Ce texte est une tribune libre.

Cela signifie que MPI ne partage pas obligatoirement ce qui est dit,

mais estime qu’il est intéressant de le porter à la connaissance de ses lecteurs.

En réponse à la tribune libre de Pierre Hillard : Eric Zemmour ou Moïse Zemmour ?

M. Hillard est un homme sérieux. Le méthodique dénonciateur du fractionnement des Etats européens au profit du nouvel ordre communautaire, puis mondial, nous avait habitué à un niveau d’analyse rigoureux et à une certaine hauteur de vue intellectuelle.

Sa tribune publiée par médias-presse-info est d’autant plus surprenante. Quels torts trouve-t-elle à Eric Zemmour, l’un des rares champions médiatiques du discours patriotique ? Sa judéité. Il est Juif. Il s’appelle Moïse à la synagogue, et Eric, Justin, Léon dans le civil. Et c’est tout.

Quelle clairvoyance ! Quelle profondeur ! Quelle vision ! Arrêtons-nous un instant. Admettons d’abord l’essentiel : sa place dans le concert médiatique, son audience dans « le système », Zemmour la tient évidemment d’une composante entre son talent personnel : c’est une plume et un esprit alerte, et de ce qu’il est : ses origines ridiculisent par avance toute possibilité de l’affubler du sobriquet d’antisémite ; mieux, son réseau relationnel, son accès à certaines personnalités, peut-être plus encore, doivent certainement à son milieu « identitaire », malgré ses origines modestes. Admettons tout cela. Admettons même la thèse, émise par certains, qu’il ne serait qu’une créature de la bête mondialiste destinée à canaliser, encadrer, identifier, neutraliser enfin la réaction des patriotes et des défenseurs des traditions françaises.

Passées les suppositions, venons-en aux faits. Que défend Zemmour ? Zemmour défend l’idée d’une France souveraine, indépendante des échafaudages européens et des billevesées mondialistes. Zemmour défend une France fière de son histoire, de son passé, de ses gloires et de ses auteurs, de ses armes et de ses lois. Zemmour prêche la défiance envers un islam qui, nous explique t-il, n’est jamais modéré, mais consubstantiellement porté à la violence. Zemmour dénonce l’immigration incontrôlée et le « grand remplacement » annoncé par Renaud Camus. Zemmour défend le mariage traditionnel entre un homme et une femme, pourfend le féminisme, la théorie du genre, l’avortement, rappelle que la laïcité est d’abord une distinction posée par le Christ, que les idées des Lumières, puis celles de mai 68 sont « des idées chrétiennes devenues folles », reprenant le mot de Chesterton ; Zemmour cite Bossuet. Zemmour est gaulliste : il défend la vision historique, la Résistance, la Ve République, et lui, le kabyle épris de la France, s’est rallié à l’abandon de l’Algérie car il pense comme le général que les Arabes et les Français sont comme « l’huile et le vinaigre ». Mais Zemmour réhabilite le maréchal Pétain, qui a « sauvé les Juifs de France ». Ces positions, pour bon nombre inédites et inaudibles sur le petit écran et dans la grande presse quelques années en arrière, il ne les tient pas en chambre, ni en salon, il les tient dans les médias, toutes les semaines, sur papier recyclé, glacé et aux heures de grande écoute.

On peut faire à Zemmour le reproche de ne pas voir, de ne pas dire que le ferment du délitement de la France est inscrit dans les principes de la Révolution acceptés par Bonaparte, acceptés par De Gaulle. L’Empire et la Ve République sont des colosses aux pieds d’argile, minés par les droits de l’homme, le laïcisme antichrétien, l’omniprésence de la franc-maçonnerie : ce sont des chapitres qui font cruellement défaut au « Suicide français ». Voilà une critique intellectuelle, factuelle, constructive, qu’il est possible d’argumenter et de développer. Voilà ce que l’on attend de M. Hillard.

Mais, en attendant, c’est justement grâce aux percées intellectuelles effectuées, entre autres, par ce non-catholique, que certains thèmes sont aujourd’hui dans le débat politique.

