Au dessus d’une autoroute à Sindelfingen, en Allemagne, près d’une usine Mercedes, une banderole a été suspendue avec pour texte « Euer Kinder werden Allah beten oder sterben » (« Vos enfants prieront Allah ou mourront. »). Mais à part cela, le « vivre ensemble » est une réussite…

autoroute allemande

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Mots clefs ,

14 commentaires

  1. Pour une France sereine et souveraine, redevenue un des phares de l’Humanité

    14 novembre 2015
    François Hollande annonce un deuil national de 3 jours – Il réunit le Congrès lundi à Versailles – Bilan: 127 morts, 180 blessés dont 80 « en urgence absolue » – Tous les lieux publics seront fermés à Paris aujourd’hui

    Ce qu’attendent les victimes d’hier, de nos dirigeants, ce n’est pas de la compassion, mais de l’action pour mener,

    sans état d’âme, en se dotant des moyens nécessaires, qui lui manquent cruellement,

    la guerre contre les Islamistes, à l’intérieur comme à l’extérieur de notre pays, qui doit retrouver sa fierté et ne pas se laisser mollir par la repentance et les idéologies aussi utopistes que catastrophiques de la bien pensante aussi prétentieuse que suicidaire actuelle.

    Cela implique un changement de gouvernement, à moins qu’il ne change brusquement, de bout en bout, sa politique anti identitaire, multi culturaliste, permissive, étrangère et imbue, et que cesse la diabolisation d’une partie des Français qui auraient le défaut d’être attachés à leur pays, plus que d’autres, – davantage attirés par le multiculturalisme qui , aussi paradoxalement que logiquement, ne peut aboutir qu’à un monde uniforme, robotisé ou sans âme.

    Il conviendrait, déjà, que nos gouvernants soient interdits de double nationalité, qu’ils soient nés en France, et qu’ils n’acceptent pas, et que des compatriotes ne respectent pas ses lois au point de créer des zones de non droit, et qu’ilsrefusent d’épouser ses valeurs de liberté et d’égalité, qui sont, notamment, réfutées par l’idéologie islamique.

    Si les Musulmans de France adoptent nos valeurs, comme il se doit pour tout concitoyen, ils doivent non seulement faire corps, avec leurs compatriotes, contre les islamistes, mais, aussi, refuser de porter vêtements (synonyme actuellement d’uniformes ennemis) qui incarnent leur religion de soumission des femmes et de domination conquérante pour les Hommes, d’autant qu’ils savent que cela est ressenti comme une provocation et un désir affirmé de s’imposer.

    La religion chrétienne a conduit à la déclaration des Droits humains, la religion musulmane aux seuls droits des Hommes.

    Il n’y adonc pas de cohabitation possible et sincère si les fidèles de cette dernière ne se libèrent de leurs coutumes d’un autre âge.

    Enfin, en état de guerre, notamment civile comme aujourd’hui, l’état de droit se limite, soit, à être, (ou à se laisser) égorgés ou assassinés lâchement, soit, à éradiquer, avant, les agresseurs, – ce qui implique de le faire, à tous les niveaux et de s’en donner les moyens.

    L’état de droit ne saurait supplanter celui de légitime défense qui, dans le contexte actuel, consiste à libérer notre territoire, du cancer islamique.

    Les Français n’en peuvent plus de devoir se comporter en moutons.

    Un sursaut national est nécessaire.

    Il devrait passer par l’union de tous les patriotes,

    qui sont, essentiellement de droite,

    car, nombre de ceux qui se gaussent du mot « gauche », ont perdu cette fibre qui faisait vibrer le peuple de France, jusqu’à ce que Marx donne naissance à des interprétations internationalistes faussement égalitaires, qui ont sombré, et tendent encore, lamentablement, vers la dictature, vers l’instauration d’une nomenklatura privilégiéee.

    Ils sont si convaincus de leur bien pensante, qu’ils ont de plus en plus tendance à vouloir l’imposer, jusqu’à discriminer ceux qui ne sont pas, comme eux, frappés de cécité et de suffisance.

    Le Président actuel, qui s’est déclaré normal, et, soi-disant progressiste, puisque de gauche, vit dans notre République, actuellement en quête nécessaire d’économie, tel un Louis XIV, alors que, depuis son élection, il n’ensoleille nullement la France, ni sur le plan national, ni sur le plan international, …, bien qu’il donne l’impression de s’estimer tel un sauveur du monde.

