Royaume-Uni – Theresa May demande aux Britanniques de se sentir fiers de leur héritage chrétien tout en légiférant contre eux !
« Nous devons être fiers de notre héritage chrétien. » C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre britannique Theresa May dans son message de Noël. La vérité, c’est que le gouvernement britannique va exactement dans la direction opposée.

 

 

Le bilan des mesures prises par le gouvernement britannique en 2017, c’est encore plus d’avortements, de promotion de la théorie du genre et de persécutions des militants pro-vie !

En juillet, la ministre de l’Égalité, Justine Greening, a annoncé des mesures pour permettre aux gens de changer légalement de sexe sans diagnostic médical. En annonçant ces mesures dans une interview, Mme Greening avait également appelé les religions à « suivre les attitudes modernes » au sujet du « mariage » homosexuel.

En juillet, le gouvernement britannique a également annoncé qu’il financerait les avortements que viendraient faire en Angleterre des femmes d’Irlande du Nord, où les lois ne satisfont pas encore la culture de mort.

Le gouvernement examine également la possibilité d’introduire de soi-disant «zones de sécurité» qui interdiraient les veillées de prière devant les cliniques pratiquant l’avortement.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. On veut l’héritage … mais pas le Christ. Contradiction des néo-païens.

    • @ A Emily …
      Exactement.

      Les gens, et les politiques, s’imaginent
      qu’on pourrait conserver l’héritage du Christ … sans le Christ …
      et que ce serait là… « une affaire purement privée » ! …

      Hé non ! ce n’est pas possible …

      Si les gens ne veulent plus vivre du Christ,
      ils vivront abandonnés de Dieu,

      c’est à dire dans l’enfer de l’athéisme mondial obligatoire …
      lequel, au vu la teneur des dernières nouvelles,
      nous donne un avant goût très exact … de ce qu’est l’Enfer !

      L’Enfer, c’est quand tout le monde se ment,
      tout le monde s’arnaque,
      tout le monde se vole,
      tout le monde se viole,
      tout le monde se drogue,
      et tout le :monde s’entre-tue …
      C’est à dire un endroit où règne le Péché absolu …

      Il n’y a pas de quoi rire. C’est très sérieux …

      • @ Soupape.
        Je souscris à vos propos …et que Notre-Seigneur Jésus, Christ-Roi de l’Univers règne parmi les nations !

        • Merci Emily !

          Et merci de vos commentaires en général.

          Et que Dieu nous sauve … de l’enfer inventé par des hommes « maboules » …
          qui ne distinguent plus leur gauche de leur droite …

          Noël est la Fête de « l’Espoir de la Délivrance » :
          Dieu pousse la Bonté et l’Humilité jusqu’à venir HABITER parmi nous …
          pour mieux se faire comprendre …

          Mais il existe des crétins … qui ne veulent rien comprendre …
          Et d’autres … qui n’ont toujours pas compris …

          Pater Noster, (…) adveniat REGNUM Tuum ! …

    • Les Anglicans sont des catholiques manqués. Henri VIII était très catholique, il a même reçu un ordre du pape pour avoir écrit une docte réfutation théologique de Luther, ordre qu’arborent toujours les souverains d’Angleterre.

      • Hey, Pamino.
        Henri VIII a quand même fait assassiner son ami Thomas MORE, fervent catholique, et était assez versé dans la luxure, n’est-ce pas ?

        • Oui, mais il a aussi fait ce que j’ai dit, et s’il a fait pendre ou décoller des catholiques pour haute trahison, il a aussi fait brûler des protestants pour hérésie ; encore ce n’est pas lui qui a permis de défigurer la messe et les ordres sacrés jusqu’au point de l’invalidité (décision d’une commission romaine au XIXe), car cela s’est passé sous son successeur (voir en bas). Évidemment il ne fut pas si canonisable que Charlemagne, mais ce n’était pas un Robespierre non plus. La luxure ; il n’était pas homosexuel et à mon savoir il n’avait pas de maîtresses. Avant tout il voulait un héritier, mais il n’eut qu’un seul fils, qui lui survécut à peine et mourut à 15 ans avant d’atteindre sa majorité. C’est pendant le bref règne de ce jeune homme inexpérimenté que l’Église d’Angleterre a été décatholicisée par ses propres prélats. Alors, l’Église a connu pire que Vatican II.

        • Geneviève says:

          Henry VIII a aussi fait assassiner deux de ses femmes Anne Boleyn et Kathryn Howard. Auparavant il a fondé l’Église anglicane pour pouvoir épouser Anne Boleyn et répudier Catherine d’Aragon, donc …….

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

34,52 % récoltés 27.499 € manquants

14501 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 27.499 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com