cellules-souches-sang-mpi

 

Le 1er septembre 2011, le Pr Luc Douay de l’hôpital Saint-Antoine (Université Pierre et Marie Curie) annonçait au monde avoir mis au point des globules rouges à partir de lignées de cellules souches provenant du cordon ombilical des nouveau-nés. Cette découverte d’un intérêt mondial aurait pu faire de notre pays un véritable phare de la transfusion sanguine et de la réanimation sans parler de l’intérêt économique que la France aurait pu en tirer. Il va de soi que les publications de ce genre de travaux passent par des revues spécialisées qui filtrent et étudient de près ce genre d’articles car elles engagent leur crédibilité. Il s’agissait en l’occurrence de Blood (sang en anglais) qui est la référence en la matière.

Or nous venons d’apprendre que les lauriers vont aller ailleurs. Pourquoi ? La dernière issue de Médecine Hospitalière de ce jour 21 avril, la Fondation Welcome Trust – Marc Turner et ses collaborateurs de l’Université d’Edinbourg-annonce que dans deux ans elle va fabriquer du sang artificiel à l’échelle industrielle à partir de sang du cordon ombilical. Tout simplement en suivant la piste déterminée par le Pr Douay et publiée dans Blood. Les trois premiers receveurs sont annoncés.

Il s’agit-là d’un scandale et d’un terrifiant camouflet sur le plan psychologique et économique pour la France. Pourquoi l’éclair de génie du Pr. Douay il y a trois ans, n’a pas été suivi du coup de tonnerre qui nous tombe d’Ecosse ? Il n’y a cinquante explications. C’est faute de crédit que le Pr. Douay n’a pu aller au-delà d’une découverte qui révolutionnait le monde chirurgical et de la réanimation. Pourquoi ?

La raison est simple. Pour des raisons idéologiques le gouvernement de Sarkozy a toléré et Hollande encouragé les recherches sur les cellules souches embryonnaires. On en est là : tuer des embryons pour le plaisir pour s’opposer à la morale catholique. En effet, le Conseil de l’Europe refuse de breveter tout ce qui concerne les recherches sur l’embryon. Voie de garage définitive de cette piste de recherche dont le grand prêtre est Peschanski payé par le Téléthon, le Généthon, l’Inserm et l’Europe pour l’explorer. Les sommes colossales englouties dans ce sens aurait dû se porter par exemple sur les travaux du Pr Douay.

Une autre raison est que pour les mêmes raisons idéologiques, l’Etat a interdit au privé de stocker des cordons ombilicaux. Alors qu’il était lui-même incapable d’en créer suffisamment. Nous en sommes actuellement au tiers par rapport à un pays comme l’Espagne. Or demain chaque enfant né à ce jour aura besoin un jour ou l’autre du sang de son cordon qui n’aura pas été stocké grâce à Marisol Touraine, ministre de la santé reconduite et bien sûr Hollande à la tête d’œuf Kinder (en ce temps de Pâques) mais dont les surprises inclues sont bien mauvaises.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Exquisiteur says:

    Même dans l’innovation scientifique l’idéologie de la confusion règne.
    Faute de crédit ? non faute d’intelligence gouvernante.
    Un système de pensée politique qui pense qu’il n’y a plus de différence entre un homme et une femme (confirmé désormais par tous les gynécologues de France)peut penser qu’il n’y a plus de différence entre un embryon, un placenta, un cordon ombilical, le sang,… bref la confusion sémantique à usage d’intérêts idéologiques confus.

    Des sous il y en a mais ils doivent servir l’idéologie.

  2. Pingback: Recherche sur les cellules souches : l’obscurantisme de l’Etat | CatInfor.com

  3. Pingback: Recherche sur les cellules souches : l’obscurantisme de l’Etat | Chrétienté Info

  4. Loulotte says:

    concernant les transfusions sanguines, pourquoi n’a-t-on jamais tenu compte des travaux du professeur Quinton – son fameux plasma – injecté dans le sang-ci celui se reconstitue rapidement –

  5. Loulotte says:

    vous voulez dire des oeillères – quant à voter – il ne sera pas possible de le faire pour l’UPR – François Asselineau – alors qui d’autre nous propose de sortir de l’union européenne et de l’euro –
    son explication de la Marseillaise tant décriée est à faire connaïtre

  6. Rien à voir avec l’article, mais apparemment, personne n’aurait noté ça ? : à 17 h 11, allumant ma TV, je vois du Flanby partout ; avant de zapper – je ne supporte pas ce crétin des Alpes de Corrèze… qui comme les regrettés Georges Marchais et Robert Hue, ne parle aucune langue connue… –, alors que je l’entends vaticiner sur la magouille de l’argent versé sans contrepartie aux vautours des “grandes entreprises” – grands voleurs, oui – dont le Roumain de Sion Moskovitchi a dit qu’elle ne sera jamais contrôlée par les enfoirés du Fisc, trop occupés qu’ils sont à traquer les petits patrons et artisans, qu’est-ce que je l’entends sortir, cet abruti d’énarque, qui, comme son modèle Sárközy, ferait mieux de lire le discours préparé par son nègre – Morelos ou le nouveau, le drogué… – préalablement à son débit public, comme “petite blague” plus grosse – et il faut le faire ! – que lui, ce Bibendum de Normandie en Corrèze ? « les yeux dans les yeux, devant les Français » !… soit exactement ce qu’avait dit son protégé maçon Cahuzac !… « les yeux dans les yeux »… il se croyait chez Bourdin, le bourrin de Corrèze ?…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com