Le médecin Patrick Moore faisait la promotion d’un herbicide, le glyphosate (= Roundhup),  commercialisé par Monsanto en affirmant qu’il était potable, cependant il a refusé d’en goûter en direct dans l’émission Spécial Investigation de Canal+.
Le Roundup est un « désherbant total », non sélectif, classé désormais dans la liste des « cancérogènes probables » par le Centre international de recherche sur le cancer. 

« Je ne crois pas que le glyphosate en Argentine cause le cancer », précisait le docteur Moore. « Vous pouvez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal », affirme-t-il dans la vidéo ci-dessus. Mais il n’avait pas prévu l’invitation du journaliste à en déguster une petite gorgée : « Ah bon, vous en voulez ? J’en ai là. » Pris au dépourvu, il répond: « Avec plaisir ! » avant de se rétracter et finalement de quitter le plateau.

Monsanto est sans doute la plus puissante des industrie agro-alimentaire du monde. Son but est de faire ratifier « le traité de libre-échange transatlantique prévu pour 2015 entre l’UE et les USA. Si ce grand marché aboutissait il instituerait une dictature sans précédent des industries américaines sur l’Europe. Notamment en ce qui concerne l’agriculture. » (Source: Bruits de guerre…) 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. Elieja says:

    Purée (pour rester poli), j’aurais rêvé voir 3-4 gros le choper, lui pincer le nez et lui faire boire son roundup Monsatan® à ce médecin du serment d’hypocrite.

  2. Elieja says:

    Quel [sodomisé est un synonyme poli, de la part de la modération] !
    Pardon pour les oreilles chastes de MPI (sinon donnez-moi l’équivalent en langage châtié, j’ai toujours pas trouvé)

    Ce qui est étrange, en cette période de Révélation est qu’il ne semble pas contrôlé ce qu’il dit. C’est comme si D. le fait dire ce qu’il n’ose dévoiler. (Rav Dynovisz appelle se phénomène « pélé » –> D. prends le contrôle de la personne)

  3. J’avais écris que je renonçais probablement à laisser des commentaires sur MPI… Mais je ne résiste pas à relever la nouvelle perle que vous nous livrez là (j’ai pourtant résisté à la publication de pas mal d’autres bêtises entre temps)

    Le « médecin » Patrick Moore est docteur… en écologie. Et un ancien de Greenpeace par dessus le marché, ce qui devrait vous inciter à réfléchir davantage sur le rôle qu’il joue réellement, avant de le qualifier de lobbyiste de l’agroalimentaire US.

    Autant dire qu’en relayant cette vidéo, vous avez probablement parfaitement servi ses objectifs!

    Amis de la réinformation et de la désintox, re-condoléances!

    • Dommage « JPA 2 avril 2015 à 18 h 33 min  » que vous ne citiez pas vos sources.
      Bon, voyons wikipedia (ce n’est pas une bible, mais ça donne déjà quelques idées): Patrick Moore est titulaire d’un doctorat en « écologie de la faune » de l’Université de la Colombie Britannique. Toujours selon cette encyclopédie collaborative cet homme « se présente généralement comme cofondateur – ce que plusieurs contestent – et ancien dirigeant de l’ONG Greenpeace.
      Dans l’interview, on l’entend bien affirmer successivement « Vous pouvez en boire un grand verre et ça ne fait aucun mal » puis, invité par le journaliste à en boire une verre (« vous en voulez ? J’en ai là si vous en voulez »), se rétracter : « Bon en fait, pas vraiment, reconnait-il. Je ne suis pas un idiot. »
      Qu’il ne soit pas médecin ne change pas grand’ chose à l’affaire…

      • Ce que ça change?

        – 1 – Cela prouve que l’information a été reprise ici sans contrôle. Je n’y reviens pas.

        – 2 – Le fait d’être médecin ou pas a quand même son importance s’agissant de la santé humaine, et amplifie la dramatisation de l’affaire. Réécrivez l’article en remplaçant « médecin » par « professeur de mathématiques » pour juger de l’effet si vous en doutez 😉

        – 3 – Je pense que ce monsieur n’est pas un auxiliaire de Monsanto, mais qu’il agit comme agent provocateur, en se prétendant défenseur des OGM, du nucléaire, etc. mais d’une façon assez caricaturale pour parvenir à discréditer ce qu’il prétend défendre. Ce n’est pas une certitude, mais une supposition raisonnable au regard du pedigree de cet homme, d’où la mention de son passé chez Greenpeace. Cette éventualité est assez crédible pour ne pas prendre pour parole d’Evangile cette information, surtout si elle émane d’une chaîne telle que Canal Plus…

        Pour les sources, outre wikipedia, on trouve différents sites. Mais je m’appuierai en particulier sur le fait que l’édition canadienne du Huffington Post (Moore est canadien, ils sont donc a priori un peu mieux placés pour l’identifier), après avoir qualifié Moore de « Monsanto lobbyist », a corrigé son titre pour celui de « GMO advocate ». On passe donc d’un statut officiel auprès de Monsanto à une formule plus vague qui correspond à un défenseur autoproclamé des OGM.

