Sébastien Jallamion, président de l’association Andele, est un policier suspendu pour deux ans pour s’être exprimé librement au sujet du racisme anti-français. Il continue malgré tout à parler publiquement de l’immigration. Ici, devant une préfecture en Ardèche.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Patricia J. says:

    Il est bien cet homme là! C’est un homme courageux et çà fait du bien de voir qu’il y encore des hommes et des gens intègres, chez nous, qui osent dire NON à toute cette folie.
    C’est un vrai guerrier. Il défend notre Pays. Et pourtant, il a été suspendu pendant 2 ans de la police. Ce qui veut dire que d’autres policiers peuvent aussi dire NON et se ranger du côté du Peuple de France. Il faudra bien qu’ils finissent par se positionner… sinon, nous considèrerons qu’ils défendent la mafia qui s’est emparé du pouvoir et nous serons en droit de considérer qu’ils sont eux aussi nos ennemis. Qu’ils sont aussi des traitres.

    Pour mémoire, cet homme a été agressé par plusieurs hommes et laissés dans un état lamentable à même le sol… Si je me souviens bien, il a subit plusieurs opérations du visage importantes.
    Il faut le soutenir et aller le voir lorsqu’il se déplace. Il faut prier pour lui.

    •  » Il faudra bien qu’ils finissent par se positionner »
      Oui, vous avez raison, Patricia: le moment arrive où l’immigration devient la « pierre d’achoppement » pour les forces « de l’ordre » (!): traîtres ou patriotes, nous aurons nous en souvenir.

      • Patricia J. says:

        Oui, à un moment donné, il faudra bien que les gens se déterminent… sinon, nous devrons les considérer comme des ennemis : nos ennemis, les ennemis de La France.
        Nous ne pourrons pas faire du sentimentalisme… dans l’action d’autant plus.
        Sur le champ de bataille, il n’est pas question de douter, ni d’hésiter.
        Nous devons agir et Le Bon-Dieu nous donnera La Victoire.

    • UN HOMME COURAGEUX QUI A REJOINT LE PEUPLES NOUS SOMMMES LE PEUPLES TRES COURAGEUX MAI PEU DE POLICIER SUIVENT SE HEROS ILS FAUT CROIRE QUE LEURE CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE SE FAIRE INSULTES MASSACRES LEURES CONVIENS PEU ON PRIE LA DEFENCE DE CET HOMME SES DROIT HUMAINS ON ETE BAFOUES JE PRIE POUR LUI CAR NOTRE PAYS ET DEVENUE LENFER

  2. Mais les hommes courageux sont souvent abandonnés par leur femme, qui n’apprécie pas qu’ils se mettent à dos le système !

    C’est comme les chômeurs qui n’ont plus beaucoup d’argent : il n’est pas rare que la femme les quittent.

  3. À croire que nous sommes encore aujourd’hui au temps de l’inquisition ou sous le régime stalinien. La démocratie de nos jours, c’est de se taire, de ne pas dire ce qui ne va pas, en un mot comme le dit si bien notre Juppé pro islamique « on obéit et on ferme sa gueule » voilà, la démocratie selon, Juppé et bien d’autres.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com