Belgique – Le quotidien belge La Dernière Heure signale la condamnation de Karim, 30 ans, qui a écopé de quatre ans de prison ferme par défaut pour avoir violé une handicapée mentale pendant trois jours.

Le violeur avait déjà été expulsé du territoire et était interdit de séjour pendant six ans. Cela ne l’a pas empêché de se retrouver à Liège et de s’en prendre à une jeune femme handicapée de 19 ans, dont l’âge mental est estimé par les experts à 7 ou 8 ans.

Les faits datent de novembre 2014, et la jeune victime avait été  emmenée dans un squat par son violeur. L’abuseur a conservé la jeune femme avec lui durant trois jours.

Selon la mère de la jeune fille, cet individu a violé celle-ci dans le but de la faire tomber enceinte pour tenter de… régulariser son séjour en tant que père de l’enfant. Avant de la libérer, il s’était rendu avec sa victime dans un centre médical pour lui faire faire un test de grossesse !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. Du moment qu’elle n’avorte pas, tout ira bien

  2. FLANDRE says:

    Quatre ans ? Pour un acte aussi ignoble.

  3. Berna says:

    Expulsé pendant 6 ans ? mais c’est définitivement !
    Et si les violeurs d’handicapés avaient la menace de la peine de mort, il n’y en aurait pas autant. Merci ROb Badinter !!! C’est pas lui qui subit les viols : pendant 3 jours ! On que le violeur l’a retenue : « séquestrée », une aggravation en plus de s’en prendre à une handicapée mentale…
    Mais ce sont des proies faciles, même pour des soignants…

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com