squeletteVoulant expliquer la complexité du monde par un exemple simple, je fis à mes fils une démonstration de  billard américain : « Voici le principe d’une campagne de presse : pour mettre la boule 9 dans le trou, je tire la boule blanche sur la boule 4 qui par ricochet va frapper la 13 qui va percuter la 7 et envoyer la 9 là où je veux ».  La récente campagne de la presse conciliaire contre le Primat des Gaules, Philippe Barbarin, en est l’illustration. Laissons-là le fond de l’affaire, dont tout le monde a entendu parler, pour étudier ce qu’il y a en coulisses.

Le crime principal de Philippe Barbarin a été de soutenir La Manif pour Tous dans sa version républicano-compatible. Pour le régime, cependant, c’est déjà trop. Pour la gauche, c’est un crime. Il suffit de lire sa presse pour savoir qu’avec elle, aucun débat n’est possible. On ne débat par sur le mariage inverti, sur l’avortement, sur la propagande à l’école, sur l’immigration, sur rien. On fiche les opposants, on les dénonce, on les liquide socialement en attendant de pouvoir les liquider physiquement, et c’e
st tout. Barbarin est l’homme à abattre pour la gauche et ses quatre commissariats (voir la liste dans l’article sur Michel & Augustin), donc utilisation du fameux triptyque expliqué dans l’article susnommé. Nous allons donc décrypter cela, mais avec un angle précis : le traitement hypocrite de cette affaire par deux sites phares des intégristes conciliaires : Etat d’âme et Témoignage Chrétien.

Etat d’âme est un blog lié au quotidien de centre-gauche Ouest-France. Il est animé par François Vercelletto, un ultra-conciliaire qui ne croit en aucun des dogmes de l’Eglise. Dans cette affaire, il consacre un grand article louangeur au livre de la ci-devant Gaulmyn, qui en profite pour attaquer un titulaire de diocèse même pas en place au moment des faits. Chez les conciliaires intégristes, tendance « poissons roses » (7 % des catholiques), Barbarin est considéré comme une sorte de crypto-tradi et ce, alors qu’il a bradé l’église Saint-Bernard à Lyon et qu’il n’avait jamais caché sa détestation pour la FSSPX à l’époque où il était évêque de Moulins. Son principal crime fut aux yeux des modernistes d’avoir soufflé le chapeau rouge à son collègue de Clermont-Ferrand, Hippolyte Simon.

Inutile de présenter Témoignage Chrétien, journal phare des fanatiques de la secte conciliaire qui par ailleurs à des liens avec le précédent et qui a toujours mis un point d’honneur à collaborer avec toutes les dictatures socialistes de la planète. Rappelons à toutes fins utiles que les idées de TC ont été condamnées par l’encyclique Quadragesimo Anno du 15 mai 1931, écrite par un Pape Pie XI pourtant peu suspect de sympathies conservatrices (trahison des Cristeros, condamnation politique de l’Action Française, alignement de ses déclaration contre le communisme en symbiose avec les intérêts des multinationales apatrides).

Sur les deux blogs en question, le drogar Xiep a prononcé le nom magique, celui du squelette dans le placard, avec des résultats intéressants. Le nom en question est celui de Denis Vadeboncoeur, citoyen canadien et officiant conciliaire de la tendance Golias : soutien des sans-papiers, pro-avortement, anti-tradis, politiquement proche du PCF, pédéraste au sens premier du nom… Impliqué pour sa pédérastie au Canada, il s’exila en France où en parfaite connaissance de ses penchants, Mgr Jacques Gaillot lui confia une paroisse où il s’empressa de récidiver à au moins trois reprises avant d’être jugé par les hommes en 1997 et par  Dieu en 2010. Affaire ô combien similaire à celle du prêtre de Lyon sévissant chez les scouts. Nous avons affaire à de la pédérastie (gay amateur d’adolescents) et non de la pédophilie (gay, hétéro ou lesbienne amateur/trice d’enfants).