Comme au rugby, Zemmour est venu, de là où on ne l’attendait pas, et il a enfoncé des positions sur la droite (ou sur la gauche, comme on voudra) de la ligne de front adverse. A la grande inquiétude des gardiens du « système » (il faut voir l’obsession télévisuelle d’une Léa Salamé et des magazines de gauche à l’égard des idées de Zemmour, qu’ils considèrent comme la pensée dominante, en raison de l’écho qu’elles trouvent dans les sondages et dans la réalité de l’audience des médias), Zemmour a marqué des points et les Français populaires se retrouvent dans les réalités qu’il décrit.

Comme au rugby, au lieu de se consommer en crocs-en-jambes contre un ailier performant, au motif de sa naissance ou de sa religion, prenons la balle au bon, voyons encore plus loin et continuons à marquer des essais !

Xavier Christophe

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

21 commentaires

  1. daflon says:

    Eric Zemmour est l’un des meilleurs defenseurs des idées patriotiques françaises et européennes. C’est un fait. On ne peut honnetement le nier. Alors pourquoi s’en prendre à lui et le denigrer? Je trouve cela injuste, petit, mesquin et malsain.

    • je suis d’accord avec vous à 100% , on casse du juif pour casser du juif , il défend la France et la chrétienté , que faut il de plus , parce qu’il est juif , et alors , je suis très déçue , vous feriez mieux de vous attaquer ( pour les journalistes de Médias – Presse Infos , ) de vous attaquer à bhl , attali , soros qui eux sont des sionistes notoires et au muzz ramadan qui veut être français , ces gens la , oui , n’aiment ni la France ni sa Culture

  2. rosme says:

    Toute critique est bonne a dire, mais malgré une critique exprimée, on peut attribuer un 10/10 à celui qu’on a critiqué. La critique n’est pas nécessairement négative, ce mot est souvent pris négativement et c’est un tort.
    M. Hillard à mis le doigt sur un point important mais ce n’est pas pour cela qu’il enlève du crédit à E. Zemmour.
    Très bon article ci-dessus, très juste, merci.

    • pamino says:

      « La critique n’est pas nécessairement négative, ce mot est souvent pris négativement et c’est un tort. »
      C’est très bien dit, et qu‘on le dise enfin laisse espérer. Κριτής ‘juge’, pas ‘bourreau’. L’anglais et l’allemand ont grand besoin eux aussi de votre apostolat linguistique. Weiter so, good luck.

  3. Franck says:

    D’accord en totalité avec cet article.

    Zemmour,(toute proportion gardée, et sous réserve de conversion),c’est du Simone Weil (la philosophe) ou des frères Lehmann*(Joseph et Augustin) au XIXème siècle. Et probablement beaucoup d’autres non identifiés….. Peut-être un prémisse, une explication de cette phrase énigmatique de Jésus dans l’évangile: « Le salut vient des juifs ».Saint Jean (4,22)?
    Il faudra bien compter avec eux si nous voulons sortir de ce cauchemar.
    PS:* Ne pas confondre avec Lehman Brothers (les crapules).
    A noter que Simone aussi, semble avoir son double méphitique.

    • Olivier says:

      A la différence capitale que Weil et les Lehmann étaient convertis au Christ !
      « Le salut vient des Juifs », tant qu’ils sont fidèles à Dieu !

      Zemmour, s’il n’était juif, serait inconnu, parce que c’est le passe-droit médiatique pour tenir un discours de droite en public.
      Même un Finkielkraut gentiment vilipendé garde ses entrées télévisuelles, tandis qu’aucun patriote non-juif n’est accepté par le système.

      Zemmour regrette l’ordre ancien, mais jamais au point d’en appeler à la Monarchie et à l’Église. Non, lui s’arrête à Bonaparte.
      Ses références sont systématiquement post-révolutionnaires et pour cause, c’est la Révolution qui offre la citoyenneté aux Juifs : c’est la Révolution anti-Christ qui fait de Zemmour un Français.

      A la question de la conversion, il a répondu que ce serait s’allier avec un parti perdant et n’en voyait donc pas l’utilité.
      https://www.youtube.com/watch?v=yc__swwAOvI
      Il n’a aucune conscience des réalités spirituelles et de la nécessité de faire la volonté divine et rejoindre l’Église fondée par Jésus-Christ.

