les_triplesToutes les mamans sont concernées par cette grande habitude enfantine, qui parfois perdure avec le temps…Souvent, ce sont les aînés de famille,  les enfants plutôt obéissants et calmes, ou peu bagarreurs et plus discrets lors de leurs bêtises qui le sont davantage. Il faut reconnaître que le rapportage a son intérêt lorsqu’un enfant est sur le toit ou dans le placard des produits ménagers. Et pourtant, souvent, trop souvent, les enfants nous rapportent telle méchanceté qu’un enfant leur a dit, telle injustice dont ils ont été victimes, ou bien pire, telle bêtise qu’un enfant a fait sous leurs yeux, et qui ne leur a pourtant porté aucun préjudice.

  Distinguons donc les avertissements à l’autorité supérieure d’une bêtise dangereuse pour l’âme et le corps du simple et vil rapportage. Dans un premier temps, les enfants doivent apprendre à faire la différence entre des bêtises-broutilles et des bêtises dangereuses : demandons- leur de nous avertir lorsqu’un deux est en danger: cachette dans le congélateur, escapade sur la route, escalade en bord de fenêtre, jeux près d’un grand réservoir d’eau, descente discrète de voiture … Mamans, ici s’arrête la liste qui nous donne encore de grands frissons dans le dos ! Sachons leur signaler la dangerosité de certains objets et demandons-leur de nous prévenir si l’un d’eux y touche : allumettes, couteaux, médicaments, produits ménagers… Petit à petit, ils seront des alertes aussi bruyantes que des alarmes, lorsque l’un deux a la grande imprudence de toucher à ces objets défendus. Demandons-leur de nous prévenir, lorsque l’humour de l’un d’eux descend un peu trop bas, et que les blagues deviennent malsaines et vilaines. Que tout ce qui touche à la pudeur, soit respecté  et qu’ils appellent maman si l’un d’eux se prête à des attitudes « qui ne se font pas ». Sans aller plus loin dans notre explication, ils sauront, nous l’espérons, nous prévenir du mauvais goût de l’un d’eux. Adolescents, n’hésitons pas à leur demander de signaler à leurs supérieurs toute atteinte grave à la pureté!  Tout humour douteux sur la messe ou sur la foi doit aussi être signalé.

Le reste, semble t’il, n’a que peu d’importance. Apprenons aux enfants à subir les injustices sans se révolter sans cesse, même si les premières fois, nous devons prêter une oreille attentive à leur plainte, afin de leur apprendre à ne plus les signaler et à supporter avec patience les humiliations et méchancetés des autres, de la même manière que Notre Seigneur l’a vécu. A ce sujet, lisons-leur ou donnons-leur à lire les vies de saints enfants qui acceptent des punitions alors qu’ils sont innocents. Ils sauront ainsi ne pas rapporter sans cesse les défauts et bêtises des autres, et apprendront à s’oublier : rude tâche, qui réclame encore de notre part beaucoup de patience et de …répétition ! Si un enfant a la fâcheuse habitude de mordre, de griffer (ce sont souvent les filles…) ou de taper durement (ce sont plutôt les garçons) nous pouvons, pour quelques temps, demander aux enfants de nous prévenir si ces gestes reviennent, afin de faire perdre cette vilaine tendance au petit animal sauvage doué d’une âme humaine.

Quant au rapportage des défauts et bêtises de leurs camarades ou frères et sœurs qui ne leur ont causé aucun tort, soyons intransigeants, cela ne les regarde pas. Les enfants à la conscience fine et à l’observation développée ont une facilité à voir ce qui ne va pas chez les autres…et à le faire remarquer parfois bien méchamment. Défaut à combattre car il conduit à la médisance et au jugement d’autrui, qui chez les personnes adultes, font tant de ravages.

Et comme l’exemple a sa grande importance, tâchons nous aussi, de ne jamais devant eux (ou devant les autres) critiquer et médire les défauts ou manquements de notre prochain, soyons logiques ! Encore une fois, nos enfants nous poussent ainsi au chemin du ciel.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com