Donald Trump est en train de faire sa « révolution » contre la révolutionnaire culture de mort qui régente les vies et tyrannise les peuples !

Il a décidé de nommer le juge conservateur Neil Gorsuch, 49 ans, à la Cour Suprême. C’est Donald Trump lui-même qui a annoncé cette nomination de la Maison Blanche, en rappelant qu’il s’était engagé, lors de sa campagne électorale, à trouver « le meilleur juge du pays » pour la Cour.

« Des millions d’électeurs ont dit que cela était la chose la plus importante pour eux quand ils ont voté pour m’élire président. Je suis un homme de parole » a-t-il dit en concluant : « Aujourd’hui je maintiens une autre promesse faite aux Américains en nommant Neil Gorsuch à la Cour Suprême. »

La présence de ce juge conservateur change les équilibres à l’intérieur de la plus importante instance judiciaire des États-Unis en rétablissant une prépondérance conservatrice. Les Démocrates feront tout, certainement, pour la contrer par tous les moyens durant la procédure de confirmation au Sénat. Ils sont prêts à la lutte.

Qui est Neil Gorsuch qui fait se dresser les cheveux sur la tête des harpies, chiennes de garde de la culture de mort ?

Sur sa notice wikipedia on peut lire :

« né le 29 août 1967 à Denver, est un juriste et magistrat américain. Il est juge fédéral à la cour d’appel pour le dixième circuit. Neil Gorsuch est d’abord diplômé de l’Université de Columbia où il obtient un Bachelor of Arts en 1988, puis il poursuit à l’université d’Harvard d’où il ressort en 1991 titulaire d’un diplôme de Juris Doctor (docteur en droit). En 2004, il complète ce parcours en obtenant le titre de doctorat universitaire (Ph.D.) à Oxford. »

Neil Gorsuch est surtout connu pour appartenir, comme le juge suprême Scalia décédé en février et qu’il va remplacer à la Cour, à l’école de jurisprudence américaine originaliste qui allègue que la Constitution est celle écrite et ne va pas interprétée sur la base des « modes « du moment et des changements de société. C’est un document légal qui vaut pour ce qu’il dit et non par ce qu’il n’affirme pas mais qu’un groupe de juges voudrait lui faire dire.

Comme juge fédéral, Gorsuch s’était prononcé contre la désastreuse réforme sanitaire Obamacare qui incluait la contraception dans la couverture maladie en arguant du fait que cela s’opposait à la liberté des groupes religieux.

Il n’a jamais émis de verdict sur l’avortement mais ses paroles ne laissent pas beaucoup de place aux doutes sur sa ligne pro-vie :

« tous les êtres humains ont une valeur intrinsèque et qu’une tierce personne retire volontairement une vie humaine est toujours une erreur »,

avait-il écrit dans un livre traitant de l’euthanasie, paroles qui s’appliquent tout autant à l’avortement.

Les juges suprêmes étant nommés à vie, cette nomination à long terme fait hurler les féministes de tout poil. On s’attend à voir descendre dans la rue les viragos anti-trump du style Meryl Streep, Madonna et Compagnie ! Pas de quoi émouvoir Donald Trump…

Francesca de Villasmundo

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Jean-Marie Mas says:

    Super, enfin un retour aux valeurs qui ont permis a nos civilisations d’éclairer le monde? et un coup de pied donné aux communautés de détraqués qui veulent imposer a la majorité leur volonté de détruire.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com