      La conséquence, que Pierre Hillard souligne à raison, c’est qu’il reste au fond juif et que son combat patriote est et sera toujours borné par cette appartenance.

      Que fera Zemmour lorsque France et Catholique redeviendront synonymes ?

      • mais oui, il est juif , reste juif , Jésus lui même est juif et n’a JAMAIS reniés les prophetes et les tables de la Loi , nous , nous pensons être dans la Vérité , et pourquoi pas eux , qui dit que nous , nous sommes dans le vrai , notre Foi , mais si Zemmour n’en a pas , il reste dans la religion de ses parents , ou est le mal , c’est ça votre liberté de conscience , faire des « parias « pour tout ce qui n’est pas « chrétien  » ? que je sache , il ne fait pas la guerre aux catholiques , bien au contraire il les défends , je ne comprends pas cet acharnement

        • Tchetnik says:

          Jésus incarnait toute l’humanité, comme sa généalogie le rappelle d’ailleurs. S’il descendait de la maison de David, Il n’était cependant pas pour le salut d’une seule race.

          De plus, Il n’était pas Talmudiste, ce qui fait une grosse différence avec le judaïsme actuel qui n’est pas la préparation au christ, mais sa négation.

          En fait, l’origine Juive de Zemmour importe effectivement peu, tant qu’il ne fait pas allégeance au talmud.

        • MA Guillermont says:

          Jésus dit :  » celui qui n’est pas avec moi est contre moi et celui qui n’assemble pas , disperse » .
          ( Matthieu 12:30 )
          Zemmour dit des vérités mais ne reconnaît pas Jésus-Christ alors la prudence s’impose .

          • Altobert says:

            Ouais ben il n’y a pas que la religion qui compte. Car en ce moment la religion catho elle part un peu en sucette avec un Pape qui prône la mixité et encore plus d’accueil de migrants Zemmour. Il ne fait pas alliance avec les bobos traditionnels de la gauche caviardée et en plus il défend la France et son peuple. Mais je comprend qu’il ne puisse pas plaire à tous. Moi, je le trouve assez réglo et pis c’est tout !!!!

            • MA Guillermont says:

              Altobert , l’actuel locataire de la cité vaticane vous plaît , cette sympathie cadre parfaitement avec l’humanité païenne matérialiste actuelle .
              Pour lui les Dix Commandements c’est  » Laudato Si  »
              Le cri de ralliement « Sauver la planète  »
              Mauvaise pioche , que faites – vous du principe de vie qui vous anime …?
              C’est ce qui fait que nous sommes vivants !

  4. daniel Ridey says:

    J’aime beaucoup Éric Zemmour car c’est un homme sain aux idées claires qui s’exprime dans un langage châtier.Il remet les idées en place et surtout ne ce laisse pas influencer par les journalistes où intellectuels (de gauche forcément ) qui cherchent tous à nous endoctriner.Lui remet les choses en place et surtout dans le bon ordre.Je vous avoue je j’ai grand plaisir à l’entendre ou à le lire.

  5. tirebouchon says:

    Un tas de juifs du monde politico-médiatique rejettent Zemmour…cela plaide en sa faveur….de plus souvenez vous La grande tante d’on est pas couché, vous savez la normande anti FN, la Folle du Havre, l’exictée du PAF, celle ci avait regretté d’avoir permis à Zemmour de s’exprimer pendant cinq ans dans son émission tardive que je ne regarde plus depuis que Zem’ est parti sous d’autre cieux !
    Zemmour, dérangeait, Zemmour dérange, Zemmour dérangera encore et c’est tant mieux…Il y a un tas de juifs non talmudistes qui mangent du porc et même de la viande crue le jour ou l’un de leur proche est enterré….

  6. naim says:

    Il est vrai qu’une menace pèse sur la France en particulier et sur l’Europe en général. Mais, si les musulmans en constituent un foyer, il n’en demeure pas moins que les architectes de ce projet somme toute messianique se situent dans la sphère de la domination sioniste mondiale. Ce que Zemmour n’oserait jamais expliquer.