Sur Etat d’âme, le message fut immédiatement censuré. Comme fut censuré précédemment un autre message sur le pacte passé en 1945 en Tchécoslovaquie entre des conciliaires avant l’heure et l’armée rouge. Sur Témoignage Chrétien, je fus accusé d’homophobie pour avoir rappelé dans les deux cas qu’on était dans la pédérastie et non la pédophilie. Accusé aussi « d’antisémitisme » pour avoir rappelé le silence de la presse conciliaire sur les très nombreux scandales pédophiles en Amérique du Nord, impliquant des rabbins ou dirigeants communautaires (en France, le n°3 du CRIF eut son heure de gloire à ce sujet, de même que le chef des B’naï B’rith du Canada). Le nom de mon « accusateur » n’est pas anodin : Maître Jean-Pierre Mignard, avocat lié au sinistre Henri Leclerc, le tenant des droits de l’homme à sens unique (en gros, la droite et les catholiques sont exclus du genre humain).

L’opération « skelet e izbjagal» (« squelette évadé ») fut un succès et a montré toute l’hypocrisie de la secte conciliaire. Il va de soi qu’ils n’en ont rien à faire des victimes. On se retrouve dans la même démarche que celle de Caroline de Haas : une victime n’est intéressante que si elle permet d’alimenter la propagande ou au besoin de régler des comptes. Sinon, elle n’a aucun intérêt, elle n’existe pas. Dans la secte conciliaire, on charge Barbarin, mais on blanchit Gaillot, l’évêque d’extrême gauche (qui, avouons-le, a été 100 fois plus charitable envers les tradis que Barbarin). On blâme une certaine omerta dans l’institution ecclésiale mais on relativise celle dans l’éducation nationale (Mignard évoque « le combat de Royal contre le silence » mais n’a jamais demandé des comptes aux inspecteurs d’académie qui ont couvert des instits pédophiles, le cas de Marcel Lechien en fut emblématique, tout comme celui de Jacky Kaisersmertz, longtemps bénéficiaire de fraternelles protection…). Les petites victimes juives des rabbins américains ne suscitent aucuns intérêts, comme celles des migrants, comme celles des petites chrétiennes victimes des réseaux pédoislamiques en Grande-Bretagne et en Australie. Jamais un mot dans la presse conciliaire, coutumière de l’indignation à sens unique et du silence révélateur.

Cette sordide affaire lyonnaise fut brandie par les conciliaires uniquement pour se venger de Philippe Barbarin qui s’était écarté d’un micron de la ligne officielle. Ces gens usurpent le titre de chrétien. Ils sont dans une démarche politique, subversive, visant à démolir l’église de l’intérieur pour imposer leur Weltanschauung dont personne ne veut. Ils ne sont  plus rien. Ils ont encore des fonctions importantes au sommet, car être apparatchiks est une vocation chez eux, mais au niveau de la base, ils ne sont plus rien. Hier, les « hommes politiques chrétiens » étaient incarnés par Jacques Delors (celui dont les ambitions présidentielles sont tombées au fond du trou) et Michel Rocard (monsieur « je veux dégager Mitterrand du haut de mes 3,6 % aux Présidentielles »). Aujourd’hui, quand on pense « politicien catholique », viennent en premier les noms de Jean-Frédéric Poisson et Marion Maréchal…  Le sens de l’histoire est reparti de l’autre côté… Au fait, dans les années 80, un des membres d’un duo de prédateurs qui avaient martyrisé une fillette de 7 ans fut libéré suite à des pressions venues du patron de l’une revue phare de la presse conciliaire. La même qui, 30 ans après, impose le « voter correct ». Cette pauvre petite victime est elle aussi passée à la trappe mémorielle…. Ne comptez pas sur Etat d’âme ou Témoignage chrétien pour parler d’elle. Pas plus d’ailleurs qu’ils ne sont indignés en 2004 de l’article quasiment insultant du Journal du Dimanche sur la famille Kegelin…  La compassion, c’est uniquement quand on peut cracher sur les conservateurs… Philippe Barbarin pourra toujours se consoler en pensant à cette phrase de Benoît XVI : « L’important n’est pas le jugement des journalistes, mais celui de Dieu ».

Hristo XIEP

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. Etienne says:

    Que voilà une belle diatribe.
    Sans être en position de confirmer les détails, l’ensemble paraît fiable et « enlevé ». Bravo.

