l’écologiste Jean-Claude Boucher appelle à battre le candidat de la droite

Jean-Claude Boucher candidat écologiste aux élections départementales dans le canton de Replonges (Ain) a obtenu, dimanche, 6,09% des voix. Trop peu pour rejoindre au second tour le duel FN-divers droite.

  • Illustration actu

Au lendemain d’un premier tour qui a envoyé deux binômes sur cinq au second, à savoir celui de l’Union de la droite composé de Valérie Guyon (maire de St-Nizier-le-Bouchoux) et Guy Billoudet (conseiller général sortant, président de la communauté de communes du Pays de Bâgé et maire de Feillens) avec 24,91%des suffrages et celui du Front National, composé de David Sévelinge et Marie-Louise Marqueyrol avec 27,01% des votes, Jean-Claude Boucher, colistier malheureux du binôme investi par EE-Les Verts (6,09%), s’est fendu d’un communiqué de presse pour inviter les électeurs à barrer coûte que coûte le duo de l’Union de la droite.

M. Boucher dresse l’inventaire de sujets environnementaux locaux (centrale à enrobée de Feillens/Replonges, projet de parc éolien à Ozan, Chevroux, Bâgé-la-Ville, Manziat…) et conclut ainsi son communiqué : « Je remercie les électeurs qui nous ont fait confiance pour le premier tour et j’appelle à une mobilisation pour le second tour afin que monsieur Billoudet soit battu et que de tels projets ne voient plus le jour sur notre canton. »

D’aucun y verront un appel à voter pour le Front National au second tour.

Contacté par téléphone, M. Boucher campe sur cette consigne ambigüe  : « Je ne dis pas de voter Front National. Mais j’’appelle les électeurs à battre M. Billoudet par tous les moyens. »

C’est certainement la première fois, du moins dans l’Ain, qu’un candidat officiellement soutenu par EE-Les Verts, formation habituellement ancrée à gauche, adopte cette position. (Source)


Éliminé dès le premier tour, Jean-Claude Boucher a préfère apporter son soutien au FN qu’à la droite locale. Il a été suspendu du parti.

Le positionnement a de quoi surprendre. En suivant les consignes de vote dictées par la direction d’Europe-Ecologie-Les Verts, Jean-Claude Boucher aurait dû appeler à voter, au nom du «front républicain», pour le binôme divers droite (24,91%). Mais dans un communiqué, le feu candidat a préféré appeler à faire battre le binôme divers droite mené par Guy Billoudet et Valérie Guyon, relate la Voix de l’Ain. Une consigne donnée pour contrecarrer des projets locaux que Jean-Claude Boucher juge hostiles à l’environnement.

Vers une exclusion définitive

Au Lab, le secréraire national d’EELV chargé des élections, David Cormand, assure que Jean-Claude Boucher a aussitôt été «suspendu». «Il sera convoqué rapidement par les instances régionales d’EELV, sans doute en vue d’une exclusion définitive», précise le numéro deux du parti. (Source)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Emily says:

    Le front républicain se fendrait-il déjà …? Un candidat cohérent en tous les cas.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com