Vincent Bernard, historien, est spécialiste en histoire militaire et particulièrement tout ce qui concerne la guerre de Sécession.

Après avoir écrit une biographie du général Robert E. Lee, commandant en chef de l’armée de la Confédération et véritable icône du Sud, il nous propose celle du général Ulysses S. Grant, général en chef de l’Union.

Considéré généralement comme le principal artisan de la victoire de l’Union en 1865, il passe par contre pour un calamiteux dix-huitième président des Etats-Unis.

Alors qui est vraiment Ulysses S. Grant, nom qui d’ailleurs n’aurait jamais dû être le sien ? Quelle a été sa vie ? Ce livre nous fait découvrir comment cet enfant effacé et timide de l’Ohio est devenu un cavalier émérite de West Point puis un soldat courageux au Mexique, héros éphémère d’une guerre qu’il juge injuste. Comment, durant la guerre de Sécession, il fait d’Ely S. Parker, indien Sénéca et grand sachem des tribus iroquoises, un général de sa maison militaire. Comment il devient ensuite le général victorieux et magnanime de Vicksburg et Appomattox. Comment, après la guerre de Sécession, il se lance en politique, surnommé le « bébé politicien » puis accusé d’être un président corrompu.

Lors de ses funérailles en 1885, le cercueil de cet acharné défenseur de la réconciliation nationale est accompagné de deux figures de l’ancienne Confédération, Simon Bolivar Buckner, camarade de West Point vaincu à Donelson, et Joseph E. Johnston.

Ulysses S. Grant, Vincent Bernard, éditions Perrin, 336 pages, 23 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

Un commentaire

  1. Général Grant, de son vrai nom: Hiram Ulysses Grant

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com