  2. François says:

    « il consacre un grand article louangeur au livre de la ci-devant Gaulmyn », pourquoi « ci-devant » ? le terme de « ci-devant » était réservé durant la Révolution aux nobles. Ils étaient nobles avant, donc ils étaient ci-devant nobles. Et cela a fini par n’être plus que des ci-devant. La dame Gaulmyn fut-elle noble un jour ?

    En effet Pie XI n’était pas un pape conservateur, mais plutôt un progressiste. C’est lui qui, pour renouer avec la République française et pour répondre à ses attentes, a mis en œuvre le système du choix des évêques qui allait aboutir à Vatican II. C’est-à-dire qu’à partir de Pie XI les évêques ont été systématiquement choisi parmi les progressistes. Il y a eu des exceptions, mais qui n’étaient que des concessions.

    • J’emploi le « ci-devant » pour toute personne de gauche ayant un « de » devant leur nom de famille. Je sais, c’est mesquin, mais ça défoule !!!

    • DUFIT THIERRY says:

      Il me parait un peu excessif de dire que Pie XI fut un pape progressiste. Il fut le pape de Quas Primas (royauté du Christ), Divini Redemptoris (condamnation du communisme), Mortalium Animos (condamnation de l’œcuménisme) Quadragesimo Anno (condamnation du socialisme). En 1936 il a soutenu le Général Franco lors de la guerre civile d’Espagne. Ceci dit il est vrai que Pie XI fit des erreurs pastorales (Mexique, Action française).

  3. François says:

    Michel Rocard représentant des catholiques??!! Il doit se retourner dans la tombe. Vous devez confondre avec qulqu’un d’autre Hristo Xiep. Rocard était protestant par sa famille et athée militant. C’est lui qui avait déclaré que jusqu’au XVI ème siècle les femmes n’avaient pas d’âme selon l’Eglise. Une affirmation honteuse qui depuis est reprise par tous les ignares et les bouffeurs de curé.

    Plus gauchiiste que Rocard tu meurs! Non, Rocard n’a jamais été catholique et a haï copieusement les catholiques toute sa vie durant !

    • Relisez bien, j’ai dis « CHRETIEN » et non catholique. Rocard passait pour un chrétien (protestant) de gauche. Ce qui est grotesque, je vous le concède, il était aussi chrétien que moi danseuse étoile !!!

  4. DUFIT THIERRY says:

    Il faut aussi préciser que le cardinal Barbarin est un ultra-oecuméniste : il se vante de réciter la profession de foi islamique, il a fait des confirmations en compagnie d’une femme pasteur, il encourage la création d’un institut islamique … Il ne sert à rien de soutenir la « manif pour tous » (manif qui soit dit en passant est totalement laïque) si à côté de cela on accomplit les pires abominations. Un tel cardinal est-il encore catholique ? : la réponse est NON.

    • Patricia says:

      Oui, tout à fait! Je ne lui reconnais aucun droit spirituel sur mon être… à celui-là.
      Un de plus, me direz-vous et c’est vrai! Je les considère comme des traitres et collaborateurs des laïcards qui nous font tant souffrir. C’est comme çà… un point c’est tout!
      – « Heureux les assoiffés de justice, etc dont je suis. »

      Souvenez-vous comment il a enfoncé un prêtre, concrètement dans les médias, à plusieurs reprises…et avec un acharnement surprenant, pour soit disant un homme d’Eglise!
      Et aussi dans les faits, ce prêtre dont j’ai oublié le nom et qui a parlé juste après l’attentat du Bataclan… en des termes justes et clairs, disant seulement la vérité, dont nous avions pourtant besoin dans cette pagaille…
      Il s’appelle le Père Benoît, me semble -t »il ?! Enfin on peut facilement retrouver son nom sur certains sites « cathos. »
      Son poste de prêtre lui a été retiré sans ménagement et il a été dirigé pour punition, vers un monastère afin d’y réfléchir. J’avais l’impression d’être revenue au temps des maoïstes avec punitions publiques et auto-critique publique, exigée!

      Ce « Cardinal Barbarin » sait jouer avec les médias et se faire plaindre en se positionnant comme une victime, quand il le faut pour son image.
      Vraiment, je n’aime pas cet homme et je le dis!