    L’enfer, dit-on, est pavé de bonnes intentions. J’ajouterai que le diablotin est d’autant plus néfaste, s’il prend l’allure d’un ange, … compassionnel.

    Islamisme, fer de lance de la religion musulmane, et,

    communisme, fondement de la pensée de ceux qui s’estiment être de gauche,

    sont des idéologies qui ne supportent pas la liberté, qui rêvent d’hégémonie par la robotisation des esprits et d’un égalitarisme anti-nature,qui prive l’humanité de la richesse de sa diversité culturelle. (Cela expliquerait pourquoi cette gauche, qui se prétend humaniste, puisse déclarer que l’islam est un bien pour l’avenir de la France …)

    Ceux qui se laissent endoctrinés par ces idéologies, ne réalisent pas qu’ils courent après des chimères dévastatrices, du simple fait qu’elles ignorent le besoin primordial de liberté qu’éprouve l’être humain.

    L’on ne peut se prétendre progressiste, si l’on fait fi de ce besoin.

    L’on ne peut contribuer au monde, en s’octroyant, par exemple, le droit d’ingérence.

    Alors, de l’extrême droite au Centre, oublions nos médiocres différences pour relever notre beau pays millénaire, qui a contribué à être un phare de l’humanité, que des indignes cherchent à éteindre en nous enlevant notre honneur, notre courage, notre dignité, notre fierté, notre liberté, notre foi en l’Homme.

    Un patriote sait que l’on ne peut que progresser, qu’à partir de ses racines, que sur des bases solides édifiées par ses ancêtres, et, que le progrès est fruit d’étapes successives heureuses qui contredisent la fatalité du mythe de Sisyphe, qui enlève à l’Homme sa raison d’exister qui consiste à transmettre un meilleur. – Le fatalisme conduit à une quête de jouissances matérielles et de pouvoirs futiles fugitifs, à la satisfaction d’un égo qui fait fi du respect de soi, des autres et de la Nature, par tous les moyens et tromperies, ou, au comportement mortifère absurde du jihadiste.

    La mondialisation doit permettre aux peuples de s’entraider, mais ne saurait, heureusement, aboutir à se priver de la richesse de la diversité culturelle de chaque peuple.

    Etre français, c’est aimer la France, c’est épouser son passé, c’est agir pour son avenir, – ce qui ne peut que servir l’Humanité, qui ne sera plus heureuse que si chaque peuple a la liberté de préserver sa culture, et peut, ainsi, la développer, en profitant, en toute indépendance, de ce que celles des autres peuvent apporter, – sans chercher à les dominer ou à se laisser dominer.

    La France est un peuple ouvert aux autres et au progrès humain. Elle doit s’appliquer à chasser ceux qui veulent la rétrograder, la soumettre en s’imposant, au point, par exemple, de remplacer églises et temples, par des mosquées dans lesquelles femmes et Hommes prient séparément, ou à déconsidérer son passé pour favoriser la venue d’un monde uniforme sans âme, voué à la barbarie et au développement des confrontations communautaristes.

    La France ne saurait devenir une terre d’Islam et se doit de ne pas se laisser aller insidieusement vers un illusoire et néfaste système égalitariste et multi culturaliste aussi perfide que dégradant,

    du fait qu’elle a inventé la laïcité et qu’elle est attachée à la démocratie et à ses valeurs chrétiennes et républicaines respectueuses de l’individu, qui, plus que, tolérance religieuse et liberté d’expression,

    prônent le respect mutuel et n’autorisent pas une religion à considérer ses pratiques et règles ancestrales, surtout lorsqu’elles sont rétrogrades, supérieures aux lois que notre peuple a élaboré progressivement et peut améliorer, grâce à la liberté conquise, – qu’elle doit, prioritairement, préserver, en l’améliorant.

    Or, nombre de jeunes Musulmans sont, à l’évidence, plus sensibles aux ressentiments, aux désirs de s’imposer, à leurs attachements à leurs coutumes d’un autre âge, à la suprématie de leur religion, qu’au respect de l’identité culturelle des Français, qui n’ont rien à n’envier à personne.

    Les jeunes issus de l’immigration ne sont pas discriminés, ils se discriminent eux-mêmes.

