« Aujourd’hui, en établissant la nouvelle Division ministérielle de la clause de conscience et de la liberté religieuse, nous prenons une mesure importante pour mettre en œuvre la vision du président Trump , (…) pour protéger la tradition américaine de liberté religieuse et respecter nos obligations constitutionnelles. « (Source)

Le président américain, Donald Trump, a annoncé ce 18 janvier qu’aux Etats-Unis, les personnels de santé qui ne souhaitent pas être associés à l’avortement ou  s’occuper de personnes transgenres seront désormais soutenus par une division ministérielle consacrée aux libertés de conscience et religieuse. Ce ministère soutiendra les médecins et infirmiers qui refusent d’accomplir certains soins qu’ils estiment contraires à leurs convictions.

La nouvelle entité administrative a été fondée au sein du département de la Santé et des services sociaux, dont les responsables et des élus républicains ont pris la parole lors d’une cérémonie.

«Le président [Donald] Trump a promis aux Américains que son gouvernement défendrait énergiquement les droits relevant de la conscience et de la liberté religieuse. Cette promesse est tenue aujourd’hui», s’est félicité Eric Hargan, secrétaire par intérim.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Soupape says:

    Eh bien ! Trump n’est pas si fou qu’on le fait paraître …

    Les fronmaçâneries sont les principales productrices de « fak niouzes ».

    • Francesca et ma petitesse, chacune en ce qui la concerne, viennent de forger l’expression traductrice « informations bidon », supérieure même à l’originale en ce qu’elle existe dans les deux nombres. (On ne peut pas dire *‹a fake news›.)

      • Soupape says:

        Cher pamino

        J’ai bien vu vos « information bidon » et « informations bidons ».

        Mais, finalement, le mot bidon a un côté vulgaire, qui me force la main …
        et je sais par expérience qu’il ne faut jamais se laisser aller.

        « Faux bruits » est meilleur, car vieux comme le monde !
        En effet, depuis son 1er mensonge, le Diable n’a rien inventé :
        Le Diable ne cesse de Mentir : il peut seulement changer de mensonge,
        mais ne sait rien faire d’autre que de mentir.

        A ce sujet, il est bon de répéter : « Rien de nouveau sous le soleil ! »

        Et puis, si j’avais employé les mots « information bidon »,
        certains n’auraient pas nécessairement compris l’allusion,
        car le numéro de macro-Honte sur les « fak niouze » ou la « fak niou »
        commence à dater, et à être oublié …

        surtout depuis que macro-HONTE
        a lâché … gérald corblom … dans les bras de ND des Landes …

  2. Est ce que cela autorise un pompier musulman à laisser brûler une catholique parce que sa religion lui interdit de toucher une femme ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com