Actuellement dernier de la Bundesliga, la première division allemande, avec 9 petits points et seulement deux victoires (1-0 contre Francfort à la 2e journée et 3-1 contre Wolfsburg à la 8e) le SV Darmstadt 98, mon club préféré outre-Rhin, vient de défrayer la chronique pour des faits n’ayant que peu à voir avec le rectangle vert.

En effet, le club vient de rompre le contrat de son milieu offensif  gauche Änis Ben-Hatira, qui avait rejoint le club le 22 août 2016 en transfert libre de Francfort, pour cause de collusion avec un réseau islamiste. Ce dernier ne participera donc pas demain à la réception du FC Cologne pour le compte de la 18e journée.  Cette information a été annoncée par le Président du club, Rüdiger Fritsch :

« Après analyse de la situation, la poursuite de notre travail commun n’a plus de sens pour aucune des deux parties ».

Même le ministre de l’Intérieur de l’Etat de Hesse, Peter Beuth (CDU), s’en mêla :

« On ne peut pas laisser Ben-Hatira continuer à jouer en sachant qu’il est proche d’organisations extrémistes observées par l’Office fédéral de la protection de la Constitution.».

On ne peut pas comprendre le pourquoi de son intervention si on omet, comme les médias le font, de présider qu’il est aussi ministre des Sports du Land. Le joueur répliqua vigoureusement joueur sur sa page Facebook :

« Je n’ai jamais vu d’activités radicales, c’est du n’importe quoi total. Quiconque regarde mon CV verra rapidement que je suis socialement impliqué pour lutter pour l’égalité de traitement entre les personnes de couleur de peau différente, l’ethnicité ou la foi. »

L’association très décriée dont est membre l’international tunisien est Ansaar international, une officine salafiste fondée à Düsseldorf en 2012 par Joël « Abdurahman » Kayser, un converti ancien rappeur du groupe BTM sous le nom de Joël K. Cette association agit en Syrie, en Somalie, en Afghanistan et en Palestine et recrute des djihadistes sous couvert d’action humanitaire. Outre Ben-Hatira, l’autre célébrité de cette association est le rappeur marocain, né en Espagne et naturalisé allemand Farid Hamed El Abdellaoui, plus connu sous le nom de scène Farid Bang, lancé par la maison de disque Sony.

Né à Berlin le 18 juillet 1988, Änis Ben-Hatira a joué à Hambourg, Duisbourg, au Herta Berlin (avec qui il a été champion de division 2 en 2013), à Francfort et donc à Darmstadt 98, pour un total de 236 matchs joués (toutes compétitions confondues), 54 buts marqués et 24 passes décisives. Pour Darmstadt 98, il avait joué cette saison 6 matchs et marqué un but, l’ouverture du score contre Wolfsburg. Il a été sélectionné dans les équipes nationales allemandes de jeunes, 8 sélections et 4 buts dans l’équipe U-19, 6 sélections en U-20 et surtout 9 sélections et 1 but (contre l’Iran) avec l’équipe d’Allemagne espoirs (U-21) où il a été champion d’Europe 2009 aux côtés des futurs champions du monde 2014 Manuel Neuer, Benedikt Höwedes, Jérôme Boateng, Sami Khedira, Mesut Özil et Mats Hummels. Il choisit alors en février 2012 la sélection tunisienne où il fut appelé 11 fois, pour 1 but marqué le 9 octobre 2016 contre la Guinée-Bissau.

La tâche sera rude pour la société Rogon Sportmanagement (société basée à Ludwigshafen et qui a comme notamment  joueur sous contrat l’ailier gauche international allemand du PSG Julian Draxler, l’attaquant international brésilien de Liverpool Roberto Firmino et un autre joueur de Darmstadt, l’avant-centre croate Antonio Colak)  à lui trouver un nouveau club La valeur de ce joueur était estimée à 1 millions d’euros par le site Transfermarkt, alors qu’il était côté à 3 millions le 12 février 2014.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Bon pour jouer au PSG !

  2. Renard066 says:

    Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HAMON et HOLL et ce gouvernement et cette pensèe unique umps. Vivement un trés grand changement pour la FRANCE en 2017..

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com