Ils ont été des dizaines à manifester dans le port de Zarzis dans le gouvernorat de Médenine pour empêcher le bateau C-Star de la campagne Defend Europe, loué par des militants européens de Génération Identitaire, d’accoster en Tunisie.

En Tunisie, le bateau anti-ONG n’est pas bien vu. Comme il ne l’était pas à Catane en Sicile, à Suez en Égypte et à Chypre en Grèce.

Le C-Star qui patrouille en Méditerranée pour stopper les ONG humanitaristes qui sont devenues des véritables taxis de la mer pour migrants, avec la complicité des trafiquants, a été dernièrement contraint de s’arrêter au large de la Crête sans pouvoir entrer dans le port, après que les autorités portuaire lui ont interdit l’accostage. Les militants n’avaient pu monter à bord du bateau qui les attendait au large qu’en louant une petite embarcation. Hier ce sont des Tunisiens qui ont voulu interdire au navire de Génération Identitaire de rejoindre un port africain. Ces Tunisiens semblent ne pas apprécier que certains identitaires européens veuillent leur interdire l’entrée illégale en Europe !

Le monde à l’envers : les bateaux des ONG chargés de masses de clandestins peuvent entrer sans difficultés dans tous les ports d’Europe, ne pas respecter les règles internationales et italiennes concernant les sauvetages en mer, devenir complices de mafia criminelles spécialisées dans cette nouvelle traite moderne d’esclaves africains, et le C-Star avec son équipage de jeunes Européens être traité comme un paria partout en Méditerranée. Paradoxe d’un monde européen élevé dans la haine de soi-même qui combat qui s’oppose aux actions illégales de ces marchands de la mort en mer, au nom du droit absolu de « toute la misère du monde » extra-européenne à venir chercher sur le Vieux Continent une illusoire vie de luxe faite de cigares, champagne et caviar.

Provenant des côtes libyennes, le C-star est arrivé au port de la ville de Zarsis où des syndicalistes, des militants et des travailleurs portuaires s’étaient donc mobilisés pour empêcher son entrée dans le port. L’équipage du navire de Defend Europe a décidé de s’éloigner afin de chercher un autre ancrage.

Sur leur profil Facebook, Génération Identitaire fait savoir qu’elle souhaite

« pour l’Europe une politique semblable au « NO WAY » australien ». « Depuis 2013, explique-t-elle, l’Australie a engagé une claire et ferme politique sur le sujet de l’immigration. Les embarcations qui transportent les clandestins sont systématiquement interceptées et leurs occupants sont redirigés vers la Papoue-Nouvelle-Guinée ou les autres îles des alentours, où ils sont libres de faire une demande d’asile. Les embarcations des trafiquants sont détruites et leur propriétaire poursuivis légalement. Diverses campagnes en plusieurs langues ont été lancées pour avertir les potentiels « migrants » qu’aucune tentative naura de possibilité de succès. Grâce à cette politique il n’y a plus de morts en mer ni d’immigration illégale ».

Génération Identitaire prévient de toute façon les ONG humanitaristes qui sévissent en Méditerranée :

« Maintenant nous sommes là pour vous surveiller et le temps des activités sans contrôles devant les côtes libyennes, c’est fini ! »

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

9 commentaires

  1. daflon says:

    Il nous faudrait des bateaux armés pour couler les bateaux de ces ONG à la noix. Si quelqu’un à besoin de personnel, j’ai été marin et tireur d’élite. Je suis volontaire.

  2. Paul-Emic says:

    Les organisations de gauche, tiers-mondistes, vieilles femelles et dévoyés en quête de chair fraiche et basanée ajoutent à l’indécence la connerie suicidaire.

  3. Philou40 says:

    Combien de temps devra -t-on attendre avant d’être entendus et ainsi protégés contre ces invasions qui n’ont pas lieu d’être ???…

  4. Vent d'Est, Vent d'Ouest says:

    Quoi d’étonnant à cela ? Les bateaux de Defend Europe sont des empêcheurs de tourner en rond, en l’occurrence des empêcheurs d’envahissement de gens plus alléchés par l’appât des aides sociales que par fuite d’un pays en guerre. À ce que je sache, la Tunisie, par exemple, n’est pas en guerre. il est par ailleurs prouvé maintenant que des ONG pro-immigrationnistes travaillent en cheville – en espèces sonnantes et trébuchantes – avec les passeurs ; qu’attendent nos gouvernements pour les sanctionner en allant jusqu’à menacer d’arraisonner leurs navires et autres bateaux s’ils continuent leur trafic ?

  5. gerard says:

    C’est la marine nationale qui devrait stopper ces envahisseurs et on devrait prendre des mesures de rétorsion contre les pays qui pensent que chez nous c’est aussi chez eux.

  6. Georges Dubuis says:

    Bravo à eux pour leur détermination pratique, je leur envoi du fric, ils sont chics !

  7. daniel ridey says:

    ce seul fait prouve bien que l’invation que nous subissons est voulue et organisée par nos politiques.Nous etions pourtant prévenus !

  8. daflon says:

    Les patriotes civils et militaires doivent s’unir et s’organiser pour mettre fin à ce gouvernement de traîtres et eradiquer l’envahisseur et les collabos.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com