    C’est parce que beaucoup considèrent qu’on leur doit, qu’ils estiment ne pas avoir à faire les efforts nécessaires pour s’intégrer.

    Mes parents, pauvres comme Job à leur mariage, ont fondé une famille honnête et courageuse, sans rien attendre des autres. Ils étaient moins bien lotis que ceux vivant dans les banlieues actuelles …

    C’est parce qu’ils se sentent plus proches de leurs ancêtres qu’ils ne peuvent s’enraciner dans notre pays, dont les plus virulents n’hésitent pas à haïr les « souchiens ».

    Ils doivent donc se soumettre à la France, l’épouser totalement ou la quitter, de plein gré, ou, dans l’intérêt de tous, par la force s’ils militent pour la soumettre. Un Français ne saurait, par exemple, refuser de chanter la Marseillaise.

    Vive le renouveau de la France avec les Français de souche

    et tous ceux, de toute ethnie et origine, qui se reconnaissent sincèrement en elle,

    en s’abstenant d’en profiter, mais, au contraire, en contribuant à sa vitalité et à l’épanouissement de ses lumières.transrealisme.org

  2. Pour une France sereine et souveraine, redevenue un des phares de l’Humanité
    Publié par Pierre Gouverneur lun. à 11:28 – 9 vues – Classée dans Identité et diversité – Droits de l’Homme – #renouveau de la France

    14 novembre 2015
    François Hollande annonce un deuil national de 3 jours – Il réunit le Congrès lundi à Versailles – Bilan: 127 morts, 180 blessés dont 80 « en urgence abolue » – Tous les lieux publics seront fermés à Paris aujourd’hui

    Ce qu’attendent les victimes d’hier, de nos dirigeants, ce n’est pas de la compassion, mais de l’action pour mener,

    sans état d’âme, en se dotant des moyens nécessaires, qui lui manquent cruellement,

    la guerre contre les Islamistes, à l’intérieur comme à l’extérieur de notre pays, qui doit retrouver sa fierté et ne pas se laisser mollir par la repentance et les idéologies aussi utopistes que catastrophiques de la bien pensante aussi prétentieuse que suicidaire actuelle.

    Cela implique un changement de gouvernement, à moins qu’il ne change brusquement, de bout en bout, sa politique anti identitaire, multi culturaliste, permissive, étrangère et imbue, et que cesse la diabolisation d’une partie des Français qui auraient le défaut d’être attachés à leur pays, plus que d’autres, – davantage attirés par le multiculturalisme qui , aussi paradoxalement que logiquement, ne peut aboutir qu’à un monde uniforme, robotisé ou sans âme.

    Il conviendrait, déjà, que nos gouvernants soient interdits de double nationalité, qu’ils soient nés en France, et qu’ils n’acceptent pas, et que des compatriotes ne respectent pas ses lois au point de créer des zones de non droit, et qu’ilsrefusent d’épouser ses valeurs de liberté et d’égalité, qui sont, notamment, réfutées par l’idéologie islamique.

    Si les Musulmans de France adoptent nos valeurs, comme il se doit pour tout concitoyen, ils doivent non seulement faire corps, avec leurs compatriotes, contre les islamistes, mais, aussi, refuser de porter vêtements (synonyme actuellement d’uniformes ennemis) qui incarnent leur religion de soumission des femmes et de domination conquérante pour les Hommes, d’autant qu’ils savent que cela est ressenti comme une provocation et un désir affirmé de s’imposer.

    La religion chrétienne a conduit à la déclaration des Droits humains, la religion musulmane aux seuls droits des Hommes.

    Il n’y adonc pas de cohabitation possible et sincère si les fidèles de cette dernière ne se libèrent de leurs coutumes d’un autre âge.

    Enfin, en état de guerre, notamment civile comme aujourd’hui, l’état de droit se limite, soit, à être, (ou à se laisser) égorgés ou assassinés lâchement, soit, à éradiquer, avant, les agresseurs, – ce qui implique de le faire, à tous les niveaux et de s’en donner les moyens.

    L’état de droit ne saurait supplanter celui de légitime défense qui, dans le contexte actuel, consiste à libérer notre territoire, du cancer islamique.

    Les Français n’en peuvent plus de devoir se comporter en moutons.

    Un sursaut national est nécessaire.