        En conclusion:
        – Vous avez raison de me demander mes sources. N’hésitez pas en faire autant avec vos rédacteurs favoris sur MPI, car après tout, c’est leur boulot, et la qualité progressera si les lecteurs sont exigeants…
        – Le Huffington Post constatant son erreur a eu la correction de modifier son texte. MPI en fera-t-il autant?

        • A JPA

          HALTE A L’ENFUMAGE!

          Puisque vous vous êtes référé à Wikkipédia, pourquoi essayer de brouiller l’info? voici ce qui est écrit en substance, sous le titre « Patrick Moore lobbyiste »:

          « Patrick Albert Moore, se présente généralement comme (…) ancien dirigeant de l’ONG Greenpeace. (…) Après avoir quitté Greenpeace, (…) il dirige (depuis 1986) un cabinet conseil et de communication sur le thème de l’environnement et du développement durable.
          IL EST DEVENU DEPUIS CETTE ÉPOQUE UN CRITIQUE VIRULENT D’UNE PARTIE DES ACTIONS DE GREENPEACE.
          (…)

          [son] entreprise de communication Greenspirit qui s’est notamment mise au service d’entreprises ou de groupes de pression (…).

          CERTAINS OBSERVATEURS L’ACCUSENT DE S’ÊTRE MIS AU SERVICE D’INTÉRÊTS, DE LOBBIES ET D’ENTREPRISES DESTRUCTEURS DE L’ENVIRONNEMENT. » (Fin de citation) lien: http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Moore_%28lobbyiste%29

          Bref, le seul PETIT reproche à faire à MPI est d’avoir qualifié ce docteur en écologie animale de médecin. S’il n’y avait pas plus de désinformation sur la toile on serait heureux!

          Mensonges et médisances …

          • Que le gars ait des comptes à régler avec ses ex (?) petits copains, ce n’est pas à exclure.
            Mais que n’importe quel loufoque défende le RoundUp de façon délirante, cela n’en fait toujours pas un lobbyiste de l’agro-alimentaire US.
            Raté, essaie encore…

  4. A JPA
    D’abord personne ne sait d’où vous tenez ces infos et perso, vrai ou faux je m’en tape! Si Greenpeace dit qu’il est 12 heures à midi j’ai rien contre. Monsanto on n’en veut pas!

    Par contre j’avoue que j’avais pas compris que c’était vous le vrai lobbyiste de Monsanto et de Roundup! Bon à savoir!:=))

    • « vrai ou faux je m’en tape ».
      Pour ce qui vous concerne, tout le monde avait compris! 😉

  5. Elieja says:

    Qu’allons nous devenir sans la lumière de JPA ?
    Ô monde cruel !

    • Vous continuerez à vous informer sur des sites qui se copient les un les autres, le tout sans contrôle des sources. Et vous pourrez considérer qu’une information est bonne non pas parce qu’elle est vraie, mais parce qu’elle correspond à ce que vous attendez. Surtout ne changez rien, c’est ce qu’on attend de vous…

  6. Ce qu’il y a quand même de remarquable sur ce site, c’est que j’apporte régulièrement des correctifs factuels. Et mes contradicteurs, plutôt que de s’en tenir aux faits, préfèrent le plus souvent diaboliser le messager. Ce qui a fini par m’irriter et explique le ton de mes messages…

    J’ai ainsi découvert que j’étais le porte-parole du système financier, des Etats-Unis d’Amérique et désormais de Monsanto. C’est trop d’honneur et malheureusement, je ne touche pas de subsides à la hauteur de ces supposées prestations!

    Mais pour argumenter sur ce que j’avance, il n’y a pas grand monde.

    Le problème est que pour faire de l’audience, MPI s’est lancé dans une chasse à la quantité d’information qui se fait au détriment du minimum de méthodologie nécessaire à la qualité d’un tel site.

    Ce n’est pas tout de publier les conseils de l’abbé Carlhian. Encore faudrait-il les mettre en œuvre, par exemple lorsqu’il écrit:
    « Notre objectif premier doit être de chercher les vraies sources, et non de se contenter de rumeurs. »

    On a l’impression que, dès lors qu’une information va dans le sens de ce qu’on a envie d’entendre, elle est reprise est propagée pour « servir la cause ». Mais alors, vous vous mettez au niveau des autres médias de désinformation qui encombrent notre pays en choisissant d’être partisans plutôt que serviteurs de la vérité.

    Je mets toutefois à part l’un des animateurs du site qui en un cas, a montré qu’il savait lire et a réagi avec sérieux, en espérant qu’il en soit de même en toute occasion.

    • Et j’oubliais « pd refoulé » à la haute argumentation qui m’est servie, mais il est vrai que j’avais provoqué ce jour là. Je préfère en rire, tout en étant navré pour le mâle très « premier degré » qui s’est cru offensé. 😉

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com