La pression monte de toutes les institutions européennes contre le Brexit. Le vieux continent a beau avoir inventé la démocratie et le pouvoir du peuple pour le peuple, les élites de l’establishment politique se repaître du mot Liberté qu’ils ont continuellement à la bouche, les peuples ne sont pour autant pas plus libres de choisir de rester ou non dans l’Union Européenne. Un des choix est encensé, l’autre maudit !

En théorie, les Britanniques peuvent décider de sortir de l’UE. Mais en pratique ce choix est quotidiennement critiqué et soumis à une rafale d’avertissements négatifs. Tout récemment, c’est la Banque Centrale Européenne qui est montée au créneau contre le Brexit. Son président Mario Draghi, militant pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l’UE, avait, début juin, affirmé que l’institution était prête à « toutes les éventualités » en fonction de l’issue du référendum britannique sur le Brexit. « Il y a un certain temps déjà nous avons demandé à voir les plans des banques », a déclaré Danièle Nouy, la présidente du superviseur des banques européennes, le SSM, institution chapeautée par la Banque centrale européenne. « Nous testons ces plans, nous nous assurons qu’ils sont suffisants eu égard aux vents contraires que pourraient susciter sur le marché » un « non » des Britanniques au référendum du 23 juin sur l’appartenance de leur pays à l’UE », a-t-elle déclaré devant la commission des Affaires économiques du Parlement européen.

« Les risques à la baisse, lit-on dans le bulletin de la banque centrale, sont connexes à l’évolution de l’économie mondiale, à l’éminence du référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’UE et à d’autres risques géo-politiques. » 

Francesca de Villasmundo

http://www.boursier.com/devises/actualites/news/devises-l-euro-affecte-par-draghi-et-les-craintes-de-brexit-688780.html

http://www.secoloditalia.it/2016/06/bce-contro-brexit-se-passa-rischio-crescita-tutta-leurozona/

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Pierre says:

    Face à une prise de conscience de plus en plus forte par les individus,et ce dans la plupart des pays européens, de la gigantesque supercherie qu’a constitué l’instauration à marche forcée des institutions européennes, l’élite dominante joue la fuite en avant.
    Au vu d’un certain nombre d’évènements récents, de la succession d’agressions, de meurtres, d’attentats, nous ne pouvons malheureusement que constater que « l’élite » en place, adopte désormais en Europe un comportement totalement schizophrène et est prête à instaurer une situation de désordre total plutôt que de renoncer à son pouvoir.
    Jusqu’à quel point de désorganisation de violence et de chaos pourra t-elle ainsi nous conduire ?
    Au vu d’événements plus anciens, et notamment du scénario du déclenchement de la seconde guerre mondiale, nous savons tous que cette schizophrénie est sans limites.

    Reste t-il donc un seul moyen d’arrêter cette folie sans bornes ? L’elite ayant désormais fait main basse sur l’essentiel des médias, l’essentiel des individus se retrouve aujourd’hui avec un cerveau totalement lobotomisé.

    La minuscule minorité consciente restante ne représentant plus qu’une proportion infinitésimale de la population
    Quelle issue lui reste t’il ?
    Continuer à se battre, simplement pour ne pas perdre la face, ou rentrer dans le rang ?
    Quelque soit l’option retenue, désormais les jeux sont faits.
    Ne reste plus, à ceux à qui cela est encore matériellement possible qu’une seule alternative: tenter de « se mettre au vert « , en essayant de passer à travers les tourbillons des cyclones à venir.

  2. INTOX toujours INTOX, les médias qui ont le monopole de l’information ou de la DESINFORMATION le savent très bien. Les politiques, jouent avec l’aide des médias leur carte de la manipulation ayant pour objectif, faire basculer l’opinion publique pour un non au brexit

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com