    Il devrait passer par l’union de tous les patriotes,

    qui sont, essentiellement de droite,

    car, nombre de ceux qui se gaussent du mot « gauche », ont perdu cette fibre qui faisait vibrer le peuple de France, jusqu’à ce que Marx donne naissance à des interprétations internationalistes faussement égalitaires, qui ont sombré, et tendent encore, lamentablement, vers la dictature, vers l’instauration d’une nomenklatura privilégiéee.

    Ils sont si convaincus de leur bien pensante, qu’ils ont de plus en plus tendance à vouloir l’imposer, jusqu’à discriminer ceux qui ne sont pas, comme eux, frappés de cécité et de suffisance.

    Le Président actuel, qui s’est déclaré normal, et, soi-disant progressiste, puisque de gauche, vit dans notre République, actuellement en quête nécessaire d’économie, tel un Louis XIV, alors que, depuis son élection, il n’ensoleille nullement la France, ni sur le plan national, ni sur le plan international, …, bien qu’il donne l’impression de s’estimer tel un sauveur du monde.

    L’enfer, dit-on, est pavé de bonnes intentions. J’ajouterai que le diablotin est d’autant plus néfaste, s’il prend l’allure d’un ange, … compassionnel.

    Islamisme, fer de lance de la religion musulmane, et,

    communisme, fondement de la pensée de ceux qui s’estiment être de gauche,

    sont des idéologies qui ne supportent pas la liberté, qui rêvent d’hégémonie par la robotisation des esprits et d’un égalitarisme anti-nature,qui prive l’humanité de la richesse de sa diversité culturelle. (Cela expliquerait pourquoi cette gauche, qui se prétend humaniste, puisse déclarer que l’islam est un bien pour l’avenir de la France …)

    Ceux qui se laissent endoctrinés par ces idéologies, ne réalisent pas qu’ils courent après des chimères dévastatrices, du simple fait qu’elles ignorent le besoin primordial de liberté qu’éprouve l’être humain.

    L’on ne peut se prétendre progressiste, si l’on fait fi de ce besoin.

    L’on ne peut contribuer au monde, en s’octroyant, par exemple, le droit d’ingérence.

    Alors, de l’extrême droite au Centre, oublions nos médiocres différences pour relever notre beau pays millénaire, qui a contribué à être un phare de l’humanité, que des indignes cherchent à éteindre en nous enlevant notre honneur, notre courage, notre dignité, notre fierté, notre liberté, notre foi en l’Homme.

    Un patriote sait que l’on ne peut que progresser, qu’à partir de ses racines, que sur des bases solides édifiées par ses ancêtres, et, que le progrès est fruit d’étapes successives heureuses qui contredisent la fatalité du mythe de Sisyphe, qui enlève à l’Homme sa raison d’exister qui consiste à transmettre un meilleur. – Le fatalisme conduit à une quête de jouissances matérielles et de pouvoirs futiles fugitifs, à la satisfaction d’un égo qui fait fi du respect de soi, des autres et de la Nature, par tous les moyens et tromperies, ou, au comportement mortifère absurde du jihadiste.

    La mondialisation doit permettre aux peuples de s’entraider, mais ne saurait, heureusement, aboutir à se priver de la richesse de la diversité culturelle de chaque peuple.

    Être français, c’est aimer la France, c’est épouser son passé, c’est agir pour son avenir, – ce qui ne peut que servir l’Humanité, qui ne sera plus heureuse que si chaque peuple a la liberté de préserver sa culture, et peut, ainsi, la développer, en profitant, en toute indépendance, de ce que celles des autres peuvent apporter, – sans chercher à les dominer ou à se laisser dominer.

    La France est un peuple ouvert aux autres et au progrès humain. Elle doit s’appliquer à chasser ceux qui veulent la rétrograder, la soumettre en s’imposant, au point, par exemple, de remplacer églises et temples, par des mosquées dans lesquelles femmes et Hommes prient séparément, ou à déconsidérer son passé pour favoriser la venue d’un monde uniforme sans âme, voué à la barbarie et au développement des confrontations communautaristes.