    • Crémieux says:

      Le fameux décret Crémieux… M. Zemmour ou Sidi Olive, quis ki si d’itre Françi quand sa nation, c’est Israël, quand tout ce qui est important, primordiale est Israël ? Même un Bonaparte n’a d’importance, que dans le refuge qu’il apporte afin de feindre l’amour de la patrie. Cette France n’est plus la France, elle a perdu sa souveraineté, pour être un politique, qui compte dans la course à l’échalote, il être du dîner du CRIF, rampant a plat ventre dans les salons de Salomon pour démontrer « etre » grand ami d’Israël, faire preuve de sa docilité de vassal d’Israël devant un parterre de rabinna.

  7. Jean Monnaie says:

    Même sur ce site désormais, quand quelqu’un n’est pas content de notre propre autonomie de pensée face aux chaines auxquelles on nous attache qu’il peut lire dans nos commentaires en réponse à la tribune de Pierre Hillard, certains ont droit à écrire à leur tour pour dénoncer notre manière de penser qui ne serait pas politiquement correcte…

    Une honte pour ce site !

    Je ne sais pas qui est ce Xavier Christophe mais ce serait certainement très intéressant et pertinent de savoir qui il est et qui il représente comme intérêts.

    Le message d’Olivier de 10h43 est le plus exhaustif. On ne combat pas l’Universalisme avec l’Universalisme et le destin de la France est liée à Notre Seigneur Jésus Christ, donc tout ce que peut proposer Zemmour et consorts n’est que fausses solutions et cul de sac puisqu’ils l’ignorent délibérement. Réveiller des bulots sans Jésus Christ, ça ne sert à rien sinon jeter des âmes en enfer pour qu’elles aillent combattre à cette guerre où il faut deux camps…

    Pour les vrais Catholiques, il faut être en état de grâce et éviter de combattre. Laissons donc les donneurs de leçons de cette tribune et les Zemmour combattre, eux qui se disent attachés à leur façon à notre pays. Sans Jésus Christ, leur lutte est perdue d’avance…

    • Franck says:

      Pourquoi vous énervez-vous à ce point?
      Personne ne dit que le destin de la France n’est pas lié à Jésus-Christ. Défendre zemmour sur le fait qu’il n’a pas besoin d’être Catholique monarchiste pour être un allié objectif contre le système, n’est pas nécessairement désavouer Pierre Hillard (que je considère comme un être exceptionnel et providentiel).
      De plus vous semblez figer le comportement de Zemmour dans le temps et dans sa religion actuelle. Peut-être est-il à même d’évoluer encore. « Paris ne s’est pas faite en un jour »….

      • Jean Monnaie says:

        Je ne m’énerve point, je suis seulement déçu que le site relaie des chiens de garde dès que notre manière de pensée ne va pas dans la droite ligne du parti representé par l’auteur. Et surtout, l’auteur ne perd pas de temps à réagir pour reprendre ceux qui selon lui devraient faire leur auto-critique et trouver ce Zemmour génial. Je me demande simplement aussi les conditions pour qu’on file une tribune à n’importe qui (?) dès qu’on se permet de ne pas être d’accord, surtout sur un sujet aussi grave. L’infiltration est décidément partout selon moi et pas seulement au Vatican si vous voulez le fond de ma pensée et j’aimerais bien savoir qui est l’auteur parce que j’aime bien savoir qui nous cause. (Comme dans les éditos du Monde, où insidieusement le programme de lavage de cerveau est poursuivi sans qu’on ne sache qui écrit derrière exactement)

        On n’a pas besoin d’allié objectif contre le système, on a besoin de gens qui seulement disent la vérité et celle-ci est strictement Catholique. Donc, ce Zemmour nous a fait perdre du temps ou plutôt nous a démontré l’impossibilité de sauver beaucoup de Chrétiens qui sont devenus par la force des choses des apostats, n’honorant plus leur baptême.

        Je ne juge pas Zemmour en lui-même et je lui souhaite comme vous d’évoluer, mais ce qui me gêne particulièrement est que notre opinion ne puisse être relayée par autre que lui et donc qu’il faille une voix autorisée.

