euthanasie

Agée de 50 ans, «C.» a tenté de se suicider parce qu’elle craignait, a-t-elle dit, que la perte de sa beauté et de sa jeunesse signifie la disparition de son « étincelle de vie ».  

Sa tentative de suicide ayant raté, elle a refusé la dialyse dont elle avait besoin pour vivre. Un juge a été saisi de l’affaire et a autorisé cette femme a refusé les soins nécessaires à sa survie. Bien que le juge ait décrit cette femme, alcoolique et qui a été mariée quatre fois, comme quelqu’un d’ »impulsif » et d’ »égocentrique », il a jugé qu’elle possédait la capacité mentale nécessaire et le droit de refuser un traitement nécessaire.

Une de ses trois filles a déclaré que, pour sa mère, le plus important était son style de vie « glamour » et que sa mère ne voulait pas devenir «pauvre», «laide» ou «vieille».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

Un commentaire

  1. Quand on a davantage peur de déplaire aux autres que de déplaire à Dieu, on a peu de chances de se sauver.
    Prions que pour la lumière lui vienne, même in extremis.

Envoyer une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com