      C’est vrai aussi qu’il apprend à ses paroissiens la phrase du coran pour les « aider » les musulmans, dans un esprit de charité, si l’un d’entre eux se trouve en position de mourir auprès d’un catholique. C’est vrai aussi que je l’ai vu, en photos, à plusieurs reprises en train de « prier » avec les adeptes de l’islam… Tout cela est vérifiable.
      Il me semble qu’il fait de même avec les adeptes du judaïsme en allant à la synagogue tandis qu’il refuse une Eglise aux gens de La Tradition, qui bien sûr, sont des extrémistes et des intégristes et nous le savons, incarnent le diable ; c’est bien connu!
      Ils se moquent du monde tous ces gens qui dansent au bal des ombres ; ils sont friands de notoriété, de petits privilèges mondains… et de publicité.

      Je vais vous raconter un fait : J’ai réconforté une dame d’un certain âge qui témoignait sur le site du Salon beige : son époux allait demander le divorce avec le soutien de ce Barbarin, tandis qu’il venait de rencontrer une veuve lors d’un pèlerinage… Je vous l’assure!
      Je précise que cet homme a un poste à responsabilité dans le diocèse de Lyon, dans une Association.
      Cette dame éplorée a 5 enfants et 11 petits enfants…
      Elle était au bord de la dépression, vous vous en doutez bien. Et qui plus est, devant le fait que les divorcés-remariés étaient acceptés, à part entière, dans l’Eglise conciliaire… Et tout cela avec le soutien de Barbarin, pour ce qui est de son époux, depuis 45 ans!!!
      Elle se posait la question si elle allait pouvoir continuer de vivre après de tels coups répétés.

      Je suis obligée de faire ce témoignage, en mon âme et conscience, tant cette pauvre dame était triste et affectée devant l’attitude de ce cardinal, si compréhensif vis-à-vis d’un époux volage, qui avait trouver enfin l’amour » disait-il comme excuse… et cassait ainsi, sans scrupule, et avec l’oreille attentive de Barbarin… toute une famille éplorée!
      Je ne vois pas pourquoi j’aurais mis en doute ce témoignage si pudique ; c’était un cri de détresse et d’incompréhension ; une telle souffrance exprimée et une telle incompréhension devant l’attitude de « cet homme d’Eglise. »
      Que voulez-vous! Il faut que je donne des exemples concrets, sinon cela ne veut rien dire!
      Les gens, enfin beaucoup, ne veulent pas regarder la réalité en face et se réfugient derrière des abstractions et des concepts intellectuels… c’est tellement plus commode et confortable cette posture hypocrite de surtout ne jamais vouloir s’impliquer dans un faux détachement!
      Aussi je dois ramener les choses au niveau du plancher des vaches, si nécessaire et en mon âme et conscience, pour rappeler « ce qui est. »
      Il y a sûrement beaucoup d’autres chose à dire à propos de ce haut personnage, Prince de l’Eglise conciliaire en France.
      Mais où est la figure du Christ dans tout çà?!
      Déo Gratias.

  5. raslebol says:

    Merci de cette précision. C’est vrai qu’il est souvent question de pédophilie lorsque cela peut être de la pédérastie !! Maintenant les attaques d’antisémitisme, quand on sait qui est propriétaire de la presse ! Et quand on connaît le principal ennemi de l’Eglise catholique, on ne peut que ne pas s’en étonner. En réalité nous en sommes à l’époque où toute contradiction devient : « vous ne pensez pas comme moi donc vous êtes antisémite et souvent par extension antisioniste… » !!!

    Voilà une chronique bien riche de détails.

    • @ « Maintenant les attaques d’antisémitisme, quand on sait qui est propriétaire de la presse !  »

      La religion catholique (même en Occident…) est la seule religion qui a pour Dieu un homme (étranger) qui a du sang juif ! et pour Mère au Ciel, une femme juive !
      Par conséquent, il n’y a pas pire racistes (et antiféministes…) que toutes les autres « religions » du globe !!

      • raslebol says:

        Là je vous rejoins. Pour ceux qui sont indifférents à toute religion, il suffit de constater l’actualité qui démontre par elle-même qui est visé (en ce qui concerne la France) la plupart du temps ! Et sans réaction bien sûr ! Sauf pour ce prêtre assassiné durant son service de l’office et là, ils ne pouvaient faire autrement que de simuler une quelconque compassion !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com