Thomas Piketty, French economist and academic, poses in his book-lined office at the French School for Advanced Studies in the Social Sciences (EHESS), in Paris

L’économiste, Thomas Piketty faisait partie de la promotion du 1er janvier 2015 avec L’infirmière française de Médecins Sans Frontières contaminée par Ebola et désormais guérie, l’écrivain Patrick Modiano (déjà récompensé par le Prix Nobel), les économistes Thomas Piketty et Jean Tirole, (ce dernier déjà récompensé par le prix Nobel également), l’actrice Mimie Mathy. Cette promotion civile comptait 691 décorés dont 571 chevaliers, 95 officiers, 19 commandeurs, cinq grands officiers. Et un seul grand’croix, le résistant et historien de la Seconde guerre mondiale Jean-Louis Crémieux, dit Crémieux-Brilhac.

Jean-Louis Crémieux… a-t-il un rapport avec le ministre Crémieux, auteur du décret Crémieux ? Pour rappel, le 24 Octobre 1870, un décret promulgué à Tours donne la nationalité française à 37 000 juifs d’Algérie, mais un autre décret prévoyait que les musulmans d’Algérie soient ravalés au statut d’indigènes. Le ministre, auteur de cette loi était un « juif du pape », originaire de Carpentras.

Quoiqu’il en soit, si 690 récipiendaires se font un honneur d’être décorés en ce 1er janvier 2015, ce n’est pas le cas de l’économiste français Thomas Piketty, dont l’ouvrage Le Capital au XXIe siècle connaît, paraît-il, un retentissement international; celui-ci a indiqué à l’AFP refuser sa nomination pour la Légion d’honneur.

 « Je viens d’apprendre que j’étais proposé pour la Légion d’honneur. Je refuse cette nomination car je ne pense pas que ce soit le rôle d’un gouvernement de décider qui est honorable », a déclaré Piketty, ajoutant: « Ils feraient bien de se consacrer à la relance de la croissance en France et en Europe. » « Personne ne m’avait prévenu de cette nomination, sinon je les en aurai immédiatement dissuadés », a encore affirmé Thomas Piketty.

L’ouvrage de Thomas Piketty a été élu meilleur livre économique de l’année par le Financial Times. Qualifié d’« économiste rock-star » par le ce même quotidien, acclamé par les foules et les prix Nobel d’économie à New York, le livre de l’économiste a été numéro un des ventes sur Amazon et décrit comme le livre économique le plus important du XXIe siècle, rapporte le Figaro.

Piketty, aurait été proche du Parti socialiste, mais il en est revenu depuis, comme la plupart des électeurs de François Hollande; il critique régulièrement sa politique économique, regrettant, entre autres, que ce dernier ait enterré sa promesse de campagne d’une réforme fiscale de progressivité de l’impôt.

Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement supérieur et de la recherche, qui a proposé Thomas Piketty pour la Légion d’honneur, a «pris acte» de son refus. La secrétaire d’Etat avait souhaité «rendre hommage au travail de recherche d’excellence mené par Thomas Piketty au sein de l’école d’économie de Paris».

Après ces cocoricos sur l’excellence de l’école d’économie de Paris, il conviendrait de se poser quelques questions de base: soit cette école économique est réellement excellente et plutôt que de remettre prix Nobel, Légions d’honneur et autres distinctions à ses membres, il vaudrait mieux mettre ses principes en œuvre, soit ses principes sont déjà en œuvre et dans ce cas il faudrait cessé de récompenser l’échec, étant donné le fiasco de l’économie en France, en Europe et dans le monde. 

En effet, d’autres brillantes écoles françaises d’économie, par le passé, ont démontré leur nullité tout en bénéficiant d’une aura exceptionnelle à travers le monde. Ce fut le cas au XIXè xiècle des fouriéristes et des saint-simoniens, de brillants idéalistes qui comme Marx et Lénine ne concevaient la réalité et la vérité que subjectives, commandées par leur idéaux révolutionnaires… Ils étaient tous socialistes… Comme ce Thomas Piketty!  

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. comtat says:

    Bravo Thomas,tous ces couillons ne se rappelle pas que la légion d’honneur avait été faite et remise uniquement pour des faits d’armes .

  2. L’Honneur, le vrai, c’est de la refuser !

  3. Quel meilleur moyen de se faire de la pub que refuser la légion d’honneur ? Piketty s’est montré jaloux du prix nobel de Jean Tirole. Refuser une médaille ce n’est pas une prouesse, il faut savoir les raisons réelles de ce refus.

    Avant de s’enthousiasmer voir le CV de ce bonhomme :

    « Il devient conseiller de Ségolène Royal lors de la campagne électorale présidentielle de 2007.

    Il a été le compagnon d’Aurélie Filippetti qui, en 2009, porte plainte contre lui pour violences conjugales.

    En 2012, le magazine anglo-saxon Foreign Policy le sélectionne parmi les cent intellectuels les plus influents.

    Il est éditorialiste pour le journal Libération et a publié occasionnellement des tribunes dans Le Monde. »

    Marx AUSSI était économiste!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com