Le jeune homme de 24 ans s’est échappé par une fenêtre des toilettes, situées au premier étage.

Selon une source policière, l’homme, appartenant à la communauté des gens du voyage, serait coupable de « vols avec violence et délit de fuite après un accident de la circulation ».

Des recherches ont été effectuées à l’intérieur et aux abords de l’hôpital, et une équipe cynophile a remonté sa trace jusqu’à un arrêt de tramway, situé de l’autre côté de la Loire, mais l’évadé n’avait toujours pas été retrouvé.

La chancellerie a reconnu que, depuis le début de l’année, plus de 240 détenus se sont évadés lors d’une permission de sortie ou d’une hospitalisation, soit près d’une évasion par… jour !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Tout fiche le camp en France!

  2. Ginette says:

    C’est pas comme au Quebec, il parait qu’ils les suivent jusque dans les toilettes et si les gardes ne peuvent les suivre, il leur mettent les chaines en X de maniere a ce qu’ils ne puissent s’evader. Peut-etre devraient-ils utiliser le meme procede, ce serait plus securitare. HUM ca me fait pas mal rire, quand je lis, gens du voyage.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com