Un nouvel « accord de paix » Minsk2 a donc été accouché aux forceps le matin du 12 février 2015, après une longue nuit de négociations. Que va en être la suite ?

Dans un précédent billet, nous dénoncions la propagande de guerre déversée ad nauseam dans les médias occidentaux racontant la fable de l’aggression russe sur l’Ukraine. Une 1ère conséquence est la mort clinique de cette présentation des faits.

MPI - 47 - 01 -

[Le changement du discours officiel sur l’Ukraine]

La Crimée à la Russie et l’Ukraine coupée en deux zones, voilà enfin un discours réaliste. Globalement, le changement du discours officiel est une victoire diplomatique pour Vladimir Poutine, François Hollande et Angela Merkel, et a contrario une défaite pour le camp de la guerre, parmi lesquels les USA, l’OTAN et leur protégé, Petro Porochenko. Il faut néanmoins noter que les différentes déclarations fracassantes et délirantes sur les tanks russes franchissant la frontière continuent dans certains médias, parmi lesquels Le Figaro. Ces médias semblent ignorer que depuis le 29 janvier 2015 le général Viktor Muzhenko, chef de l’état-major de l’armée ukrainienne, a admis lui-même qu’il n’y avait pas de troupe russe en Ukraine, hormis le cas isolé de combattants volontaires venus de la Russie. La déclaration franco-allemande utilise le mot de séparatiste, qui est à mes yeux crucial dans une meilleure façon de présenter la nature du conflit.

[Discours conjoint de François Hollande et Angela Merkel]

Un 2ème point est qu’on doit sans doute regretter que l’initiative prise par François Hollande et Angela Merkel soit aussi tardive. Il est regrettable que plus de 50 000 civils doivent mourir dans le Donbass pour que les uns et les autres se rendent compte qu’une guerre est en cours en Ukraine. Concernant l’Allemagne, il est certain que la chancelière fait face à une opinion publique allemande hostile à l’escalade et favorable à la paix. Accessoirement, les absurdes sanctions auto-punitives ont déjà coûté 21 milliards d’euros à l’Europe de l’ouest et centrale. Cette pression économique pousse à la paix et à la reprise du dialogue avec la Russie, y compris en Pologne qui a un fort penchant anti-russe. Voir ici une manifestation de paysans polonais. Au passage, on aura observé l’inexistence totale de David Cameron dans cette affaire. Il est hors jeu. Sans doute une punition, puisque les attaques de décembre 2014 contre le rouble venaient de la City de Londres.

Le 3ème point est que la situation militaire tourne de plus en plus à l’avantage des séparatistes. Curieusement, Petro Porochenko semblait nier à Minsk que plusieurs milliers de ses soldats fussent enfermés dans le fameux chaudron de Debaltsevo, à partir duquel sont bombardées les populations et les villes alentour. Il faut néanmoins noter que le général Viktor Muzhenko est venu reconnaître la situation sur place il y a quelques jours. Le haut commandement ukrainien aurait fui, abandonnant les troupes qui semblent ignorer qu’elles sont encerclées.

Il faut aussi noter que, pour Petro Poroshenko et le camp de la guerre, l’accord de Minsk2 a un fort goût de potion amère, même si un effort a sans doute été fait pour éviter de lui faire trop perdre la face vis-à-vis de ses propres troupes et partisans en Ukraine. Pour les dirigeants séparatistes de Donetsk et Lugansk, c’est évidemment une victoire politique, puisque leur existence est de facto sinon de jure reconnue par Petro Porochenko, quoi qu’il puisse en coûter à celui-ci.

[Déclaration des dirigeants séparatistes]

Sur le plan tactique, les dirigeants séparatistes parlent d’une opportunité de changement pour l’Ukraine. C’est certainement une façon de préserver un peu Petro Poroshenko et de désamorcer la fable de l’agression russe. Le problème est ainsi présenté comme étant d’abord interne à l’Ukraine.

La question se pose maintenant de savoir comment un chemin vers la paix et une issue politique peut être trouvé et accepté par les différents groupes armés.

