Qu’est-ce qu’un porte-avions ?  La question semble une évidence : c’est un navire qui peut déployer des avions.  Mais un navire qui en transporte qu’un ou deux peut-il  vraiment mériter ce label ? Seront donc considérés dans cet article que les vrais porte-avions, c’est-à-dire en excluant les porte-hélicoptères,  croiseurs-porte-avions, navires marchands porte-avions, navire d’escorte porte-avions et autres hybrides… mais en comptant les porte-avions légers. Les experts s’y perdent eux-mêmes, les articles de Wikipedia par exemple se contredisant.

221 porte-avions ont été enregistrés, 201 ont connus les chantiers navals (19 ayant servi dans plusieurs marines), 139 ont connu la mer, la plupart d’entres-eux sous pavillon états-unien et 30 ont été coulés pendant une guerre, dont 20 Japonais.  Il y a actuellement 24 porte-avions en service dans le monde et 7 sont en construction, Dans le monde de 2017, qui possède des porte-avions ?

– A tout seigneur tout honneur commençons par les Etats-Unis. Il y a actuellement 12 porte-avions américains en service : le Nimitz, le Dwight Eisenhower, le Carl Vinson, le Theodore Roosevelt, l’Abraham Lincoln, le George Washington, le John Stennis, l’Harry Truman, le Ronald Reagan, le George H.W. Bush et le Gerald Ford, un en réserve, le Kitty Hawk et un en construction, le John Fitzgerald Kennedy, prévu pour 2020. Les Américains ont construit 80 porte-avions, sans compter les douze qui n’ont jamais été achevés. Sur ces 80 navires, 6 ont été coulés, tous par les Japonais. 

– Viennent ensuite les pays qui possèdent un porte-avions : la France, avec le Charles-de-Gaulle, qui est le 8e porte-avions français après le Béarn, le Dixmude, l’Arromanches, le Lafayette,  le Bois-Belleau, le Foch et le Clémenceau. La Russie en a également un, l’Amiral Kuznetsov (ex-Tbilissi, ex-Brejnev), qui est le 5e porte-avions après les 4 de l’ère soviétique (Kiev, Minsk, Novorossiysk et Bakou). Le Brésil a mis en réserve le Sao Paulo, qui était notre bon vieux Foch, 2e porte-avions brésilien après le Minas Gerais. La Chine à le Liaoning, construit à partir du porte-avions soviétique Varyag (ex-Riga) jamais fini et a en construction deux porte-avions, le Shandong et un autre pas encore nommé. L’Inde, grande rivale de la Chine, possède le Vikramaditya (l’ex-Bakou) et a sur cale le Vikrant qui entrera en service l’année prochaine en remplacement du Viraat en réserve. Ils sont respectivement les 3e et 4e porte-avions indiens après les Vikrant et Viraat ex-anglais. L’Italie possède deux porte-avions, ses deux premiers : le Giuseppe Garibaldi et le Cavour. L’Espagne aligne le Juan Carlos et a en réserve le Principe de Asturias. Ce sont les 2e et 3e porte-avions espagnols après le Dedalo. La Thaïlande est un cas à part. Certes, elle possède un porte-avions, le Chakri Narubet, mais celui-ci n’est plus utilisé comme tel depuis 1999.

Un pays n’a plus de porte-avions en service mais sont en train d’en construire : le Royaume-Uni a en chantier le Queen Elisabeth et le Prince of Wales. 32 porte-avions ont porté l’Union Jack, dont 4 ont été coulés, tous par les Allemands.

– Un pays, la Turquie, a mis en chantier le premier porte-avions de son histoire, l’Anadolu.

– Plusieurs pays ont été des pays avec des porte-avions, mais cette époque est révolue : l’Argentine, qui a eu deux porte-avions (l’Independencia et le Veinticinco de Mayo), l’Australie qui en a eu trois (le Sydney, le Melbourne et le Vengeance) tout comme le Canada (le Warrior, le Magnificent et le Bonaventure), le Japon qui a eu 20 porte-avions dans son histoire dont 18 coulés (seuls le Hosho et le Kaiyo ont échappé au massacre) et les Pays-Bas dont dont le porte-avions s’est appelé Karel Doorman.

– L’Allemagne est un cas particulier : elle n’a jamais achevé un seul de ses 7 porte-avions en chantier.

Voici un tableau exhaustif (du moins je l’espère) de nos amis flottants :

Pays A B C D E F TOTAL
ARGENTINE 0 0 2 0 0 0 2
AUSTRALIE 0 0 3 0 0 0 3
BRESIL 1(1) 0 1 0 0 0 2
ROYAUME-UNI 0 2 37 (9) 44 (1) 8 4 87
CANADA 0 0 3 (1) 0 0 0 3
CHINE 1 2 0 0 0 0 3
PAYS-BAS 0 0 1 3 0 0 4
FRANCE 1 0 6 (1) 1 0 1 9
ALLEMAGNE 0 0 0 0 0 7 7
INDE 2 (1) 1 2 0 0 0 5
ITALIE 2 0 0 0 0 2 4
JAPON 0 0 20 7 24 10 37
RUSSIE/URSS 1 0 5 (2) 0 0 2 (1) 8
ESPAGNE 2 (1) 0 1 0 0 0 3
THAILANDE 1 (1) 0 0 0 0 0 1
ETATS-UNIS 12 (1) 1 68 (5) 139 (33) 9 15 235
TURQUIE 0 1 0 0 0 0 1
TOTAL 24 (5) 7 149 (15) 194 (34) 41 41 (1) 364[1]


A : porte-avions en service en 2017 (dont en réserve)

B : porte-avions  en construction en 2017

C : porte-avions ayant été en service (dont vendu à une autre marine)

D : porte-avions marchand ou d’escorte ayant été en service (dont vendu à une autre marine)

E : porte-avions ayant été coulés

F : porte-avions construits et jamais achevés

Hristo XIEP

[1] 50 porte-avions ont en effet navigués sous deux voire trois pavillons.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Philibert says:

    Excellent article qu’on aimerait voir diffuser dans les soi-disants vrais médias.

  2. Fortouna says:

    Pour les curieux :L’Arromanches est un ancien batiment anglais.
    Le La Fayette et le Bois Belleau sont des coques de croiseurs américains aménagées.
    Le Dixmude est un ancien cargo américain.
    Seul le Béarn était français,lancé à La Seyne en 1920.Commencé comme un cuirassé ,il fut transformé en porte avion.

  3. raslebol says:

    Sur ce sujet, la question qui tue !!!! 0.40 s

    « Asselineau hausse le ton face au journaliste de CNEWS »

    https://www.youtube.com/watch?v=zF0L8kS9wiY

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com