Décidément, il se passe toujours quelque chose à gauche de la gauche. Après les dérapages des élus du Méchancon (Obono, Garrido…), leurs frères ennemis communistes ne voulaient pas être en reste… Après Sonia Nour et Zoé Desbureaux, c’est le malien Bally Bagayoko qui a des sources assez spéciales.

Bon, il faut dire que chez les Bagayoko, tous ceux qui suivent la Ligue 1 le confirmeront, la précision, ce n’est pas le point fort…  Afin de saluer la proposition des députés de La France insoumise (par ailleurs soutenue par le Front national), de remplacer les drapeaux de l’Union européenne de l’Assemblée nationale par des drapeaux de l’ONU, le maire-adjoint communiste de Saint-Denis (la ville de Jacques Doriot, le communiste devenu fasciste…) a suscité l’indignation en faisant l’amalgame entre l’organisation européenne et la troisième mouture de l’Empire allemand.

Qualifiant l’Union européenne (UE) de « IVe Reich européen », l’élu s’est félicité de cette proposition, qu’il a qualifiée d’« acte symbolique mais chargé d’une histoire forte qui vise à défendre la souveraineté d’un peuple », le tout accompagné d’un visuel présentant un drapeau étoilé de l’UE surmonté d’un aigle nazi, avant d’amorcer un rétropédalage :

 « La photo […] est peut être pas illustratrice de ma pensée profonde. Visiblement mon post a été mal compris et a choqué. Aussi je présente toutes mes excuses ».

Mais le plus cocasse, ce n’est pas tant l’illustration que sa provenance : quand on recherche « UE quatrième reich » sur Google Images, on retrouve l’image diffusée par le rouge noir pour attaquer l’UE… Personne (sauf l’intéressée ci-dessous) n’a remarqué la provenance première. Et là, il a fait dans le rouge-brun… L’image vient du site Internet Blanche Europe, dirigée par une demoiselle d’obédience national-socialiste, qui l’avait tirée d’une vidéo et l’avait l’avais nommée « L’UE ou le quatrième reich »  La probabilité que l’élu du PCF ait tiré du site l’image qui a fait polémique est donc extrêmement élevée, s’il a employé Google Images pour la trouver ! D’ailleurs, si la luminosité et le contraste de la capture d’écran de Russia Today ne sont pas parfaitement identiques, elles sont très proches de celle de l’image de Blanche Europe, bien plus que des autres sites (en langues étrangères) présentant la même image.

S’il est à l’heure pour fêter les 100 ans de la révolution russe, l’ami Bagayoko a deux ans d’avance pour les 80 ans du Pacte germano-soviétique…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. Nous sommes loin d’un IV Reich, l’Europe en est à mille lieu et ne risque pas de le devenir. L’histoire de cette période est plus trouble qu’on le croit.
    Le Reich est une vision nationaliste anti-franc-maçonne, au contraire l’Union Européenne est une étape vers la République universelle Franc-maçonne sans nation, sans identité nationale. cela m’étonne même qu’un communiste (internationaliste par définition) rejette le drapeau Européen.

  2. « […] la troisième mouture de l’Empire allemand. »
    Le I. Reich ‘allemand’ était supra-national (allemand, italien et bourguignon).
    Le II. Reich ‘allemand’ ne contenait pas l’Autriche.
    Le III. Reich ‘allemand’ ne contenait l’Autriche qu’à sa fin (1938-1945).

  3. Yves ESSYLU says:

    « Doriot le communiste devenu fasciste !  » comme je ne suis pas un faux cul bolchevique moi j’écrirais: Doriot qui est resté fasciste

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com