il a reçu une indemnisation de 1835 livres sterling, l’équivalent de 43.000 euros aujourd’hui »…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com