    La France ne saurait devenir une terre d’Islam et se doit de ne pas se laisser aller insidieusement vers un illusoire et néfaste système égalitariste et multi culturaliste aussi perfide que dégradant,

    du fait qu’elle a inventé la laïcité et qu’elle est attachée à la démocratie et à ses valeurs chrétiennes et républicaines respectueuses de l’individu, qui, plus que, tolérance religieuse et liberté d’expression,

    prônent le respect mutuel et n’autorisent pas une religion à considérer ses pratiques et règles ancestrales, surtout lorsqu’elles sont rétrogrades, supérieures aux lois que notre peuple a élaboré progressivement et peut améliorer, grâce à la liberté conquise, – qu’elle doit, prioritairement, préserver, en l’améliorant.

    Or, nombre de jeunes Musulmans sont, à l’évidence, plus sensibles aux ressentiments, aux désirs de s’imposer, à leurs attachements à leurs coutumes d’un autre âge, à la suprématie de leur religion, qu’au respect de l’identité culturelle des Français, qui n’ont rien à n’envier à personne.

    Les jeunes issus de l’immigration ne sont pas discriminés, ils se discriminent eux-mêmes.

    C’est parce que beaucoup considèrent qu’on leur doit, qu’ils estiment ne pas avoir à faire les efforts nécessaires pour s’intégrer.

    Mes parents, pauvres comme Job à leur mariage, ont fondé une famille honnête et courageuse, sans rien attendre des autres. Ils étaient moins bien lotis que ceux vivant dans les banlieues actuelles …

    C’est parce qu’ils se sentent plus proches de leurs ancêtres qu’ils ne peuvent s’enraciner dans notre pays, dont les plus virulents n’hésitent pas à haïr les « souchiens ».

    Ils doivent donc se soumettre à la France, l’épouser totalement ou la quitter, de plein gré, ou, dans l’intérêt de tous, par la force s’ils militent pour la soumettre. Un Français ne saurait, par exemple, refuser de chanter la Marseillaise.

    Vive le renouveau de la France avec les Français de souche
    et tous ceux, de toute ethnie et origine, qui se reconnaissent sincèrement en elle,en s’abstenant d’en profiter, mais, au contraire, en contribuant à sa vitalité et à l’épanouissement de ses lumières.

  3. Hanovre – Pas de match pour beurkel ce soir pour cause projet terroriste éventé.
    http://fr.sputniknews.com/sports/20151117/1019600552/allemagne-paysbas-foot-match-annulation.html

  4. C’est bizarre comme elle reste silencieuse cette dame à présent… se serait-elle rendue compte qu’elle a été trop loin ? ce n’est pas parce qu’elle se sent coupable de je ne sais quoi, qu’elle doit faire subir sa c……. à toute l’europe.

  5. Vaut mieux pour nos enfants qu’ils meurent martyrs qu’apostats!

  6. Moi, Peter Sellers says:

    Okay… Premièrement le vivre ensemble : cette banderole est l’œuvre d’un individus ou bien plusieurs, mais quel peu bien être le rapport avec la majorité des musulmans? Doit-on nous français endosser ce qui est fait par tout les français fut-ils internés dans des hôpitaux psychiatriques? De toute évidence la majorité des gens, musulmans inclus, penseraient que ce message belliqueux promettant potentiellement la mort porte nuisance aux musulmans et à l’Islam, ne croyez vous pas?..
    D’ici là à ce qu’on pense que cette publicité nuisible et négative est l’œuvre d’une faible tête pensante de PEDIGA… il n’y aurait-il pas qu’un pas?
    Inspecteur Clouseau, pour vous servir.

    • Tchetnik says:

      Si vous ajoutez les différents génocides auxquels se sont livrés les mahos (Serbes, Arméniens, Grecs, assyrochaldéens…) au cours des siècles, plus le traffic d’esclaves, plus le racket fiscal, plus les conversions forcées…

      On obtient quand même un résultat qui corrobore la représentativité de ladite bannière.

    • Moi, Peter Sellers says:

      Les choses me paraissent claires : votre pensée est obscure… Si quelqu’un vous a dit que vous étiez une lumière, il devait être aveugle!

    • Merci pour la censure… de mes deux précédents messages. Ça prouve que vous êtes sensibles à la critique de la qualité de vos articles… Que vous ayez la contribution de Vernochet reste un mystère pour moi, vu la médiocrité d’une bonne partie de vos contenus.. Ainsi va la vie…

      • Dites-moi inspecteur Clouseau, pourquoi personne n’a-t-il tenté d’enlever cette banderole que personne ne peut approuver puisqu’elle incite à la dictature et au meurtre ?
        (simple question pour faire avancer une enquête)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com