supporter terrain

Voulait-il faire sensation ou vraiment faire passer un message ? Un supporter a légèrement perturbé hier soir la rencontre entre la Belgique et les États-Unis en descendant sur le terrain et se payant une course parmi les joueurs. Sur son tee-shirt de Superman, on pouvait lire « Save favelas children ». Il a finalement été maîtrisé par la sécurité. Pendant le mondial, des manifestations continuent d’avoir lieu même si les manifestants sont moins nombreux. Dina Roussef avait été huée lors du match d’ouverture.

Ce n’est toutefois pas la première fois qu’un supporter arrive à perturber une rencontre. Il est même arrivé que ce soient les joueurs qui fassent sortir le perturbateur en question. La sécurité n’est pas toujours à la hauteur.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. chambssy says:

    Un Hommen, un de là bas….

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com