quenelle-by-diesel-MPI

L’affaire Dieudonné permet désormais à la bêtise humaine de s’exprimer sans plus aucune limite. Mardi matin, la boutique parisienne de la marque Diesel située avenue de l’Opéra à Paris, a dû prestement fermer ses portes après de multiples menaces de mort. La raison ? Le positionnement d’un des mannequins en vitrine. Quelques obsédés compulsifs y ont reconnu une quenelle, ce geste antisystème popularisé par Dieudonné et qui fait tant polémique depuis que Manuel Valls en a fait une affaire d’Etat. Sur les réseaux sociaux, l’anecdote a provoqué un emballement hystérique. Quelques hardis défenseurs de la communauté juive seraient volontiers venus mettre à sac la boutique en question.

«Il s’agit d’un malentendu, explique-t-on au siège de Diesel. Le mannequin qui a été installé dans la vitrine du magasin de l’Avenue de l’Opéra à Paris n’est en aucun cas associé à la quenelle. Il s’agit de la simple «posture» d’un mannequin pré-moulé, représentant une femme avec un bras orienté vers le bas, destiné à présenter un sac à main», a déclaré François Ridoret, le directeur de la communication de la marque de vêtements, pris dans la tourmente.

C’est depuis lundi que des sites communautaires juifs diffusent la photo de la vitrine, crient au nazisme et accusent la responsable de la boutique d’avoir volontairement placé le mannequin dans cette position. « Il n’y a pas d’erreur, le responsable de cette boutique Diesel a volontairement positionné son mannequin en vitrine pour faire ce signe antisémite», affirme l’association Europe Israël. 

La marque Diesel est pourtant peu suspecte de faire partie d’une quelconque internationale fasciste. Ses campagnes publicitaires frisent plutôt habituellement avec le porno glauque pour attirer une clientèle « tendance » et friquée.

Alors, quelle sera la prochaine étape dans la bêtise collective qui s’empare d’une partie des Français ? Comme disait le regretté Michel Audiard, les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Et, en ce moment, les cons volent en escadrilles…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Cyrille says:

    Bientôt ils vont venir à la paroisse St François de Sales(pas très loin de Ste Odile) parce-que celui-ci s’est fait peindre il y a 400 ans en train de faire une quenelle:

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/0b/Franz_von_Sales.jpg

  2. Cyrille says:

    Le plus drôle si on regarde la photo de la boutique est qu’ils se sont focalisé sur le mannequin et que personne ne voit juste derrière le drapeau avec le cornuto sataniste.

    • Respublika says:

      Cela voudrait dire que plus personne ne peut plus se permettre de se mettre dans cette position inconsciemment u pour une autre raison qui n’a rien avoir avec la quenelle.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com