BFM TV vient de mettre en ligne les images d’une violente agression d’un policier dans un RER parisien.

Les faits datent de 2011. Le procès commence maintenant. Les agresseurs avaient entre 17 et 19 ans.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Elieja says:

    Un p’tit putsch, ça vous tente ?

  2. Dans les années 50-70 l’auteur d’une tentative de meurtre sur policier encourait la perpétuité, que risque aujourd’hui cette saleté ? Réponse dans quelques jours.

  3. Le déclin de l’autorité n’a rien de fortuit. Un enfant non puni subit une souffrance et une profonde remise en question, son « surmoi » se recroqueville sur des pulsions primaires et se fait violence. Cela conduit à une radicalisation des comportements et des pulsions. De plus, remplacer la famille par l’état a détruit dans un premier temps le cadre évolutif et constructif naturel de l’individu et il n’y a qu’à constater l’augmentation du nombre de suicides, de crimes, de conflit sociaux, de dépression, pour se rendre compte de l’échec de ces institutions sociales étatiques (école, plannings familiaux, etc). L’abolition de l’autorité à l’école puis dans la vie sociale et politique renvoie à ce traumatisme qui l’accentue même et permet également un contrôle social dû à l’abolition des référentiels de domination (votre mental reconnaît la domination sans même recevoir l’autorité qui devrait en découler, de fait, il n’y a aucune remise en question du système).
    Ce phénomène fait partie de l’ingénierie sociale née dans les années 20 pour le contrôle des masses. Edward Bernays, neveu du triste Freud est un de ces instigateurs .

  4. Quatre ans pour juger de tels méfaits …
    Un des maux profonds de notre pays est la lenteur de la Justice,
    mais aussi, son opacité et la quasi immunité des Hommes de loi…
    Le besoin de réforme de la Justice, est immense.
    Quel gouvernement va t-il oser l’entreprendre ?
    transrealisme.org

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com