Les guerres portent généralement à l’outrance verbale, et les guerres civiles sans doute encore plus que les guerres entre peuples qui s’entretuent sans se connaître. Les Russo-Ukrainiens séparatistes de Novorossiya n’hésitent pas à considérer les Ukraino-Ukrainiens de l’ouest, qui les bombardent sans vergogne depuis des mois, comme des fascistes ou des nazis. On pourrait croire que ce vocabulaire ne relèverait que de la propagande ordinaire.

ONU - nazisme - ukraine -

Mais, non, ce n’est pas seulement de la propagande. En témoigne le vote effarant relatif à un projet de texte (draft) présenté à l’ONU le 21 novembre 2014. Ce texte (A/C3/69/L56/rev.1) condamne la glorification et l’héroïsation du nazisme et du néo-nazisme.

Télécharger le projet de résolution en Français

Télécharger les résultats du vote

La plupart des pays du monde (115) ont voté pour ce texte. Trois pays ont voté contre : les USA, le Canada et l’Ukraine. Il faut donc comprendre en miroir que ces trois pays approuvent la glorification du nazisme et du néo-nazisme. Les pays de l’Union Européenne, servilement inféodés à l’OTAN, se sont abstenu.

Honte à l’Europe ! Grande honte aux Américains des USA et du Canada ! Très grande honte au gouvernement ukrainien !

onu - resolution-contre-nazisme - votes - gris -

Notons que le projet de texte a néanmoins été adopté par la commission.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Monsieur T says:

    Vous hurlez contre les « méchants nazis » comme toute les mercenaires du politiquement correcte, honte à medias-press.info!
    Bravo l’Ukraine! ce n’est pas l’autre faux-opposan au système qu’est Poutine qui passe son temps à sortir des lois mémoriels, à emprisonner des nationalistes, à donner des visas aux étrangers et à construire des musées de la Tolérance avec ses amis oligarques aux patronymes non-russes.

  2. comme dans tout ce qu’elle entreprend, la Russie a toujours un coup d’avance dans l’enfumage médiatique à l’échelle mondiale: -1-dénigrer l’Europe décadente qui renie ses fondements chrétiens (ça permet de passer sous silence l’effroyable décadence russe: avortements en masse, GPA autorisée, plus de 50% de divorces etc)
    2-dénigrer les agissements susceptible de glorifier le nazisme, les discriminations etc, ça permet de passer sous silence le communisme et ses crimes, 3-dénigrer l’Ukraine avec ces deux premieres accusations, ça permet de passer sous silence le projet historique d’extermination et de soumission du peuple ukrainien

  3. Le communisme ayant fait dix fois plus de morts que le nazisme, devrait être dix fois plus sévèrement interdit. Ce n’est pas le cas.
    L’islam ayant fait cent fois plus de morts que le nazisme, devrait être cent fois plus sévèrement interdit. Ce n’est pas le cas.
    Cependant, toute atteinte à la liberté de penser est délétère. Vouloir interdire aux gens de penser mal, c’est à terme leur interdire de penser différemment, donc créer une dictature de la pensée. Si aujourd’hui on interdit le nazisme, demain on interdira quoi ?
    Les totalitarismes doivent être combattu par la persuasion, pas par la prison. Au contraire, la prison les rendrait plus forts et plus intransigeants.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com