Les deux premiers groupes sont les forces d’auto-défense de Donetsk et Lugansk, qui ont tout intérêt à la paix, mais qui ne se font sans doute guère d’illusion sur la possibilité d’y parvenir à court terme. La préoccupation immédiate est la reddition des soldats enfermés dans le chaudron de Debaltsevo. A cette fin, des tracts ont été répandus sur la zone.

MPI - 47 - 02 -

[Tract incitant les troupes ukrainiens à la reddition]

Il est manifeste que les séparatistes de Donetsk et Lugansk veulent inciter l’armée régulière ukrainienne à cesser le combat, en lui expliquant qu’elle tue d’autres Ukrainiens et non pas des envahisseurs. C’est le sens des tracts et des appels adressés aux soldats ukrainiens.

[Appel à la paix du commandant séparatiste Aleksey Mozgovoy]

Médias-Presse.info a déjà mentionné à plusieurs reprises le refus du peuple ukrainien de faire la guerre contre le Donbass, par exemple à Dniepropetrovsk ou à Zaporozhye. Il est clair que, pour éviter l’escalade dans la guerre fratricide ou la guerre continentale, il faut résorber de proche en proche les fauteurs de guerre. L’arrêt des combats entre les séparatistes et l’armée régulière ukrainien est un premier pas dans ce sens. Espérons qu’il puisse intervenir au plus vite.

Mais il faut rester lucide sur l’existence d’au moins 3 poches ultra-bellicistes :

– la Garde Nationale est loyalement attachée à Petro Porochenko, et doit être distinguée des troupes régulières ukrainiennes,

– différents bataillons néo-nazis particulièrement haineux et génocidaires, Pravy Sektor, Azov, etc., qui fonctionnent comme des armées privées, échappant au contrôle du gouvernement,

– les mercenaires étrangers et les soldats infiltrés de l’OTAN.

On peut douter très fortement de la bonne volonté des USA à lâcher la proie ukrainienne qu’ils comptent bien piller et presser jusqu’à la dernière goutte. Les éléments étrangers ont évidemment pour but de semer le chaos et la terreur, en entretenant une ambiance de guerre civile.

La stratégie vers une paix réelle passe par la réfutation de la propagande de guerre des USA et l’isolement politique et militaire des groupes bellicistes, dont la présence et l’activité nuisent à l’Ukraine et au peuple ukrainien. Cela prendra certainement du temps, mais à terme, à supposer que cela se passe au mieux, les USA se retrouveront de plus en plus isolés dans leur hystérie guerrière contre la Russie.

Récemment, nous avions attribué aux séparatistes le bombardement de l’aéroport de Kramatorsk. En fait, il apparaît qu’il s’agit d’un tir émanant du Pravy Sektor situé à Krasnoarmeysk et visant donc l’armée régulière ukrainienne de Kramatorsk. On voit que la situation est complexe et que certains groupes jusqu’auboutistes sont prêts à tout, y compris bombarder l’armée régulière. Neutraliser ces groupes de quasi-cinglés sera certainement problématique, spécialement si les USA leur fournissent des armes en abondance.

On peut aussi relever le rôle trouble du vautour sionisto-oligarchique de service sur les lieux du bombardement de Kramatorsk. Comment a-t-il fait pour accourir aussi vite dès le soir ? Il traînait déjà par là ? Bizarre, bizarre. Sachez que Pravy Sektor est lié à l’oligarque Igor Kolomoïski, euh, tiens notons qu’il est juif. Sans doute le lien avec BHL.

MPI - 47 - 03 -

[L’infâme BHL à Kramatorsk le soir du bombardement par Pravy Sektor]

Enfin, un mot sur Barack Hussain Obama, que les médias nous avaient initialement survendu comme une sorte de formidable Chance-Pour-l’Amérique et qui se révèle être la quintessence glaciale du cynisme chimiquement pur.

[Barack Hussain Obama ou le cynisme tranquille]

Il est bon de savoir à qui nous avons réellement à faire.

Fortunin Revengé

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Très drôle: Hollande qui fait semblant de comprendre le discours de Merkel, alors qu’il ne parle pas un mot d’Allemand!
    http://www.euractiv.fr/election-presidentielle/dossier/europe-alea-francois-hollande-337.html

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com