        A la fin, s’il faut être Juif pour dire des évidences, c’est tellement ridicule que ça en est grotesque et ça en est à pleurer. Vous semblez réagir comme si on avait encore du temps devant nous…

        • tirebouchon says:

          Quand vous dites « A la fin, s’il faut être Juif pour dire des évidences… » vous avez raison, cependant il faut bien reconnaître que Zemmour est plutôt un patriote, vous aurez aussi constaté que nos médiats sont tenus en laisse par des lobby puissants dont certains sont juifs & sionistes, ils ne le sont pas tous on y trouve aussi le lobby protestant, le lobby de la haute bourgeoisie d’affaire et ce qui reste de la noblesse décadente….tous ces groupe de pressions largement représentés tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat s’imbriquent les uns avec les autres, dominent et dirigent notre pays. Vous admettrez qu’il n’y a pas que des juifs sionisants…Il a un nombre assez important de juifs, même s’ils restent attachés symboliquement à Israël, qui défendront plutot la France comme le fait Eric Zemmour dont on ne peu mettre en doute son engagement et sa sincérité…il y a en France beaucoups de français d’origines étrangères diverses qui aime la France plus que certains français eux-mêmes et qui ne sont pas des vendus comme, nous pouvons le constater chaque jour en écoutant, des philosophes, journalistes, historiens, hommes d’eglises, sportifs, politiques, petits ou grands, capitaine d’industries, syndicalistes, analystes politiques, antifa et le toutim….Pour quelle raison Hillard ne pourrait se tromper ? Il lui faudra d’autre arguments pour apporter la preuve que Zemmour joue double jeu…en ce qui me concerne je ne le crois pas. Un exemple que je vous donne : Alain Mimoun né Ali, s’est illustré comme un héros à Monté-Cassino puis en 1956 à Melbourne…il était Gaulliste, il s’est converti au catholicisme. de Gaulle ayant laché l’Algerie française, pays de naissance de Monsieur Mimoun, ce dernier quitta le parti gaulliste et ne pardonna jamais à de Gaulle sa haute trahison….j’ai connu un Oranais juif, de religion mais français de nationalité qui s’était engagé volontaire pendant la seconde guerre mondiale, il a perdu un bras à Monte Cassino…perdiez vous un doigt pour la France ? Hillard irait-il au combat la baïonnette au canon ? Chacun se bat selon son courage, ses convictions, ses moyens ! Pourquoi donc diminuer la valeur patriotique d’un homme en le rattachant à sa seule appartenance à un groupe ethnique ou religieux ? C’est une grossière erreur. L’important, me semble t-il c’est l’intégration et l’assimilation totale à la Nation dans laquelle on vit…et vous savez combien je combat au noùm de la justice le mal que font par leur folie talmudiste les Sionistes français à la France et les Sionistes universalistes engagés au monde occidental et au monde arabo-musulman….

          • Jean Monnaie says:

            Vous vous méprenez sur mon propos. En aucune manière je reproche à Eric Zemmour d’être Juif ou de dire ce qu’il dit. Je déplore simplement que les lobbys n’autorisent que lui et quelques rares autres pour porter notre voix et que celle-ci ne peut pas être catholique.

            Hors de la foi chrétienne, point de salut. Que Zemmour ne se convertisse pas, c’est son affaire. Mais qu’il ne puisse pas être rappelé à ceux nés dans la foi chrétienne tout ce qui pourrait les y ramener en même temps que la dénonciation que fait Zemmour est un problème et c’est justement les non-chrétiens à qui on laisse la parole.

            Mes ancêtres ont déjà payé pour la France et je ne vois pas l’intérêt de perdre un doigt si ce n’est pas pour que la France redevienne chrétienne. Quand je vois les soldats de la 1ère et 2ème guerre mondiale qui sont morts soi-disant pour la France alors qu’en réalité ils sont morts pour un drapeau maçonnique, un hymne maçonnique, des guerres maçonniques, je considère qu’il faut déjà avoir la possibilité de choisir pour quoi on va mourir, ce que l’on n’a rarement. En tous les cas, s’il arrive quelque chose à Zemmour, il est au moins gagnant puisqu’il mourra pour la venue de leur Machia’h, c’est à dire l’antéchrist pour lequel il y a le Talmud. D’abord, l’auteur de cette tribune devrait confirmer que Zemmour ne suit pas le Talmud, et ensuite nous sommes un pays chrétien, les chrétiens doivent être défendus par des chrétiens, à moins que ce ne soit le début de la persécution…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com